Coupe d'Algérie

ASO 2 – MCO 1 : Le syndrome de Boumezrag continue

​Belatoui : «Désolé, je ne fais pas de déclaration»

Auteur : Ahmed Feknous vendredi 16 décembre 2016 22:52

Stade : Mohamed-Boumezrag (Chlef)
Affluence : nombreuse
Arbitres : Bekouassa, Hamlaoui, Benoua
Avertissements : Boudina (40’) Soltani (69’) (ASO) ; Boudoumi (54’) Delhoum (62’) (MCO)
Buts : Boutiba (78’), Meddahi (87’) (ASO),
Delhoum (9’) (MCO)
ASO : Ouabdi, Bousaïd, Boudina, Naâs Laraba (Soltani, 46’) Mebarki, Maâmar Youcef, Meddahi, Atafan (Boutiba, 76’) Chaouchi, Melika, Baouche (Yadrouj, 90+2’)
Entraîneur : Zaoui
MCO : Natèche, Sebbah (Berramla, 44’) Benali, Belabbès, Delhoum, Heriat, Boudoumi, Ferrahi, Souibaa, Bentiba (Hassani, 90’+1’) Chérif.
Entraîneur : Belatoui

Poussés par une affluence record, les gars de Chlef ont décidé d’aller en attaque, histoire de faire douter cette équipe du Mouloudia d’Oran qui possède la meilleure défense du championnat. Les Oranais bien entourés devant leur portier Abderraouf Natèche, laissent passer l’orage en usant de toute leur expérience, et ont décidé de sortir de leur coquille.
Delhoum cueille à froid Chlef 
Pour leur première tentative, les Oranais ont réussi à surprendre les gars de Chlef en ouvrant le score à la 9’. Sur un long coup franc de Rachid Ferrahi, le défenseur axial, Mourad Delhoum est venu derrière tout le monde fort avec sa bonne lecture de la trajectoire du cuir s’élève au dessus de tout le monde et place tranquillement de la tête le cuir sur le côté droit du portier de l’ASO, Ouabdi. Un but qui est tombé comme un couperet sur la tête des joueurs de Chlef et de leurs supporters. Touchés dans leur amour propre, les locaux ont décidé de casser toutes les barrières pour aller à l’abordage avec l’espoir de remettre les pendules à l’heure. On jouait la 19’ lorsque Mebarki d’une tête ne trouve pas le cadre. Quatre minutes plus tard, un coup franc d’Atafen et une remise de Baouche, Mebarki était trop court pour espérer reprendre le cuir. Sentant le danger venir, le Mouloudia d’Oran qui procédait par des contres a failli doubler la mise sur un tir de Boudoumi des vingt mètres, n’était la vigilance du portier Ouabdi qui a dévié en corner. L’ASO n’a pas baissé les bras au cours de cette première période, puisque l’équipe s’est procurée deux autres occasions respectivement par Boussaïd qui a réussi à dribbler un défenseur, mais place son tir au dessus de la transversale de Natèche qui a dû faire son premier véritable arrêt à la 32’ sur un coup franc direct de Maâmar Youcef.    
L’ASO trouve la transversale à trois reprises
Certainement sermonnés par leur coach, les gars de Chlef ont entamé la seconde période avec une nette domination sur leur adversaire le Mouloudia, le poussant dans ses derniers retranchements. C’est Mebarki de la tête sur un coup franc de Soltani qui bute sur Natèche. Ce dernier a eu de la chance à trois reprises. A la 66’ sur une tête de Mebarki, Natèche a été sauvé par sa transversale qui a encore une fois privé l’ASO d’un but à la 68’ sur un tir de Soltani.
78’ Boutiba entre et égalise
Sans surprise, les Chelfaoua ont été bien récompensés à la 78’. Boutiba le joker de cette équipe a été à l’origine et la conclusion de cette action. Après s’être infiltré sur le côté droit de la défense, le joueur a récupéré le cuir et d’un tir a bout portant ne laisse aucune chance à Natèche, au grand bonheur des supporters de Chlef. Une égalisation somme toute logique, vue la domination des locaux au cours de cette seconde période. 
87’, Meddahi met les Hamraoua KO
Alors que la partie tirait à sa fin, les Oranais visiblement perturbés par ce but égalisateur de l’ASO Chlef, ont commis l’irréparable par l’entremise de Delhoum auteur d’un mauvais renvoi voit son tir contré par Meddahi avant que le cuir ne file directement dans les filets du portier Natèche. Un second but inespéré mais surtout un cadeau bien mérité pour cette équipe de l’ASO qui a dominé toute la seconde période. Delhoum malheureux sur cette action du second but de l’ASO a raté une occasion en or pour niveler le score, mais il a buté sur le gardien Ouabdi qui a préservé l’avance de Chlef jusqu’au coup de sifflet final du match.

------------------------

Le Chiffre : 00
C’est comme le nombre des victoires réalisées par le Mouloudia d’Oran du côté du stade Boumezrag. Apparemment, ce stade est maudit pour cette équipe oranaise qui n’a pas gagné le moindre match sur son terrain. Alors que toutes les conditions étaient réunies pour briser ce syndrome. Les Hamraoua ont encore flanché face à cette équipe de Chlef qui demeure leur bête noire à Boumezrag.

Flop : Le Mouloudia trop défensif
Les Rouge et Blanc du Mouloudia regretteront longtemps ce match perdu du côté de Chlef. Alors qu’ils avaient idéalement commencé la partie, les Hamraoua trop prudents en seconde période se sont fait étrangement dominer par cette équipe chélifienne. Impuissants pour espérer réagir, ils ont perdu le plus normalement du monde ce match.

Top : Les changements réussis de Zaoui
Pour son premier match sur le banc de touche comme entraîneur de l’ASO Chlef, Samir Zaoui, a réalisé non seulement l’exploit mais aussi à rendre le sourire aux supporters. Il faut dire que les changements du jeune technicien ont été à la hauteur puisque Soltani a apporté un plus certain à l’attaque de l’ASO alors que Boutiba a réussi à égaliser et relancer son équipe.

-----------------------------

Medouar : «Notre objectif était de se réconcilier avec nos frères du Mouloudia d’Oran»
Pour sa part, le porte-parole de la SSPA/ASO, Medouar Abdelkarim a remercié ses joueurs pour les efforts consentis tout au long de la rencontre : «Cette qualif’ est la cerise sur le gâteau. Notre objectif était de nous réconcilier avec nos frères du Mouloudia d’Oran. Les joueurs ont fait leur meilleur match depuis le début de la saison. Les supporters ont été également fantastiques en soutenant leur équipe tout au long du match. Nous avons amplement mérité notre qualif’ pour les 8es de finale de la Coupe d’Algérie et nous sommes tous heureux de ce résultat. Je remercie Zaoui qui a pris ses responsabilités dans des moments difficiles et qui est pour beaucoup dans cette qaulif’ obtenue aujourd’hui face au MCO».
«Le futur entraîneur de l’ASO sera connu dans les prochaines 48h»
Concernant le futur entraîneur de l’ASO, le patron de l’ASO, Medouar Abdelkarim dira qu’il sera connu dans les prochaines 48 heures : «Le futur entraîneur de l’ASO sera connu dans les prochaines 48 heures».

----------------------

Zaoui : «On a découvert le vrai visage de l’ASO»
L’entraîneur intérimaire de l’ASO, Zaoui Samir, s’est montré très satisfait de la qualification de son team pour les 8es de finale de la coupe d’Algérie. «Dieu merci, nous sommes satisfaits par la qualif’ de notre équipe pour les 8es de finale de la Coupe d’Algérie. Aujourd’hui, nous avons découvert le vrai visage de l’ASO. Les joueurs ont commencé le match un peu crispés et cela en raison de l’envergure du match et de la qualité de l’adversaire. Mais après avoir encaissé, nous avons joué le tout pour le tout. Je dirais que nous avons dominé la seconde période du match et nous méritions amplement notre qualif’», dira Zaoui avant d’ajouter : «Je remercie les supporters de l’ASO qui étaient aujourd’hui le premier homme et non pas le 12e. Je dirais que s’ils restent derrière leur team comme ils l'ont été aujourd’hui, nous accéderons sans le moindre problème».

-----------------

Belatoui : «Désolé, je ne fais pas de déclaration»
Abordé en fin de match par les gens de la presse, le coach du Mouloudia d’Oran, Omar Belatoui s’est abstenu de faire une déclaration à la sortie du vestiaire. La déception se lisait en effet sur le visage du technicien oranais. «Désolé, mais je ne veux faire aucune déclaration pour le moment.» S’est-il contenté de dire. Les autres membres du staff technique lui ont emboité le pas.

 

 

Publié dans : Zaoui Ferrahi Boudoumi Souibaa

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Pensez-vous que le Napoli va reporter la Série A cette saison ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3884 24/10/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir