Equipe d'Algérie

Doukha : «Mbolhi a fait le bon choix»

«Madjer m’avait convoqué pour le match des Emirats, mais…»

Auteur : Saïd Fellak samedi 20 janvier 2018 07:45

Recruté l’été dernier par la formation saoudienne d’Ohoud, le portier international, Azzedine Doukha, que nous avons joint au téléphone hier après-midi, nous a donné son avis sur l’arrivée de son ancien compère en sélection, Raïs Mbolhi, dans ce championnat. L’ancien portier du NAHD nous a révélé aussi que le sélectionneur national, Rabah Madjer avait pensé à le convoquer pour le stage de l’EN A’ du mois de décembre. Entretien :

Vous avez rejoint la formation d’Ohoud l’été dernier et vous êtes considéré comme l’un des meilleurs gardiens cette saison en Arabie Saoudite. Un commentaire ?
El Hamdoulilah. Je ne vous cache pas que je me suis rapidement adapté à ce championnat, même si au départ, ça ne s’annonçait pas facile puisque c’était la première fois que les clubs saoudiens étaient autorisés à recruter des gardiens. J’étais donc scruté de près par tout le monde ici et, Dieu merci, j’ai su me montrer à la hauteur et cela dès mon premier match. J’ai bien géré la pression.
Vous qui avez évolué durant plusieurs années en Algérie. Quelle est la différence entre les championnats saoudien et algérien ?
C’est incomparable. Ici, il y a plus de moyens et tout est mis en œuvre pour aider le joueur à évoluer dans les meilleures conditions possibles. Les clubs disposent tous de terrains en gazon naturel, ce qui permet de voir de beaux matchs. Aussi, chaque club a son propre centre d’entraînement. Rien à voir avec l’Algérie, où les clubs peinent à trouver des terrains d’entraînement de qualité. La seule chose qui manque ici, c’est bien évidemment l’ambiance dans les stades. Les tribunes ne sont pas garnies et c’est le seul inconvénient. L’ambiance qu’on retrouve dans un stade comme celui du 5-Juillet est unique.
Et qu’en est-il du niveau de jeu ?
Même là, il n’y a pas de comparaison à faire. Le championnat saoudien est d’un niveau supérieur. Ce n’est pas par hasard s’il est classé à la première place des meilleurs championnats arabes. Ici, tu as à faire au véritable professionnalisme. Tout est bien structuré et on sent que tout le monde tire vers une seule direction.
Un autre gardien algérien vient officiellement de rejoindre le championnat saoudien. Une personne que vous connaissez bien, en l’occurrence, Raïs Ouhab Mbolhi. Vous a-t-il contacté avant qu’il ne signe à Al-Ittifaq ?
Non, il ne m’a pas appelé. Néanmoins, je suis très content pour lui. Le fait qu’il ait trouvé un bon club, c’est un soulagement pour lui. J’espère qu’il s’adaptera rapidement et qu’il retrouvera tous ses moyens.
D’aucuns estiment que Raïs a fait le mauvais choix en optant pour l’Arabie Saoudite…
Ecoutez, celui qui veut progresser et montrer son niveau doit choisir le championnat saoudien. Je vous le répète, au niveau arabe, il n’y a pas meilleur championnat. Ici, on ne recrute plus des joueurs de 38 ans et plus. On ramène des jeunes joueurs de qualité et d’autres expérimentés, mais au sommet de leur talent. Je le dis clairement, Mbolhi a fait le bon choix.
Lui qui a connu beaucoup de problèmes par le passé dans les différents clubs où il a évolué, vous pensez qu’il peut s’adapter à ce championnat ?
Il peut s’adapter car il a les qualités pour cela. Quand on est étranger, on te voit différemment ici. Il suffit qu’il réalise une bonne prestation lors de son premier match et ça y est, le tour est joué.
Vous avez été élu meilleur gardien de la phase aller du championnat. On imagine que votre ambition est de retrouver rapidement l’EN, non ?
Evidemment. C’est un honneur pour moi d’être le premier gardien algérien à avoir été récompensé de la sorte. Sur les 12 matchs qu’on a joué durant cette phase aller, j’ai été élu à sept reprises meilleur joueur du match. C’est pour vous dire que je suis au top de ma forme, El Hamdoulilah. Maintenant, la sélection, ç’a toujours été un objectif. J’espère y revenir bientôt, sachant que le staff technique pense à moi.
Comment ça ?
Le coach voulait me convoquer pour le match amical qui était prévu face aux Emirats Arabes Unis, mais le fait que la partie n’entre pas dans le cadre d’une date FIFA, mon club m’en a empêché, sachant que la veille de ce match (Ndlr : il a été au final annulé), on avait une rencontre importante en championnat à disputer.
C’est Madjer qui vous a contacté ?
Non, c’est Hakim Medane et le secrétaire général de la FAF.
Il y a donc la possibilité de vous voir au mois de mars de retour chez les Verts…
Inch’Allah. Ce que je peux vous dire, c’est qu’ici en Arabie Saoudite, on est surpris de ne pas me voir avec la sélection nationale au vu de ce que je montre sur le terrain. Espérons que je serais retenu en mars.

Publié dans : Azzedine Doukha Rabah Madjer.

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Mahrez va-t-il finir par rejoindre Manchester City cet été ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4097 27/05/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir