Afrique

Club Africain 2 - MCA 0 : Le Mouloudia éliminé par un arbitrage des plus honteux !

68’, le Doyen privé d’un penalty.

Auteur : Kamel M. dimanche 24 septembre 2017 22:52

Stade : Olympique de Radès (Tunis)
Affluence : nombreuse
Arbitres : Thierry Nkurunziza, Hervé Kakunze (Burundi), Berhe Tesfagiorghis (Ethiopie)
Buts : Zemzami (18' sp), Khallifa (82’) (CA)
Avertissements : Derradji (90’+2) (CA) ; Azzi (18’), Chaouchi (29’) (MCA)

Club Africain : Dekhilli, Belkhither, Nikolas Opoku, Fekhredine, Abdi, Zemzemi (Darradji 73’), Khelifa, Khellifi (Aounallah 87’), Dekhilli (Benyahia 70’), Kheffifi, Chenihi
Entraîneur : Simone

MCA : Chaouchi, Azzi, Bouhenna, Demou, Boulekhoua, Cherif El Ouazzani, Amada, Karaoui (Hachoud 88’), Balegh (Seguer 56’), Nekkache, Aouedj (Ammachi 67’)
Entraîneur : Casoni

 

Le Club Africain et le MCA se sont affrontés hier soir à Radès et cela pour le compte des éliminatoires de la Coupe de la CAF. Au coup d’envoi de la rencontre, le Mouloudia ne disposait que d’une maigre avance d’un seul but après sa victoire au match aller. Les poulains de Casoni sont passés par toutes les émotions sur la pelouse du stade Radès où, malheureusement, les joueurs du Doyen furent victimes d’un arbitrage tout simplement scandaleux.

Les Mouloudéens répondent du tac au tac aux Tunisiens
 Les Tunisiens ont entamé le match pied au plancher, devant des Mouloudéens plutôt attentistes. A la 2', suite à une combinaison Khelifa-Dekhilli, l'attaquant tunisien ratera le cadre. Les joueurs du MCA, gênés par le pressing de leurs homologues du CA, attendront la 6' pour sortir de leur coquille. Aouedj se fera contrer au tout dernier moment. On jouait la 10' quand Nekkache, suite à un joli travail sur l'aile gauche, adressera un centre que reprendra Karaoui, sans trouver le cadre. A partir de ce moment, le match gagnera en tension et l'engagement de part et d'autre sera à la limite de la correction.

18’, Khellifa se laisse tomber et cela fait penalty
On jouait la 18’, quand l’attaquant tunisien Khellifa se laissera tomber, sans qu’Azzi ne le touche. L’arbitre accordera un penalty tout à fait inexistant. Zemzami ne se posera de question et prendra Chaouchi à contre-pied (1-0). Nullement découragés, les joueurs du MCA se montreront dangereux à la 22’. Aouedj répliquera d'une frappe de loin qui passera au-dessus de la transversale de Dekhilli. Karaoui, Amada et Cherif El Ouazzani feront la loi au niveau de la zone intermédiaire. Trois minutes plus tard, Balegh va s'illustrer suite à un slalom dans la surface.

Les temps forts du MCA sans but
 C'est l'un des temps forts des Mouloudéens et les joueurs tunisiens durciront leur jeu. D’ailleurs, Demou en sera quitte pour une large entaille au niveau de l’arcade, suite à un coup de coude qui ne sera pas sanctionné. Les choses s'envenimeront quelque peu et les joueurs du MCA sortiront quelque peu de leur match. Ils montreront cependant énormément de volonté et cela pour tenter de niveler la marque. On essaiera de repartir vers l'avant du côté algérois, mais les attaques seront très approximatives pour inquiéter la défense tunisienne. Balegh et Aouedj tenteront de poser le jeu, mais les défenseurs du Club Africain feront bonne garde comme sur cette tentative de Nekkache à la 39’. A la 43’, Aouedj tentera sa chance à l’entrée de la surface, sans trouver le cadre. Chenihi, côté club africain, ne sera pas plus heureux. La mi-temps surviendra sur une petite avance au score pour le Club Africain. Il est certain que les joueurs de Casoni contrariés par l’arbitrage n'ont pas développé leur meilleur football. Après la pause, ce sont les Tunisiens qui se lanceront à l'assaut du camp du MCA. La toute première occasion des Algérois aurait pu être la bonne.

Les Algérois avec le nez dans le gazon !
A la 51’, Aouedj, qui a été lancé dans le dos des défenseurs tunisiens, adressera un centre sur Nekkache dont la frappe dévissée après un contrôle de la poitrine ne surprendra pas le portier du CA. Deux minutes plus tard, Khellifa a failli surprendre Chaouchi d’une frappe des vingt mètres. Le match est complétement débridé. Les deux équipes prendront de moins en moins de risques. A la 60', Chenihi centre sur Khellifa qui, gêné par Azzi, ratera sa reprise de la tête. Le jeu va se cantonner au niveau de la zone intermédiaire et se durcira. Les porteurs du ballon, surtout mouloudéens, se retrouveront presque systématiquement le nez dans le gazon.

68’, le Doyen privé d’un penalty
A la 68’, les joueurs du MCA seront privés d’un penalty, après que Fekhredine a dévié de la main un centre d’Amada. Très peu d'occasions seront enregistrées donc à une vingtaine de minutes de la fin du match. Les Algérois sous pression rateront des gestes faciles.

Un petit pugilat et on reprend
Les deux équipes joueront sur un faux rythme. Il faut attendre la 74’ pour voir Karaoui tenter une frappe de loin que captera le portier du Club Africain en deux temps devant la menace de Nekkache. Les Tunisois répliqueront par Khellifa qui centrera fort devant le but à la 76', mais Chaouchi s'opposera suite à une belle parade. La tension était à son comble et un remplaçant du CA ne trouvera pas mieux que d’agresser Karaoui. Il s’en suivra un accrochage qui durera plusieurs minutes, tout cela sous l’impassibilité de l’arbitre. Les dix dernières minutes seront intenses.

82’, Khellifa assomme l’adversaire
On se battra sur tous les ballons et les Mouloudéens se feront surprendre suite à un contre très rapide. A la 82’, une longue ouverture de Belkhither profitera à Khellifa. Ce dernier mettra calmement le cuir hors de portée de Chaouchi qui sortira de sa cage (2-0). Lors des quatre minutes de temps additionnels, les camarades de Chaouchi tenteront de réduire la marque. Nekkache reprendra de la tête un centre de Hechoud, mais le gardien du CA était sur la trajectoire. Lors de ce qui restera du match, les Tunisois useront de tous les subterfuges pour gagner du temps. L’aventure africaine s’est terminée pour le MCA devant une formation du Club Africain qui ne lui était pas supérieure. Celle-ci aura largement bénéficié d’un arbitrage des plus complaisants. Maintenant, il est utile de se poser les bonnes questions pour le doyen de nos clubs et surtout être constructif.
 

 

Publié dans : Bouhenna Demou Chenihi Kheffifi Boulekhoua.

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3915 24/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir