Equipe d'Algérie

Bennacer : «Vous n’avez encore rien vu, dommage la défaite vient gâcher ma joie»

Feghouli : «Bravo Ismaël, t’as fait une belle entrée en jeu !» Saïb : «Bennacer a amené plus de percussion, il est très à l’aise techniquement»

Auteur : Moumen Ait Kaci Ali lundi 09 octobre 2017 21:20

Arrivé sur la pointe des pieds pour pallier l’absence de Yacine Brahimi, déclaré forfait en raison d’une blessure à la cuisse, le jeune international algérien d’Empoli, Ismaël Bennacer, de l’avis de tous, s’est fortement distingué contre le Cameroun. Dans cet entretien qu’il accorde au Buteur, Bennacer revient sur son entrée en jeu, pour le moins réussie.
 
D’abord, un commentaire sur ce match perdu au Cameroun ?
Pour parler du match, je pense qu’indépendamment du résultat, je crois qu’il n’y avait aucune équipe qui dominait son adversaire. On a eu deux ou trois actions assez franches qu’on n’a pas su concrétiser, mais après il y a ce but qu’on prend par erreur. Ça arrive à tout le monde, Ramy n’est pas à blâmer. On ne peut pas lui en vouloir à cause justement d’une seule erreur.
D’aucuns estiment qu’il y a eu un léger mieux par rapport aux deux derniers matchs, avez-vous ressenti cela ?
Oui, même si je n’étais pas là durant le dernier stage, il est clair qu’on a assisté à un peu plus d’envie et de rigueur. Je dirais qu’on a eu surtout une bonne réaction en seconde mi-temps après avoir été un peu bousculés par les Camerounais en première période. En tout cas, on a refait le match entre les joueurs et on était tous unanimes à dire que c’était nettement mieux que face à la Zambie.
Malgré le fait d’être arrivé à la rescousse, vous étiez motivé avant le match, sincèrement  vous vous attendiez à cette entrée en jeu ?
Franchement pas du tout. Après, je devais me tenir prêt. Comme vous le dites, je suis arrivé un peu après les autres, je veux dire que j’ai profité de la blessure d’un coéquipier pour intégrer le groupe à Sidi Moussa. Du coup, je me suis donné à fond à l’entraînement, je me suis dit que je dois montrer au coach que je pouvais apporter un plus. Ensuite, le jour du match, on était plusieurs à l’échauffement et, pour être honnête, je ne m’attendais pas à rentrer si tôt.
Qu’est-ce que vous avez ressenti lorsque le coach vous a appelé ?
J’ai fait un sprint pour le rejoindre et écouter ses consignes. Il m’a demandé de jouer comme je sais le faire et surtout me donner à fond. C’est ce que j’ai retenu comme conseils et appliquer du mieux que je peux pour vite rentrer dans le match. J’ai bien négocié mes premiers ballons et la suite a été heureuse. Je suis content d’avoir répondu présent et rendu ma maman fière de moi.
Pour votre première à l’extérieur, on vous a vu prendre vos responsabilités, racontez-nous un peu cela ?
C’est vrai, j’ai déjà joué contre le Lesotho quelques minutes, mais là c’est nettement mieux comme temps de jeu, donc je dirais que c’est ma véritable première avec les Verts et je tiens à remercier le coach Alcaraz pour sa confiance et toutes les personnes qui m’ont fait confiance. Pour revenir au match, je me sentais très bien, mes camarades m’ont encouragé et Hamdoulillah je n’ai pas déçu. J’ai joué comme je sais le faire et comme l’entraîneur m’a demandé de le faire.
Alcaraz vous a demandé d’assurer le rôle de relayeur, c’est bien cela ?
Exactement, c’est dans ce registre-là que je me sens le mieux. Avec Benguit, on a bien combiné, je crois, et on s’est bien entraidés durant les minutes qu’on a joué ensemble. Je devais prendre le jeu à mon compte, casser les lignes soit par des dribbles ou en trouvant mes camarades par des passes précises et c’est ce que j’ai pu faire, grâce à Dieu. Dommage ! la défaite vient gâcher ma joie.  
Jouer le Cameroun pour une première à l’extérieur, vous n’avez pas été gâté…
(Rires.) Non, vous savez que ce soir le Cameroun ou une autre équipe ç’aurait été exactement la même chose, quand je rendre, je donne tout et j’essaye d’apporter le plus qu’on attend de moi. Je sais que rien n’est encore acquis, mais vous n’avez encore rien vu. Avec plus de temps de jeu, je vais encore progresser et montrer ma valeur, Inch’Allah.
Quel sera votre objectif maintenant ?
Il y aura le match du Nigeria en novembre Inch’Allah, et j’espère avoir l’occasion de m’imposer dans cette équipe Inch’Allah et montrer que je suis capable d’être utile à notre équipe nationale. Je vais tout donner en club et en sélection pour mériter ma présence régulière en équipe nationale.
Un dernier mot pour les supporteurs, unanimes à saluer votre performance personnelle…
Franchement, j’ai reçu beaucoup d’encouragements, j’espère que j’ai atténué un peu leur souffrance, j’ai envie de dire qu’on est vraiment désolés pour notre peuple. Il y a des périodes comme ça. On doit prendre exemple sur nos frères tunisiens, marocains et égyptiens qui ont galéré, mais qui sont revenus. Soyons patients et solidaires, les supporteurs ont le droit de nous critiquer, on représente beaucoup pour eux, pourvu qu’ils restent derrière nous, car il y a des jeunes joueurs pétris de qualités qui vont leur procurer beaucoup de joie à l’avenir.
-------------------------

Feghouli : «Bravo Ismaël, t’as fait une belle entrée en jeu !»   
L’entrée en jeu remarquable réussie par le milieu de terrain d’Empoli, samedi, contre le Cameroun, a été saluée par l’ensemble des observateurs et des spécialistes, unanimes à reconnaitre son talent et mettre en avant le plus apparu après son incorporation. D’ailleurs, les connaisseurs voient déjà en lui ce relayeur qui manquait à cette équipe. C’est aussi ainsi qu’il a réussi à gagner l’estime et la confiance de ses camarades, à l’image de Sofiane Feghouli. Le milieu de terrain de Galatasaray s’est montré élogieux envers son coéquipier. «Bravo Isma ! t’as fait une belle entrée en jeu», lui a-t-il notamment dit pour l’encourager.  

Saïb : «Bennacer a amené plus de percussion, il est très à l’aise techniquement»
Pour sa part, l’ancien international algérien, Moussa Saïb, s’est dit aussi impressionné par les qualités techniques du joueur d’Empoli : «Je le voyais dans un autre registre de jeu, c’est quelqu’un qui percute bien, et qui va vers l’avant.  Son entrée aura été très bonne, mais sur les tâches défensives, je crois qu’il a encore du boulot à faire parce que s’il est encore appelé en milieu défensif, il doit aussi assumer la récupération, donc c’est à ce niveau qu’il doit s’améliorer».
 

 

 

Publié dans : en Feghouli Moussa Saïb Ismael Bennacer

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3916 25/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir