Ligue 1 & 2

CRB : Allik : «On a énormément progressé et on peut faire très mal cette saison»

Keddad : «Déçu de ne pas avoir été appelé en l’EN A’» «Finir le travail chez nous»

Auteur : Islam Tazibt mercredi 18 septembre 2019 13:36

Approché en marge du retour de la délégation belouizdadie à Alger après le nul décroché en Coupe de la CAF face aux Egyptiens du FC Pyramids, le directeur général du CRB est revenu sur la bonne prestation de son équipe. « Il est vrai qu’on aurait pu revenir avec la victoire mais je pense que ce résultat nul demeure une bonne opération puisqu’il nous permet d’aborder le match retour avec un léger avantage. Au-delà du résultat, c’est la prestation qui fut encourageante. L’équipe progresse de semaine en semaine et je suis persuadé qu’on fera très mal cette saison », a-t-il déclaré.
«Je ne comprends pas pourquoi on parle toujours de cette affaire du CRB et de l’USMA»
Par ailleurs, Said Allik a commenté les dernières rumeurs selon lesquelles il n’aurait pas le droit d’occuper deux postes dans deux clubs différents à la fois. « Sincèrement, je ne comprends pas pourquoi on parle toujours du fait que je travaille au Chabab de Belouizdad et à l’USM Alger. Au CRB, je suis un simple employé et à l’USMA je travaille en tant que bénévole. Je ne vois donc pas où est le problème vu que les lois me le permettent », s’est-il interrogé.
«Je pense que la réussite du CRB dérange certaines personnes»
Dans la lancée, l’architecte du renouveau belouizdadi a laissé entendre que les informations qui circulent le concernant n’ont d’autre but que de déstabiliser le Chabab de Belouizdad qui est entré depuis quelques mois dans une période de réussite. « Je pense que certaines personnes avancent des choses futiles et bêtes pour essayer de nous déstabiliser et de détruire ce que nous sommes en train de construire. Pour ce qui et du trophée de la Coupe d’Algérie, un employé du club l’a pris pour des photos et on a voulu en faire une histoire », a-t-il ajouté.

Keddad : «Déçu de ne pas avoir été appelé en l’EN A’»

Un mot sur le résultat nul décroché face au FC Pyramides en 32es de finale aller de la Coupe de la CAF ?
Je pense que c’est une bonne opération pour nous. Il ne faut pas oublier qu’en face il y avait le FC Pyramids, une des meilleures équipes égyptiennes du moment. Le match était compliqué pour nous. Il fallait être solides derrière pour ne pas se faire surprendre. On savait que ça allait être difficile et on s’est préparés en conséquence. Je pense que dans l’ensemble, on a été bons. On a même été supérieurs aux locaux par moment. On aurait pu prétendre à un meilleur résultat.
Qu’est-ce qui vous manquait pour décrocher une victoire ?
Je pense qu’il nous manquait un brin de lucidité face au but. On s’est créé plusieurs situations dangereuses, surtout en seconde période. A un but à zéro, on aurait pu inscrire le deuxième et tuer le match. Mais bon, l’efficacité nous a fait défaut. Vous savez, dans ce genre de rencontre, la moindre occasion est très importante. D’ailleurs, on encaisse un but sur une erreur d’inattention. C’est un peu rageant mais comme je l’ai dit, ce résultat nul reste une bonne opération.
Pensez-vous avoir accompli le plus dur avec ce résultat nul ?
Bien au contraire, le plus dur reste à faire. Ce nul ne nous assure nullement une qualification. On a décroché un résultat positif au Caire mais il va falloir confirmer ce résultat dans deux semaines au 5-Juillet. Ça ne va pas être facile. On le sait et on abordera le match retour avec l’envie de gagner. On essayera d’oublier ce résultat nul et ne pas trop entrer dans les calculs car cela peut jouer en notre défaveur.
Vous allez enchainer avec une rencontre en championnat face à la JSK sur la pelouse du 1er- Novembre de Tizi Ouzou. Comment se présente pour vous cette rencontre ?
La JS Kabylie est une des équipes les plus en forme de ce début de saison. D’ailleurs, ils réalisent aussi un bon début de parcours en compétition continentale. La rencontre sera donc intéressante entre deux représentants du football algérien sur la scène africaine. Elle sera aussi très difficile. Jouer la JSK au 1er-Novembre n’est pas évident. C’est un stade où il est difficile de gagner mais on a confiance en nos qualités et on fera tout pour maintenir la bonne dynamique qui est la nôtre depuis le début de la saison.
Avec quel état d’esprit allez-vous l’aborder ?
Le groupe est en confiance et notre principale volonté, c’est de maintenir cette dynamique de bons résultats le plus longtemps possible. Comme tout le monde le sait, le Chabab de Belouizdad vise les premières places du classement cette saison. Et pour atteindre cet objectif, on doit être en mesure de décrocher des résultats positifs face dans des rencontres comme celle qui nous attend dans un peu plus d’une semaine face à JSK.
La liste de l’EN A’ est tombée et contrairement à ce qu’on attendait, votre nom n’y figurait pas. Un commentaire ?
Je ne vous cache pas que je pensais que mon nom allait figurer sur cette liste. Malheureusement, ce n’est pas le cas. Ça m’attriste énormément car j’ai tout donné depuis plusieurs mois pour décrocher ma place avec la sélection nationale des locaux.
Cela vous motive peut-être à fournir plus d’efforts…
Bien sûr, même si la déception est grande, il n’est nullement question de baisser les bras. Il faut persévérer. Si je n’ai pas été appelé aujourd’hui, ça ne veut pas dire que je ne le serai pas demain ou après-demain. Tout ce que je dois faire, c’est de continuer à travailler comme je l’ai toujours fait. Je dois aussi enchainer les bonnes performances et Inch’Allah je vais finir par convaincre les responsables de la sélection de miser sur moi.
Un dernier mot pour conclure ?
Je tiens à remercier tous nos supporters pour le soutien qu’ils nous apportent depuis le début de la saison. Je leur dédie ce résultat nul même si, je le sais, ils voulaient nous voir gagner cette rencontre. Je leur demande de rester derrière nous et je leur promets qu’on va tout faire pour leur offrir la qualification. Enfin, je les invite à venir en force pour nous soutenir lors de nos prochaines sorties en championnat et en Coupe de la CAF.
 

La préparation du déplacement à Tizi risque d’être perturbée
De retour d’Egypte avec un résultat encourageant en vue d’une qualification au prochain tour de la Coupe de la CAF, les Belouizdadis devront se reconcentrer sur le championnat et ce court déplacement à Tizi Ouzou pour affronter un autre représentant algérien en compétition continentale, en l’occurrence la JS Kabylie. La rencontre est prévue le 24 septembre prochain. Ce qui veut dire que les Belouizdadis, qui sont au repos depuis leur retour du Caire, bénéficieront d’une semaine pour préparer cette rencontre. Soit assez de temps pour récupérer et corriger ce qui n’a pas été bon ces derniers matchs. Seulement, Abdelkader Amrani et son staff seront privés de trois joueurs importants pour préparer ce match, à savoir Bouchar, Sayoud et Gaya Merbah qui se trouvent actuellement en EN A’. Et ce, sans oublier l’absence pour blessure de Soumana et Hais qui ne seront pas de retour avant quelques semaines.
Sans Sayoud
Mais, ce qui inquiète le plus les membres du staff technique, c’est certainement l’absence d’Amir Sayoud, le meneur de jeu et meilleur joueur du Chabab de Belouizdad en ce début de saison qui sera suspendu lors des deux prochaines rencontres du CRB en championnat. Il faut le dire, c’est très compliqué de trouver un remplaçant au numéro 10 du Chabab qui enchaine les bonnes performances et surtout les buts décisifs. D’ailleurs, face au FC Pyramids, il a de nouveau trouvé le chemin des filets, et ce pour la quatrième fois en trois matchs de Coupe de la CAF. Pour le remplacer, Amrani dispose de plusieurs choix mais ce sont Bechou, Bousseliou ou encore l’Ivoirien N’guessan qui se présentent comme les candidats sérieux pour pallier cette absence.
Mais avec Tabti
Par ailleurs, Amrani bénéficiera du retour de Larbi Tabti, qui commence petit à petit à prendre de l’importance au sein de l’équipe belouizdadie. Un retour qui rassure énormément les membres du staff technique, surtout que l’ancien de l’USM Bel Abbès a montré des qualités de meneur et de leader technique qui peuvent lui permettre de combler l’absence d’Amir Sayoud. En tout cas, Amrani aura les idées plus claires au moment de retrouver son groupe, demain après-midi. Avec ses adjoints, il essayera de dégager le plus rapidement possible le onze type qui pourrait potentiellement débuter dans une semaine face à la JSK.
 

 

 

Publié dans : CRB Amrani Keddad

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Le projet d'un amical en Algérie entre les Verts et l'équipe de France, êtes-vous pour ou contre ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4582 16/10/2019

Archive

Année
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir