Nostalgie

Aux origines des surnoms des clubs britanniques

Les écuries britanniques possèdent leur lot de surnoms, certains plus évidents que d'autres, qui reflètent pourtant tous une partie de leur histoire. Rapide retour dans le passé pour mieux comprendre certaines appellations.

Auteur : vendredi 03 juillet 2015 17:59

Liverpool : les Reds

Non, Liverpool n'a pas toujours été lié au rouge intégral. À l'origine, les joueurs du club créé en 1892 arboraient même fièrement un ensemble bicolore, bleu et blanc. Par la suite, le rouge fait peu à peu son apparition sur la liquette des Scousers, laissant le short et les chaussettes en blanc. Pour la réception d'Anderlecht en 1964 lors d'une joute européenne, Bill Shankly, manager de l'époque, impose la couleur sang sur la totalité du kit liverpuldien afin de propager l'idée que ses joueurs entrent sur le terrain pour un combat farouche, mais aussi dans le but de flanquer les jetons à leurs adversaires. « Cette introduction a eu un effet psychologique certain, dira plus tard Shankly. Cette nuit-là, en rentrant à la maison, je dis à Ness (sa femme, ndlr) : "Ce soir, aux alentours d'Anfield et pour la première fois, il y avait une flamme éclatante, comme si un feu se propageait." » Un coup de poker gagnant, puisque Liverpool remporte la rencontre haut la main, 3-0, octroyant par la même occasion le surnom de « Reds » aux protégés du Spion Kop.

Arsenal : les Gunners

En 1886, des ouvriers du Woolwich Arsenal - une manufacture d'armements - décident de se dégourdir les jambes et créent l'ancêtre de l'Arsenal Football Club, le Dial Square. Bien que rapidement renommé au nom de la société, puis simplement « Arsenal », après retrait du préfixe, le passé explosif de ses pères fondateurs alloue presque naturellement le surnom de « Canonniers » aux pensionnaires d'Highbury, puis de l'Emirates Stadium.

Tottenham : les Spurs

L'influence de Shakespeare dans la culture populaire anglaise est telle que l'on retrouve même des traces du dramaturge dans le milieu du ballon rond. Dans Henry IV, Part 1 - une pièce historique retraçant la première année du règne de l'ancien roi d'Angleterre parue à la fin du XVIe siècle - apparaît Henry Percy, également appelé Harry « Hotspur », un homme reconnu pour sa bravoure au combat. Toujours est-il qu'à la création de Tottenham en 1882, les pères fondateurs voulaient un blase qui rappelle l'audace et une certaine image de la noblesse londonienne. Le choix de Sir Henry Percy « Hotspur » les combla tous et ainsi naquit rapidement le simple dérivé « Spurs ». Plus tard, ce surnom (les « Éperons » en français) conduira au logo qui représente un coq de combat portant des éperons. Oui, un coq de combat.

Manchester United : les Red Devils

En 1902, l'entité sportive adopte définitivement le nom de Manchester United en lieu et place du « Newton Heath LYR Football Club ». Les couleurs du maillot changent également et M.U est rapidement associé au rouge, prenant du même coup le premier surnom de « Reds ». Mais en 1934, Salford - l'équipe de rugby du Greater Manchester, le comté qui regroupe notamment Manchester et Bolton - effectue une tournée dans l'Hexagone. La légende rapporte que la presse française aurait été si impressionnée par Salford qu'elle les surnomma « Les Diables rouges ». Une appellation restée pour le club de rugby et qui sera, à partir des années 50, utilisée par de nombreux Mancuniens pour parler des protégés de Matt Busby (avec les « Busby Babes ») qui raflent alors trophée sur trophée.

Everton : les Toffees


Littéralement surnommés les « Caramels », les Bleus de Liverpool sont pourtant fièrement attachés à leur sobriquet. Car là encore, il renvoie à un profond aspect culturel et identitaire d'Everton. En effet, pas moins de deux confiseries spécialisées dans la fabrication de caramels étaient implantées près de Goodison Park. L'une d'elles reçut même la permission des dirigeants du club afin de distribuer ses délices en tribunes juste avant le coup d'envoi. Une tradition toujours respectée de nos jours, puisqu'à chaque rencontre à domicile, une jeune supportrice est désignée pour parcourir le stade et distribuer des sucreries aux fans. De vrais durs à cuir, ces Toffees…

                                                                                             IN SOFOOT.com

Publié dans : Premier League

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Opposés à Liverpool en 8e de finale de la LDC, Brahimi et le FC Porto vont-ils se qualifier pour les quarts ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3933 12/12/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir