Equipe d'Algérie

Ahmed Kashi «J'ai connu la sélection nationale et la Ligue 1 grâce au FC Metz»

«À la base, je ne voulais pas partir de Metz, mais…»

Auteur : R. O. samedi 25 août 2018 08:07

Ahmed Kashi, qui a porté les couleurs du FC Metz entre 2012 et 2015, a retrouvé, hier, son ancienne équipe, dans le cadre de la 5e journée de la Domino’s Ligue 2. Aujourd’hui à l’ESTAC, le joueur algérien s’est confié au site du club messin pour évoquer son passage chez les Grenats, son expérience en Angleterre avec la formation de Charlton ainsi que ses ambitions cette saison avec la formation de Troyes.

«À la base, je ne voulais pas partir de Metz, mais…»
Dans un premier temps, Ahmed Kashi est revenu sur son passage au FC Metz avec qui il a tout connu puisqu’il est passé de la Nationale à la Ligue 1 en trois saisons : «J'en garde que du positif ! J'ai passé que de bons moments à Metz. Durant ces trois saisons, on a conservé quasiment le même groupe et on ne faisait que gagner, cela se passait donc très bien ! Mais ce n'était pas le fruit du hasard, on a beaucoup travaillé. Je me souviens aussi que les supporters étaient toujours derrière nous et toujours derrière moi et ça, ce n'est pas quelque chose que l'on voit dans tous les clubs en France», a-t-il déclaré, avant d’ajouter : «Pour le moment, ce sont mes trois plus belles années dans le football. J'ai le souvenir de certains chants de supporters comme ce fameux "FC Metz" chanté par les deux tribunes derrière le but. C'était vraiment impressionnant. Je m'entendais également très bien avec les membres du personnel administratif, que cela soit le président Bernard Serin, Philippe (Gaillot), René (Franschetti) et le personnel de la communication.»

«J'ai bien débuté avec Charlton, mais par la suite j'étais blessé durant presque deux ans»
Ahmed Kashi n’oublie pas également que son passage au FC Metz lui a ouvert les portes de la sélection algérienne : «Effectivement, le club m'a ouvert beaucoup de portes ! J'ai connu la Ligue 1 et la sélection nationale grâce au FC Metz. J'ai grandi et j'ai beaucoup appris en Moselle." Après trois saisons passées au FC Metz, Ahmed Kashi a décidé de changer d’air en optant pour l’Angleterre et le club de Charlton : «C'était dans la continuité de ce que j'ai vécu à Metz. Il y a un énorme engouement derrière l'équipe là-bas. Le stade, les supporters, c'est vraiment quelque chose ! J'ai bien débuté mais par la suite, j'ai été blessé durant presque deux ans. À la base, je ne voulais pas partir de Metz, mais je ne regrette vraiment rien puisque j'étais très épanoui en Angleterre. Au final, c'était une très bonne expérience. J'ai passé un nouveau cap et j'ai beaucoup progressé, notamment sous les ordres de Guy Luzon.» Ahmed Kashi a expliqué la différence qui existe entre le championnat anglais et français : «La principale différence se situe au niveau de l'intensité. En Angleterre, cela va d'un but à l'autre, les rencontres sont souvent folles. En France, les matches se jouent plus au niveau de la tactique.»

«Voilà pourquoi j’ai décidé de revenir jouer en France»
Interrogé sur les raisons de son retour en France, Ahmed Kashi a répondu : «C'est avant tout un choix familial. Mes deux enfants sont en âge de rentrer à l'école et je voulais me rapprocher de ma famille. Elle vit sur Paris et ce n'est pas très loin de Troyes. À Metz, mon père avait l'habitude de venir me voir jouer, c'était un peu plus compliqué en Angleterre. Il peut à nouveau venir à Troyes et c'est un bonheur pour lui ! Troyes est un club qui ressemble beaucoup au FC Metz, j'ai rapidement été intégré et je suis entouré de très bonnes personnes.»

«On a envie de monter, on va donc essayer de faire les choses bien»
Ahmed Kashi est également revenu sur les débuts difficiles de l’ESTAC cette saison en Domino’s Ligue 2 avec seulement trois points de pris en quatre journées. «Il est vrai qu'on n’a pas réalisé le début de saison que l'on espérait. Cela peut s'expliquer par les arrivées tardives. Aussi, le coach a une nouvelle philosophie. Cela prend donc du temps pour que l'ensemble du groupe comprenne et assimile celle-ci. Mais je reste persuadé qu'on est une bonne équipe avec de très bons joueurs. On va essayer de revenir pour aller titiller les équipes du haut de tableau. Pour le moment, on continue à s'améliorer chaque week-end», a-t-il déclaré, avant d’ajouter : «Le club ne nous a pas mis la pression (l’accession). En revanche, lorsqu'on est joueur, on a toujours envie de jouer les premières places. Evidemment, on a envie de monter, on va donc essayer de faire les choses bien.»
 

 

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Pensez-vous que le carton rouge contre Ronaldo en Ligue des Champions face à Valence soit mérité ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4211 22/09/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir