Ligue 1 & 2

CSC : Arama : «On va gérer le championnat match par match et on ne veut pas de pression»

«Bravo aux Sanafir et le plus important est de donner la joie à la ville de Cirta»

Auteur : Samir K. samedi 30 septembre 2017 20:57

Félicitations pour cette victoire face au MCA, la troisième du genre à domicile. Votre sentiment ?
Je suis très content de cette victoire et on veut rester sur cette lancée. On a gagné devant un solide adversaire en l’occurrence le Doyen qui nous a posé beaucoup de problèmes. On est confiants et on veut aller encore de l’avant et nos ambitions sont de plus en plus grandes.
Vous avez suivi le match sous pression, au point où vous avez contesté l’arbitre entre les deux mi-temps ?
Je ne suis habitué à mettre la pression sur les arbitres, seulement je lui ai demandé pourquoi il n’est pas intervenu sur l’action de Cissé où Demmou a fait une intervention musclée. C’est vrai j’ai suivi la partie sous pression et j’étais fou de joie après le but de Abid. Je veux qu’on continue sur cette lancée, car nos fans méritent tout le bonheur du monde.
Comment a été la rencontre ?
Comme tous les matchs, très difficile, surtout qu’en face il y avait un adversaire qui n’est plus à présenter. On s’est compliqués la tâche au fil des minutes, suite à cette occasion très facile qu’on a ratée. Mais Dieu merci, on est parvenus à marquer sur cette tête de Abid qui nous a offert les trois points.
Les Sanafir étaient très heureux après cette victoire. Un message à leur transmettre ?
Cette victoire est la leur et c’est grâce à eux et à leurs encouragements que les joueurs se sont transcendés en marquant ce but de la victoire. Je les remercie pour leur soutien et ils ont su comment contribuer à ce succès. On tâchera de faire tout notre possible, pour leur procurer à chaque fois de la joie.
Un mot sur le parcours de l’équipe qui totalise dix points après cinq journées ?
On ne peut souhaiter un meilleur début que celui qu’on a réalisé jusque -là. Après cinq journées, on totalise dix points et on est en haut du tableau. C’est encourageant surtout que plusieurs personnes nous ont critiqués concernant notre recrutement. Mais moi et Amrani on est en train de répondre positivement avec cette équipe qui marche bien. On a fait le plein à domicile avec trois victoires en autant de matchs joués. C’est rassurant pour la suite du parcours.
Vous paraissez confiant de poursuivre dans cette bonne dynamique ?
On est armés d’une grande volonté et j’espère que les joueurs gardent les pieds sur terre et réussissent d’autres résultats positifs. On est confiants et on croit en les capacités de nos joueurs, de répondre aux larges attentes de la grande famille sportive du CSC. On un grand entraîneur, un effectif riche et des supporters en or. On demande seulement de ne pas nous mettre la pression et on ira doucement mais sûrement, pour atteindre nos objectifs.
On parle d’ores et déjà du titre, un commentaire ?
Il ne faut pas que les joueurs se prennent la tête et doivent garder les pieds sur terre. On les a félicités pour ce succès, mais on les a prévenus de ne pas s’enflammer, car le parcours est encore long. On fera tout notre possible, pour arracher d’autres victoires et parvenir à nos objectifs.
Abid a été derrière l’unique but de la victoire face au MCA, cela vous rassure, surtout certaines parties ont douté des capacités de ce joueur ?
Je crois qu’on a bien étudié le recrutement avec Amrani. Abid est un bon attaquant et il a juste besoin de s’adapter à son nouvel environnement. Je suis content pour lui et ce but va le libérer à l’avenir. Il nous sera d’un grand apport et on attend beaucoup de lui, à l’instar des autres joueurs de l’équipe.
Est-ce la saison des consécrations ?
Il ne faut pas crier victoire avant l’heure, on n’est qu’au début du championnat et le parcours est encore long. On veut terminer sur le podium et je crois qu’on est sur la bonne voie. On doit relever le défi, en tant qu’administration, le staff technique, les joueurs et les supporters.
Un mot pour les Sanafir ?
Je leur demande de rester toujours derrière l’équipe, car on a grandement besoin de leur apport. Je veux 30000 supporters à chacune de nos sorties et je pense qu’ils peuvent être plus nombreux que ça, si on veut vraiment jouer les premiers rôles. Car sans leur apport, on ne pourra rien faire.

Publié dans : csc Cissé Demmou Arama.

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quel est votre pronostic pour le Clasico français entre l’OM et le PSG ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3883 23/10/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir