Equipe d'Algérie

Brahimi : «C’est une honte de parler de locaux, d’Européens, d’immigrés ou je ne sais quoi»

Brahimi : «Celui qui joue pour l’Algérie, c’est qu’il est Algérien, ça s’arrête là»

Auteur : Moumen A. dimanche 04 mars 2018 08:14

Le  débat ou plutôt le faux débat concernant l’apport des joueurs locaux et émigrés pour la sélection, continue d’aliment la polémique. Cela semble agacer à plus d’un titre les joueurs et aussi le sélectionneur national. Ce dernier a, à maintes reprises, signifié à ses joueurs qu’il était là pour former une équipe compétitive à même de rendre le sourire aux fans de l’EN. Même son de cloche chez les Verts, toujours aussi agacés par ces questions qui visent ni plus ni moins à déstabiliser un groupe qui réapprend à vivre ensemble, après une dure période de doute, engendrée par une série de mauvais résultats.   

Madjer : «Il n’y a aucune différence entre les locaux et les pros, arrêtons la polémique !»
Rabah Madjer, qui a fait la plupart de sa carrière en Europe et à l’étranger en tant que joueur professionnel, a livré à ses proches qu’il était profondément peiné d’entendre cette polémique entre les joueurs locaux et professionnels. Madjer qui veut construire un groupe soudé et fort de son identité de jeu en Afrique, a confié à l’un de ses proches : «Franchement, je ne veux plus entendre cette polémique. Il n’y a aucune différence entre les joueurs locaux et professionnels, ce sont tous des Algériens et seuls les meilleurs seront sélectionnés, Inch’allah.»  Voilà qui vient mettre un terme aux spéculations malintentionnées qui visent à discréditer le sélectionneur national vis-à-vis des joueurs binationaux et déstabiliser le groupe de l’EN, à la veille des prochains rendez-vous internationaux.

Brahimi : «Celui qui joue pour l’Algérie, c’est qu’il est Algérien, ça s’arrête là»
La sortie de Yacine Brahimi sur Onze Mondial est venue confirmer l’attitude du coach Rabah Madjer et montrer aussi le même ras-le-bol des joueurs à propos de cette polémique stérile qu’on rabâche à la veille de l’annonce de la liste des joueurs concernés par les stages des Verts. Brahimi qui a été interrogé par le magazine français à ce sujet, était très remonté. «Franchement, pour moi, il n’y a pas de différence. Les gens qui parlent de locaux, de pros, d’étrangers, et tout ça, c’est du n’importe quoi. Ça ne veut rien dire et ça me rend fou quand j’entends ça, parce qu’on joue pour le même pays, l’Algérie. On représente le même pays, on est là pour le même objectif donc les gens qui parlent de locaux, d’Européens, d’immigrés, ça n’a aucun sens.» Yacine Brahimi était remonté et rajoute une couche : «Pour moi, c’est une honte de parler comme ça. On est une équipe, on est des Algériens, celui qui joue pour l’Algérie, c’est qu’il est Algérien (il tape dans ses mains) et stoppe, ça s’arrête-là. Il n’y a pas de différence.»
 

 

Publié dans : Yacine Brahimi. Rabah Madjer

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Coupe du monde : Votre pronostic pour le match de ce jeudi entre le Danemark et l’Australie?

Coupe du monde : Votre pronostic pour le match de ce jeudi entre la France et le Pérou?

Coupe du monde : Votre pronostic pour le match de ce jeudi entre l’Argentine et la Croatie?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4120 21/06/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir