Ligue 1 & 2

CRB 0 / OM 0 : Le Chabab se complique la vie

Slimani : «On pouvait gagner ce match, mais…» Taoussi : «On a manqué de réalisme.»

Auteur : I. T. vendredi 02 mars 2018 08:19

Stade : 20-Août (Alger)
Affluence : nombreuse
Arbitres : Ghorbal, Itchiali, Arab
Avertissements : Draoui (33’) (CRB) ; Abdelhafid (42’), Bouda (79’), Bouchiba (83’) (OM)

CRB :
Salhi, Belaili (Chebira 38’), Naâmani, Sidibé, Zenasni, Selmi, Heriat, Draoui, Bourennane, Benouadhah (Benkablia 58’), Lakroum (Bouda 70’)
Entraîneur : Lakroum

OM :
Morcely, Bousalem, Baouche, Benali, Boucherit, Koulkhir, Bouchiba, Abdelhafid, Sameur (Boubekeur 62’), Motrani (Bahi 89’), Zalami  (Bouda 79’)
Entraîneur : Slimani

Dans une affiche très attendue par les deux équipes, au vu de leur classement inconfortable, la rencontre CRB-OM a drainé une grande affluence, sachant qu’un autre résultat qu’une victoire pourrait enfoncer les deux formations. D’entrée de jeu, et alors qu’on s’attendait à ce que les locaux fassent le jeu, ce sont plutôt les visiteurs de la capitale du Titeri qui se sont montrés dangereux et qui ont failli ouvrir la marque sur une offrande du gardien de but Salhi, qui n’a pas entamé sa rencontre avec une grande concentration. Etrangement, les capés de Rachid Taoussi, probablement tétanisés par l’enjeu de la rencontre, ne sont pas bien rentrés dans le match, ce qui a mis les visiteurs dans une meilleure situation pour tenter des incursions très dangereuses. Les joueurs de l’entraîneur Slimani, plus frais et plus rapides dans leurs interventions, mettent plus de pression sur les arrières et le milieu de terrain du Chabab, au point de déstabiliser toute la composante de Taoussi.
18’, penalty non sifflé pour l’OM
Les gars de la capitale du Titeri, plus à l’aise dans leur jeu, ne se sont pas arrêtés d’harceler les l’arrière-garde du Chabab, en ce début de match. En revanche, sur une action individuelle de Motrani, qui est parvenu à prendre de vitesse le longiligne arrière Naâmani, n’a pas trouvé mieux que de s’interposer avec son corps pour stopper le remuant joueur de l’OM dans les 18 m, mais l’arbitre Ghorbal a jugé utile de laisser le jeu se poursuivre, alors qu’il y avait penalty. Toutefois, le plus étonnant est la lenteur et surtout l’incapacité des joueurs de l’entraîneur marocain de se réveiller dans pareilles circonstances. Une minute après, Bouchiba chipe le cuir des pieds d’un joueur du CRB et s’en va pratiquement seul mais rate une opportunité d’ouvrir la marque pour son club, au grand dam de son entraîneur qui croyait au but.
22’, première action du CRB
Il a fallu attendre plus d’un quart d’heure pour voir les joueurs de Rachid Taoussi porter le danger dans le camp du gardien de but Morcely. En effet, sur une attaque des Belouizdadis, et suite à un centre bien tendu de Draoui, Sidibé saute plus haut que tout le monde et met une tête qui aurait pu avoir un meilleur sort, si le joueur du Chabab avait mis un peu de puissance, mais il reste que cette action a mis un peu d’eau dans la bouche des joueurs du CRB qui se sont réveillés de leur sommeil, puisque après la demi-heure de jeu, l’ex- Usmiste Bourennane, bien placé dans la surface de réparation, tente un tir en force qui allait se diriger vers la cage de Morcely, mais un défenseur de l’OM s’est interposé, évitant l’ouverture du score contre son club. (40’), l’OM obtient un coup franc pas loin des 18 m, l’enveloppe bien, mais Salhi, d’une claquette, met en corner. Une minute plus tard, Lakroum, sur un contre bien mené par Draoui, centre au deuxième poteau sur Benabdellah qui remet de la tête vers Bourennane, à un mètre de la Ligue de Morcely, contraint l’arbitre de siffler hors-jeu. Quelques instants après, Ghorbal renvoie les 22 joueurs au repos.
Une transversale, et rien de plus
De retour des vestiaires, alors qu’on s’attendait à un vrai retour des gars de Laaquiba, il n’en fut rien puisque l’adversaire a bien fermé les issues menant vers la cage de Morcely, sauf sur une ou deux actions qui auraient pu apporter du nouveau au tableau d’affichage. Sinon, la majorité du temps, on a assisté à une prestation incohérente des 11 joueurs du Chabab. Les minutes avancent très rapidement, et les changements du coach Taoussi n’ont rien apporté de nouveau au jeu du CRB, sauf peut-être sur une bonne opportunité pour Zenasni de trouver les filets, mais qui par maladresse voit son tir passer à côté de la cage de son vis-à-vis. Les visiteurs, de leur côté, ont tenté de procéder par des contre-attaques afin de surprendre Salhi, mais les arrières du club, contrairement à la première mi-temps, étaient plus présents et ont fini par stopper plusieurs tentatives des Médéens.
63’, Morcely sauvé par sa transversale
Suite à un pressing, les joueurs du CRB obtiennent un corner qui sera bien botté par Draoui au point de penalty, l’ancien joueur de l’USMA Bourenane saute plus haut que tout le monde, et lobe Morcely d’une tête qui a fini sur la transversale. Un instant après, ce même joueur d’un tir de loin oblige le keeper de l’OM à étaler toute sa classe pour dévier en corner devant les encouragements de ses camarades.
Le Chabab pousse, mais…
Le dernier quart d’heure du match a contraint les Belouizdadis à mettre le paquet devant. Coup sur coup, les centres et les tentatives se sont multipliés, ce qui a contraint le driver Slimani à apporter sa touche pour bloquer les joueurs du CRB au centre. Le temps va trop vite pour le coach Taoussi et ses joueurs qui ont quasiment tout tenté en cette fin de match. Même les 5 minutes de temps additionnel n’ont rien apporté pour le club de Laaquiba qui continue de manger son pain noir.
 

Taoussi : «On a manqué de réalisme»
«Je pense qu’aujourd’hui on a été bons, mais pas du tout réalistes, car non seulement l’OM a bien défendu avec son organisation sur le terrain. On a essayé de pénétrer par les couloirs, mais on n’était pas assez tranchants dans notre manière d’évoluer vers l’avant. Certes, on aurait voulu gagner, mais ça n’a pas été le cas, on va tenter de se ressaisir prochainement.»

Slimani : «On pouvait gagner ce match, mais…»
«Dans l’ensemble, je dois dire qu’on a fait un bon match et on pouvait même le gagner. Mes joueurs se sont libérés, c’est une très bonne chose pour nous. C’est bon de prendre un point de Belouizdad, mais on doit enchaîner une victoire face à la Saoura.»  

Publié dans : CRB OM Benali Boucherit heriat draoui Sidibé Naâmani Selmi Bouchiba Zenasni Baouche Morcely Bousalem Koulkhir

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Coupe du monde : Votre pronostic pour le match de ce samedi entre l’Allemagne et la Suède?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4123 24/06/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir