Equipe d'Algérie

Benrahma : «La concurrence est rude mais elle est saine, à nous de montrer ce qu’on sait faire»

«On espère que notre public sera présent en force pour nous encourager»

Auteur : Hamza H. jeudi 21 mars 2019 12:08

L’une des meilleures révélations algériennes évoluant à l’étranger, le jeune attaquant de Brentford, Saïd Benrahma, s’est présentée, hier, en zone mixte, animée d’une grande motivation de faire valoir son talent sur le terrain pour tenter de bousculer la hiérarchie dans un registre de jeu où la concurrence fait rage. Le joueur algérien le plus prolifique cette nouvelle année 2019 nous livre ses impressions sur ce retour somme toute logique en sélection, après plusieurs années d’absence. L’ancien joueur de Châteauroux, qui a été formé à l’OGC Nice, veut donner raison au coach Djamel Belmadi et promet que ses camarades et lui feront tout pour procurer du bonheur au peuple algérien, d’abord, demain, contre la Gambie puis face à la Tunisie, le 26 mars.

Tout d’abord, dans quel état d’esprit préparez-vous ces deux prochaines rencontres de l’Équipe nationale ?
Je dois dire qu’il s’agit de deux matchs importants, notamment pour les joueurs qui reviennent et qui sont convoqués pour la première fois. C’est à nous de bien travailler durant ce rassemblement et bien faire le travail sur le terrain. On doit montrer et prouver sur le terrain qu’on mérite d’être là, voilà.
Maintenant que vous êtes de retour en Equipe nationale, vous avez envie de prendre votre revanche...
Vous savez, lorsque je viens en sélection, j’essaye de jouer mon football et d’être utile à l’Équipe nationale. Donc je vais encore essayer de produire mon meilleur football. Pour cette fois, je crois avoir été récompensé pour mon travail et ça me fait plaisir.
Oui, mais vous étiez là en 2015 et depuis on ne vous a pas trop vu….
Écoutez, l’essentiel est que je sois là, alors on oublie ce qui s’est passé avant, le fait de n’avoir pas été rappelé durant les stages précédents ou avec les autres entraîneurs m’a peut-être aidé à progresser et à travailler davantage pour être plus performant en club et maintenant, on a deux matchs qui arrivent. À moi d’être performant pour m’installer, inch’Allah.
La concurrence est très rude dans votre piste. Des appréhensions ?
Je sais qu’il y a une rude concurrence mais franchement, je la trouve saine. Donc voilà, on va donner ce qu’on peut et montrer ce qu’on sait faire. Après, quoi qu’il arrive, ce sera bénéfique pour la nation. C’est vrai qu’il n’y a pas de jeunes de qualité dans le groupe mais en football, ce sont toujours les meilleurs qui jouent.
Quel sera votre objectif alors pour ces deux matchs surtout que la Gambie viendra pour jouer ses chances ici à Blida ?
On a envie tous de tout donner et montrer qu’on peut compter sur nous pour rendre le peuple algérien fier. Pour ma part, je ne me prends pas la tête, je travaille sereinement, je vais bien profiter des séances d’entraînement pour répondre présent. Je suis concentré et décidé à jouer mon football. Après, c’est le coach qui décidera et formera son groupe.
Comment vous sentez-vous ?
Très bien. Pour l’instant, on travaille tous ensemble dans une très bonne ambiance, je me sens très bien avec mes camarades et j’essaye d’être performant à l’entraînement pour, inch’Allah, mériter de jouer. On verra ce qui va se passer.   
Le coach Belmadi vous a-t-il parlé ?
Non, je n’ai pas eu de discussion avec lui mais je sais ce qu’il attend de moi et c’est sur le terrain qu’il faudra le montrer.
Vous allez redécouvrir le public de Blida, c’est une motivation aussi pour vous, non ?
Bien sûr, nous avons besoin de notre public pour être motivés et poussés à nous exprimer pleinement. On espère donc que nos supporteurs seront présents en nombre pour nous encourager, notamment nous les nouveaux  
Entretien réalisé par

 

Publié dans : Belmadi Benrahma

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

CAN 2019 : Votre pronostic pour la grande finale de vendredi entre l'Algérie et le Sénégal ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4505 17/07/2019

Archive

Année
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir