Equipe d'Algérie

Bahloul réagit à la plainte déposée au TAS par Kerbadj : «Qu’il aille au TAS, on n’a rien à craindre !»

Mani Saâda (Pdt de la commission juridique de la LFP) : «Le TAS va nous rétablir dans nos droits»

Auteur : Saïd F. mercredi 31 janvier 2018 07:00

Comme révélé hier par nos soins, le président déchu de la Ligue de football professionnel, Mahfoud Kerbadj, a décidé de porter plainte à l’encontre de la FAF au niveau du TAS algérien par rapport à cette destitution qu’il juge illégale. Nous avons pris attache hier après-midi avec le président du directoire mis en place par la Fédération pour gérer momentanément les deux championnats professionnels, en l’occurrence Amar Bahloul qui nous dira à ce propos : «Oui, j’ai pris connaissance de cette information. A vrai dire, cela ne nous fait ni chaud ni froid. On n’a rien à craindre car on est dans notre droit. On n’a pas violé la réglementation en vigueur et Kerbadj peut saisir le TAS s’il le veut, cela ne nous concerne pas. Je lui fais rappeler que c’est lui qui a violé les lois en délivrant notamment les licences des nouvelles recrues à l’Entente de Sétif.»  
«Il a failli à sa mission, il ne reviendra pas»
Et d’enchaîner : «Ecoutez, je vous le répète. On a fait les choses dans les règles de l’art. Kerbadj a commis beaucoup d’erreurs et on a quand même laissé passer. Tout le monde savait les tensions qu’il y avait entre lui et le président de la FAF, mais malgré cela, on ne voulait pas en arriver là. Cependant, ça ne pouvait plus continuer comme ça et sa destitution de la tête de la Ligue est une forme de sanction. Il a failli à sa mission et il doit comprendre cela. Il ne pourra plus revenir.»
«La gestion de la compétition n’englobe pas uniquement la programmation»
Si au départ, le directoire mis en place par la FAF affirmait vouloir s’occuper uniquement de la programmation des rencontres des Ligues 1 et 2 Mobilis, du côté du conseil d’administration de la LFP, on assure que ce directoire s’est accaparé de la gestion de toute la Ligue. Une situation que Bahloul l’explique comme suite : «Oui, on est venu pour assurer la continuité des deux championnats professionnels et mettre en place la programmation des matchs. Néanmoins, la gestion de la compétition nécessite d’autres tâches. Les volets financier et administratif, c’est nous qui devons les gérer tout naturellement.»
«Le directoire est en conformité avec les loisen vigueur»
Autre aspect qui fait polémique, c’est la composante de ce directoire. Du côté du CA de la Ligue, on précise que ce directoire est illégal du fait que deux de ses membres appartiennent au Bureau fédéral et ne sont donc pas membres de l’Assemblée générale de la Ligue. Bahloul dira : «Ecoutez, les statuts de la LFP sont clairs à ce sujet. En cas de retrait de la délégation chargée de la gestion de la compétition, l’organe délibératif est automatiquement suspendu. La gestion sera dès lors assurée par la Fédération. Et je pense qu’il n’y a pas mieux que des membres du Bureau fédéral pour assurer cette gestion du fait que ce BF représente la FAF. En plus de cela, dans ce directoire, nous avons avec nous le président de la Ligue amateur, qui est Ali Malek. Donc, je ne vois pas pourquoi ils disent que ce directoire est illégal.»
«Kerbadj n’est plus président de la LFP, il ne peut donc tenir l’AGO»
Le directoire, par le biais de son président, a annoncé, il y a quelques jours, que l’assemblée générale ordinaire de la Ligue va se tenir au courant du mois de mars prochain. Une décision qui a mis en rogne le conseil d’administration de la LFP. Bahloul s’explique : «Actuellement, c’est nous qui gérons la Ligue et c’est nous qui avons le pouvoir de programmer et tenir cette assemblée générale ordinaire. Kerbadj a été destitué de son poste. Il n’est plus président de cette ligue. Comment voulez-vous donc qu’il revienne pour organiser cette AGO ? Je le répète, il a failli à sa mission. Il doit s’en aller et nous laisser travailler.»

------------------------------

Mani Saâda (Pdt de la commission juridique de la LFP) :
«Le TAS va nous rétablir dans nos droits»
Face au mutisme de Mahfoud Kerbadj qui n’a pas voulu s’exprimer concernant cette plainte déposée par le conseil d’administration de la LFP au niveau du TAS à l’encontre de la FAF, nous avons pris attache hier avec le président de la commission juridique de la LFP, expert FAF aussi, à savoir Mani Saâda, qui nous a déclaré à ce propos : «Effectivement, nous avons saisi le TAS algérien afin que nous soyons rétablis dans nos droits. Ce qui s’est passé est incroyable et ne répond à aucune voie réglementaire. Jusqu’au jour d’aujourd’hui, la FAF ne nous pas encore notifié par écrit les motifs de la destitution de Kerbadj. Il y a eu beaucoup d’anomalies et on compte sur le TAS pour que les choses redeviennent normales.»
«Ce directoire est illégal»
Et d’enchaîner : «Il y a lieu de souligner aussi que le directoire mis en place pour gérer la compétition est illégal. Les règlements sont clairs à ce sujet. Le directoire doit être composé de personnes appartenant à l’assemblée générale de la Ligue uniquement.»
«Seule la LFP a le droit de tenir l’AGO»
«Concernant aussi la tenue de l’assemblée générale ordinaire, celle-ci est exclusivement du ressort des membres de la Ligue. Le directoire n’a pas le droit de la tenir. Les règlements sont clairs aussi à ce propos. C’est Kerbadj qui doit présenter les bilans financier et moral de l’année précédente, pas une autre personne. C’est incroyable ce qui se passe.»
«Les présidents doivent réagir et convoquer une AGEx»
Enfin, Mani Saâda exhorte les présidents de club des Ligues 1 et 2 Mobilis à se réunir pour trouver une solution à ce conflit qui ne fera que du mal au football national : «Il faut savoir qu’à l’heure actuelle, aucune structure légale ne gère les deux championnats professionnels. Le directoire n’est pas légitime, on va droit dans le mur si les choses n’évoluent pas rapidement. J’appelle les présidents de club à se réunir pour trouver une solution. Convoquer une assemblée générale extraordinaire afin de clarifier cette situation.»

---------------------

Le TAS a notifié à la FAF la plainte de la LFP
Nous avons appris que le Tribunal arbitral du sport algérien a envoyé hier un courrier à la Fédération algérienne de football lui notifiant la plainte déposée la veille à son encontre par la LFP, suite à la destitution de son président Mahfoud Kerbadj. Cela afin que la FAF prépare son dossier de défense.  

Le directoire décide de faire un audit de la LFP
En réunion, hier, les membres du directoire ont décidé de charger une personne qualifiée de procéder à un audit interne de la LFP, afin de déceler sans doute des anomalies dans la gestion financière du désormais ancien président Mahfoud Kerbadj.

 

 

 

Publié dans : Kerbadj Bahloul Mani Saâda

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Pensez-vous que le prochain Ballon d’Or sera autre que CR7 ou Messi ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4180 19/08/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir