Ligue 1 & 2

CSC : Arama : «On ne s’est pas trompé d’avoir prolongé Amrani de 2 ans»

«Amrani est le seul responsable du recrutement et moi je me suis occupé des négociations, après accord de l’ENTP»

Auteur : Hamza S. mercredi 04 octobre 2017 22:34

Tarek Arama, le manager général du CSC, a animé une conférence de presse au cours de laquelle il a abordé plusieurs sujets ayant trait à la vie du club. Il a déclaré d’emblée ce qui suit : «Le CSC est un grand club qui mérite de jouer les titres. Une grande ville comme Constantine devra fêter chaque saison un titre. Même le premier magistrat de la wilaya nous a demandé de jouer pour une place sur le podium. Avec le travail et la stabilité, on saura comment répondre aux  attentes des milliers de Sanafir qui nous soutiennent à fond depuis l’entame de cette saison et on leur promet de ne pas les décevoir.»Tarek Arama a défendu son choix d’avoir renouvelé sa confiance au coach Abdelkader Amrani en estimant : «On a fait le bon choix et notre décision de renouveler la confiance à Amrani et de l’avoir prolongé de deux années est logique. Les résultats enregistrés en ce début de saison en sont la parfaite illustration du bon sens des dirigeants du CSC. Amrani est un grand entraîneur et sait ce qu’il fait et il a carte blanche. J’espère qu’on va continuer sur cette lancée.»
«Amrani est le seul responsable du recrutement et moi je me suis occupé des négociations, après accord de l’ENTP»

Pour ce qui est de l’opération recrutement effectuée l’été passé, Arama nous confirme que «le seul responsable du recrutement des joueurs est le coach Amrani. Quant à moi, j’ai entrepris les négociations avec eux, après avoir eu l’accord et l’aval des patrons de l’ENTP».
«Certaines parties essayent de nous perturber et les
Sanafir doivent éviter de tomber dans le piège de la manipulation»


Le manager général du CSC s’est adressé aux Sanafir en leur demandant d’éviter de tomber dans le piège de la manipulation, en estimant que «certaines parties essayent de nous perturber,  à travers les réseaux sociaux. Je demande aux supporters de ne pas les écouter car on veut du mal au club, on est jaloux de notre réussite. Avec le soutien des Sanafir, le CSC ira encore de l’avant et saura comment leur procurer beaucoup de joie et de bonheur cette saison».
«Les joueurs auxquels on a résilié les contrats ont cédé deux à trois mois et on a bénéficié de 2,85 milliards»
 

Concernant les joueurs libérés l’été dernier et qui étaient toujours sous contrat, Arama a estimé que «tous les joueurs libérés et qui étaient sous contrat ont cédé deux à trois mois de salaire. Par cette opération, on a bénéficié de 2,85 milliards de centimes pour le club. Ce qui n’est que bénéfique pour le CSC et on remercie ces joueurs pour leur compréhension.»
«On a récolté 645 millions des salaires des joueurs pour
indiscipline et absences»

Comme il a expliqué : «On a réussi à faire des ponctions sur salaire pour les joueurs pour cause d’absences injustifiées ou pour cause d’indiscipline. On a récolté des salaires des joueurs la somme totale de 645 millions de centimes lors du précédent exercice.»
«On a réduit la masse
salariale de 2,1 milliards et le nouveau siège sera exploité par toutes les catégories»
Le manager général du CSC, Tarek Arama, a répondu favorablement à la demande des patrons de l’ENTM en réduissant la masse salariale de 2,1 milliards : «La masse salariale était de 6 milliards et on l’a baissée de 2,1 milliards. On remercie au passage les joueurs qui ont réduite leurs salaires de 90 à 30 millions chacun. Pour le nouveau siège, on l’a loué à un prix raisonnable et il sera mis à la disposition de toutes les catégories du club. On remercie les autorités locales qui nous ont beaucoup aidés, à leur tête le wali de Constantine.»
«On percevra les 10 milliards du MJS la semaine prochaine»
Tarek Arama n’a pas omis de remercier le ministre de la Jeunesse et des Sports, Ould Ali El Hadi, pour l’avoir informé des dix milliards de centimes destinés au club. «Lors de sa visite à Constantine et au nouveau siège du CSC en compagnie de Monsieur le wali, le ministre m’a avisé des dix milliards. Je le remercie et j’ai préparé le dossier et je me suis déplacé à Alger avec le DJS de Constantine. La semaine prochaine, je retournerai au ministère pour récupérer les dix milliards de centimes.»
«L’affaire Benhadj est réglée et on remercie Bracci pour sa compréhension»
L’affaire qui a fait beaucoup de bruit est celle de Réda Benhadj Djillali et le manager général a tenu à remercier les responsables de l’ENTP qui l’ont réglée. «Je tiens à remercier les patrons de l’ENTP qui ont réglé le problème de Benhadj et nous ont évité la défalcation de points. Quant à Bracci, ce dernier était compréhensif et on le remercie beaucoup. Il a même cédé 110 millions. Pour son argent, il sera payé en trois tranches. La première, il la percevra le 20 octobre, la seconde au mois de novembre et la dernière au mois de décembre.»
«Sam a passé des tests
au Koweït»

Au sujet de l’ancien défenseur Sam qui a joué au CSC lors de la saison 2011-2012, le responsable du club a estimé : «On est concentrés sur la suite de notre parcours, alors que voilà les affaires sortent l’une après l’autre, comme celle de Sam qui a évolué au CSC la saison 2011-2012, avant qu’il ne parte au Koweit pour subir des tests. Mais il a contracté une blessure. Alors qu’il devait être pris en charge par le club koweitien, il a attaqué le CSC. Le TAS international nous a donné gain de cause et voilà qu’il saisit le tribunal civil de Strasbourg, une structure qui n’est pas habilitée à traiter ce genre d’affaire. Je rassure les Sanafir, ils n’ont pas s’inquiéter.»
«La CRL a libéré Martin et il ne percevra aucun centime
de plus»

Concernant l’affaire du gardien de but Anthony Martin, le manager général Tarek Arama a rassuré les Sanafir : «L’affaire Martin est close, puisqu’on m’a avisé de la CRL que le gardien Martin est officiellement libéré et il ne percevra aucun centime de plus, excepté ses deux mois de travail. Du coup, il peut jouer au SC Bastia. C’est la première affaire qu’on remporte.»
«On attend que la FAF nous donne gain de cause dans l’affaire Chorfa»
Pour ce qui est de l’affaire Chorfa, Tarek Arama a déclaré ce qui suit : «Ce joueur a accepté de baisser son salaire de 100 millions, lui qui devait toucher 180 millions par mois, tout en s’entraînant avec les réservistes, mais il n’a plus donné signe de vie, avant qu’il nous envoie un dossier médical attestant qu’il est blessé. On lui a envoyé trois mises en demeure mais il n’est pas venu. On attend que la FAF nous donne gain de cause dans cette affaire.»
«Après la phase aller, on fixera les objectifs du club»
Pour ce qui est des objectifs du club pour cette saison, le conférencier a répondu : «On s’est entendus avec Amrani sur un certain nombre de points à récolter pendant cette phase aller. On aura une discussion avec lui en faisant le bilan et si on termine parmi les trois premiers, on fixera notre objectif.»
«Le CSC n’est pas concerné par le problème de dettes
au niveau de la FAF»

En conclusion, le manager général nous a expliqué que «le CSC n’est pas concerné par le problème des dettes des clubs au niveau de la FAF. J’ai eu une discussion avec Mohamed Saâd, le secrétaire général de la FAF, en lui expliquant que l’affaire Aoudia a été réglée puisque son contrat a été résilié. Par la suite, il m’a confirmé que le CSC n’est pas concerné par cette histoire de clubs interdits touchés par ce problème de dettes avec des joueurs et des entraîneurs au niveau de la FAF».
 

 

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quel est votre pronostic pour le match MCA - JSK?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3880 20/10/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir