Equipe d'Algérie

Attal : «Heureux de retrouver la compétition !»

«Je n’ai jamais douté de mes capacités, même dans les moments les plus difficiles»

Auteur : Moumen Aït Kaci Ali mardi 26 décembre 2017 12:13

Il est de retour à la compétition. Le jeune polyvalent défenseur de KVS Courtrai, Youcef Attal, est tout heureux de pouvoir à nouveau jouer. Opéré avec succès du genou, l’ancien joueur du Paradou AC avait été incorporé samedi passé en Jupiler League belge lors du succès de son équipe contre Malines. Incorporé dans les 5 dernières minutes de jeu, Attal nous parle aussi de ses meilleurs souvenirs de l’année 2017 et ses ambitions pour la nouvelle année.

Tout d’abord, Youcef, comment s’est passé votre retour dans le groupe de Courtrai ?
Très bien. J’ai bien pris le temps de soigner ma blessure. Après, j’avais quelques séances poussées de rééducation que j’ai bien respectées même si cela m’a coûté quelques matchs avec Courtrai et en Equipe nationale.
Comment vous vous sentez maintenant ?
Je ne ressens aucune douleur, je m’entraîne normalement avec mes camarades et je suis à la disposition du coach. D’ailleurs, après une semaine de travail collectif, l’entraîneur m’a même incorporé lors du match qu’on a gagné contre Malines.
C’était comment pour vous de retrouver la compétition ?
C’est une délivrance après plus d’un mois d’absence, j’avais hâte de retrouver la compétition et confirmer mes débuts avec Courtrai. Maintenant, je dois persévérer et continuer le boulot pour assoir ma place. Je sais que ça s’annonce difficile mais avec le travail tout ira bien. Inch’Allah. Une chose est sûre, cette dure période sera inch’Allah qu’un mauvais souvenir dans ma carrière car je n’ai jamais douté de mes capacités de revenir à la compétition.
Votre ami Idir Ouali revient fort aussi. Ça se passe comment ?
Je suis content pour mon ami Idir. Il enchaîne les matchs, il arrive à se montrer décisif, c’est de bon augure pour la suite de la saison. Idir est un bon gars qui est toujours là lorsque j’ai besoin de lui.
L’Équipe nationale ne jouera pas la Gambie en éliminatoires CAN 2019 mais vous aurez des matchs amicaux contre des équipes probablement mondialistes. Un petit commentaire ?
Je pense que c’est une bonne chose pour tout le monde. Comme ça l’entraîneur national et ses adjoints vont se consacrer à peaufiner le travail entamé depuis le dernier stage ponctué par un résultat nul contre le Nigeria et une victoire face à la République centrafricaine. Jouer des équipes nationales mondialistes nous permettra d’améliorer notre niveau et nous mesurer à des sélections ambitieuses. Chose qui nous poussera à coup sûr à progresser.
En tant qu’ancien du Paradou, comment jugez-vous le parcours du PAC en Ligue 1 Mobilis cette saison ?
Je crois que mes amis sont en train de bien s’adapter à ce nouveau championnat que la plupart si ce n’est pas tous sont en train de découvrir. Je pense qu’il y avait de la place pour prendre plus de points mais à mon avis ça reste un parcours positif et encourageant pour la suite du championnat et la phase retour qui sera certainement plus dure et décisive.
Vous croyez trop en votre ancienne équipe. Qu’est-ce qui vous rend aussi optimiste ?
C’est le travail qu’on avait accompli la saison dernière. Je sais que notre équipe n’est pas construite pour une courte durée, au contraire, nous avons le potentiel de faire mieux et de progresser, c’est pour ça que je suis optimiste pour le Paradou.
Quel est votre meilleur souvenir de l’année 2017 ?
C’est bien sûr l’accession avec le PAC en Ligue 1 Mobilis et bien entendu ma convocation en Équipe nationale. Je n’oublierai pas de sitôt mon premier match en sélection contre la Guinée. Il y a aussi mon premier contrat professionnel décroché l’été passé avec Courtrai.
Quelles seront vos ambitions pour la nouvelle saison ?
Je veux retrouver rapidement ma place de titulaire et confirmer ma saison de l’année dernière avec le PAC qui m’a permis d’intégrer la sélection nationale. Je sais que pour durer en équipe nationale je dois jouer avec mon club et c’est l’unique objectif que je me trace et le meilleur souhait pour la nouvelle année, inch’Allah.
Un dernier mot peut-être ?
Je souhaite une bonne année à tous les Algériens. Je présente mes félicitations à ma famille, mes proches et l’ensemble de mes amis. J’espère que la nouvelle année sera meilleure sur tous les plans pour notre chère patrie l’Algérie.
Entretien réalisé par
 

 

Publié dans : Youcef Attal KVS Courtrai

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Sans Ronaldo, le Real Madrid peut-il remporter un titre cette saison ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4242 23/10/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir