Ligue 1 & 2

CRB : Plus qu’une rencontre, un classique

Toutes compétitions confondues : Avantage aux Belouizdadis

Auteur : Islam Tazibt samedi 21 septembre 2019 10:20

La JS Kabylie accueille ce mardi à 17h45 à Tizi-Ouzou le Chabab de Belouizdad dans une des rencontres au sommet de la 5e journée de la Ligue 1 Mobilis. Une rencontre qui sera la 109e dans l’histoire des confrontations entre les deux clubs toutes compétitions confondues, et la 97e en Ligue 1. Autant dire que ce qui nous attend dans quelques jours est bien plus qu’une simple rencontre, mais un classique entre deux clubs des plus titrés en Algérie qui totalisent, à eux deux, 36 titres nationaux ; 
8 championnat, 8 Coupe d’Algérie, 1 Coupe de la Ligue et 1 Supercoupe pour le Chabab de Belouizdad, et 14 championnats, 5 Coupes d’Algérie et 1 Supercoupe pour la JSK. Au-delà de l’aspect historique, cette rencontre mettra aux prises deux équipes toujours invaincues en championnat cette saison et qui totalisent le même nombre de points.
Toutes compétitions confondues : Avantage aux Belouizdadis
Aujourd’hui, ce sont les chiffres qui nous intéressent le plus et ces chiffres penchent légèrement en faveur des Belouizdadis au niveau des confrontations directes. En effet, sur les 108 matchs déjà disputés, le Chabab de Belouizdad en a remportés 42, soit une victoire en plus que les Canaris qui totalisent 41 succès. Les Algérois ont inscrit 118 buts et en ont encaissé 115, soit 3 buts en moins. Avec une moyenne de 2,17 buts par match, ce classique du championnat algérien entre les deux pionniers, que sont le Chabab et la JSK, a toujours été riche en rebondissements, en buts et en émotion.
Ligue 1 : Le Chabab à une victoire des Canaris
En championnat et même si le Chabab de Belouizdad, avec ses 1591 matchs en Ligue 1, totalise le plus grand nombre de rencontres, le nombre de victoires penche légèrement en faveur des Canaris. En effet, en 96 confrontations, les Belouizdadis ont goûté 36 fois au succès tandis qu’ils ont été battus à 37 reprises par les Kabyles. La rencontre de ce mardi peut donc permettre aux gars de Laâquiba de revenir à hauteur de leur vis-à-vis au niveau de l’historique des confrontations. Une raison en plus pour suivre le match qui drainera de grandes foules et qui sera probablement retransmis directement sur le petit écran.
7 : Un numéro fétiche pour les Algérois
Une grande rivalité sportive a donc toujours existé entre les deux clubs. Et c’est donc tout à fait normal que d’un côté comme de l’autre on avance des chiffres pour appuyer des arguments en faveur d’une certaine suprématie. Et si les Canaris se vantent beaucoup plus du nombre de titres glanés en championnat depuis la création de leur club, du côté de Laâquiba on ne cesse de rappeler le fameux 7-1 de la saison 2010-2011. Les 7 succès en aller-retour sont aussi évoqués par les Belouizdadis pour soutenir la domination de leur club sur la JSK lors de ces dernières décennies.
Lalmas et Slimani : bourreaux des Kabyles
Plusieurs joueurs ont marqué l’histoire des confrontations entre les deux clubs. Mais si on devait en choisir que deux, comment ne pas parler de Hacène Lalmas avec ses 9 buts contre les Canaris ou encore de Slimani, l’actuel avant-centre de l’AS Monaco, et ses 7 réalisations face à la JSK. D’ailleurs, la JSK fut une des victimes préférées d’un des meilleurs buteurs de l’EN. En effet, lors du large succès de 2011 (7-1), Slimani avait inscrit un quadruplé. La saison d’après, il marqué un but à l’aller puis un autre au retour et permet à son équipe de glaner six points face à la JSK en championnat, avant de quitter le championnat national pour s’engager en la faveur du Sporting club du Portugal.
Le Chabab reste sur une défaite à Tizi-Ouzou
Au 1er-Novembre, les Belouizdadis restent sur un mauvais souvenir. Le souvenir d’une défaite 2 à 0 qui avait alors enfoncé un peu plus le club de Laâquiba dans la crise. Comme tout le monde le sait, le début de la saison dernière était très compliqué pour le Chabab. La suite, tout le monde la connaît aussi : les Belouizdadis sont revenus en force et ont terrassé quasiment tout ce qui était sur leur passage. Et ce sont deux anciens de la JSK, Nessakh et Djerrar, qui ont d’ailleurs permis aux Rouge et Blanc de battre les Canaris et de consolider leur maintien parmi l’élite.
À la quête d’un neuvième succès au 1er-Novembre
Le 1er-Novembre de Tizi-Ouzou est un des stades où il est le plus difficile de gagner. Mais depuis les premières confrontations entre les deux clubs, les Belouizdadis ont pris l’habitude et la confiance d’aller chercher des résultats positifs à Tizi-Ouzou. D’ailleurs, le premier succès à l’extérieur pour le Chabab remonte à la saison 1963-1964. Cette année-là, un doublé de Lalmas et un but d’Arabe avaient permis au Chabab de revenir avec les trois points. Pour voir les Belouizdadis remporter leur dernier succès à Tizi, il faut revenir à la saison 2014-2015 et c’était aussi un ancien de la JSK, Khellili, qui avait permis aux CRB de prendre les trois points. Samir Aïboud sait maintenant ce qu’il lui reste à faire.
 

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Le projet d'un amical en Algérie entre les Verts et l'équipe de France, êtes-vous pour ou contre ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4582 16/10/2019

Archive

Année
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir