Ligue 1 & 2

CSC 3 - USMBA 0 : Festival de buts à Hamlaoui !

Bouakkez : « Le CSC nous a été supérieur et mérite sa victoire »

Auteur : Hamza S. mardi 11 septembre 2018 08:04

Stade : Hamlaoui – Constantine
Affluence : Nombreuse
Arbitres : Bekouassa L., Brahim et Rimouche
Buts : Lamri (45’ et 68’), Abid (58’) CSC
Avertissements : Haddad (63’) CSC, Belahouel (77’) USMBA
CSC : Rahmani, Zalani, Bencherifa, Aroussi, Chahrour, Lamri, Haddad, Zitouni (Beldjilali 78’), Belkheir, Abid (Kagambiga 60’), Belkacemi (Salhi 65’).
Ent : Amrani
USMBA : Khedairia, Abdeli, Benlebna, Khali, Guebli, Lagraâ, Zouari, Ait Ferguène (Belahouel 70’), Benayad, Tabti (Bouguetaya 84’), Metref (Bounoua 57’).
Ent : Bouakkez

Dos au mur après sa défaite face au MOB, lors de la dernière journée, le CSC a accueilli son homologue de l’USM Bel Abbès au stade Hamlaoui, avec la nette intention de s’offrir les trois points du match. C’était aussi le cas des gars de la Mekerra qui se sont présentés sur la pelouse, avec l’objectif de confirmer le succès arraché at home face au MC Oran lors du dernier derby de l’Ouest. Les deux équipes ont foulé la pelouse, déterminées à s’offrir les points mis en jeu. Au final, c’est le CSC qui s’impose sur ce résultat large de 3 à 0 devant cette équipe de Bel Abbès qui reste sur quatre défaites et une seule victoire en cinq matchs joués.

Abid a failli ouvrir la marque
La première action de la partie est à mettre à l’actif du centre-avant, Mohamed Amine Abid, à la 9’. Ce dernier met une jolie tête, mais le défenseur Guebli est intervenu pour dégager le cuir en catastrophe et éviter à l’USM Bel Abbès d’encaisser. Deux minutes plus tard, sur un joli service de Sid-Ali Lamri, le défenseur Zalani place une tête, mais le ballon passe à côté du cadre.

Le poteau sauve Rahmani
Les gars de la Mekerra ont failli ouvrir la marque à la 29’, sur cet exploit individuel de Mourad Benayad. Ce dernier, d’un tir puissant, voit le cuir repoussé par le poteau, au grand dam des Scorpions présents dans les tribunes du stade Hamlaoui pour pousser les gars de la Mekerra. Le gardien Rahmani est battu sur l’action, fort heureusement le ballon est renvoyé par le poteau.

Lamri donne l’avantage au CSC
Sentant le danger venir, les capés de Abdelkader Amrani se ruent en attaque et leurs efforts ont été concluants à la fin de la première période. C’est par l’entremise du milieu de terrain Sid-Ali Lamri qui part seul avant de servir Belkacemi, qui tire. Le cuir revient à Lamri qui donne l’avantage au CSC. C’est sur ce petit avantage d’un but à zéro que l’arbitre Bekouassa envoie les 22 acteurs aux vestiaires pour la pause-citron.

Abid double la mise
De retour des vestiaires, les Constantinois maintiennent un pressing haut sur l’équipe visiteuse et profite des espaces laissés par les coéquipiers de Guebli. Suite à un travail de qualité du virevoltant attaquant Belkheir, ce dernier sert idéalement Abid qui double la mise à la 58’, au grand bonheur des Sanafir. Un deuxième but qui soulage le coach Amrani et les joueurs qui se mettent à l’abri de toute mauvaise surprise qui peut survenir du côté de Zouari et compagnie.

Quel chef d’œuvre de Lamri !
Ce n’est pas fini, puisque les poulains de Abdelkader Amrani continuent leur domination et parviennent à ajouter un troisième but. Sur un joli service du meneur de jeu Zitouni, Sid-Ali Lamri d’une balle enveloppée met le cuir en pleine lucarne laissant pantois le gardien Khedairia qui n’a fait que constater les dégâts à la 68’. Quel chef d’œuvre de Lamri qui signe un doublé !

Belkheir rate de peu le 4e but
Dans les derniers instants de la partie, les Constantinois auraient pu marquer un quatrième but, sur ce tir puissant de Belkheir (89’), mais le ballon est passé légèrement à coté du cadre. C’est sur ce large score de 3 à 0, que la partie s’est achevée en faveur des poulains de Abdelkader Amrani qui se rachètent de leur dernier revers concédé à Bejaia contre le MOB. Quant aux gars de la Mekerra, ces derniers voyagent mal, avec trois défaites sur le score de 3 à 0, face à l’ESS et le CSC, et sur le score de 3 à 1 face à la JSK, tout en s’inclinant à domicile sur le score de 2 à 1 face à l’OM, n’obtenant qu’un seul succès face au MCO. Bouakkez est appelé à revoir ses cartes.

---------------------

Arab : « C’est notre match référence et on doit confirmer face à l’ASAM »
«On a réussi notre match référence depuis l’entame de la saison. Les joueurs étaient à la hauteur et ont épaté tous les présents dans les tribunes. On ne doit pas s’enflammer et on doit garder les pieds sur terre. On a dans trois jours un autre match face à l’ASAM. Les joueurs doivent se concentrer sur le prochain match et oublier ce large succès. On doit confirmer ce résultat réalisé haut la main devant une bonne équipe de Bel Abbès qui nous a posé des problèmes, surtout en première mi-temps.»

Bouakkez : « Le CSC nous a été supérieur et mérite sa victoire »
«C’est vraiment dommage de rater cette rencontre face au CSC, car on pouvait la tuer en première mi-temps, où mes joueurs ont raté  beaucoup d’occasions. En seconde mi-temps le CSC nous a été supérieur et a su comment ajouter deux buts, après le but marqué en fin de première période. Le CSC nous a malmenés en seconde période et sa victoire est amplement méritée. Il faut vite tourner la page de cette défaite et penser à notre prochain match pour nous ressaisir.»
 

 

 

 

Publié dans : Belkheir Abid Lamri Rahmani

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Pensez-vous que le carton rouge contre Ronaldo en Ligue des Champions face à Valence soit mérité ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4212 23/09/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir