Ligue 1 & 2

ESS - Ferhani: «J’ai été impliqué dans 16 buts, c’est ma réponse à ceux qui ont voulu me nuire à mon arrivée à l’Entente»

«Je remercie Radouani et sa famille, c’est grâce à eux que je me suis vite intégré» «Notre saison a été un échec total» «Le changement d’entraineurs nous a été fatal»

Auteur : K. L. mercredi 12 juin 2019 13:37

Dans cet entretien, Saadi Ferhani revient sur sa saison avec l’Entente et aborde beaucoup de sujets sur lesquels il a voulu mettre la lumière comme le départ de Rachid Taoussi.
Comment passez-vous vos vacances ?
Je me trouve en ce moment auprès de ma famille avec laquelle j’essaie de profiter des vacances et de la chaleur familiale pour bien me reposer. Mais il ne s’agit pas d’un repos total, car de temps en temps, je m’entraine pour entretenir ma forme suivant un programme que nous a remis le préparateur physique. Il faut bien se reposer et se déconnecter du monde du football pour bien récupérer.
Brièvement, comment jugez-vous la saison de l’Entente ?
Catastrophique pour ne pas user de la langue de bois. Nous nous sommes engagés sur quatre front et nous sommes sortis les mains vides, sans aucun titrer et même pas une place qualificative pour une compétition internationale. Une saison décevante malgré quelques points positifs et sont de bon augure pour l’avenir.
Et sur le plan personnel ?
Pour ma première saison, je peux dire que je suis satisfait de mon parcours, car j’ai été présent dans la majorité des matchs avec un rendement acceptable en ce sens que ma contribution est jugée satisfaisante par tout le monde. Ce qui m’a facilité la tâche, c’est que je me suis facilement et rapidement intégré au groupe.
En parlant de votre rendement, il faut souligner que vous étiez l’un des joueurs les plus influents en attaque en participant à 16 buts marqués alors que vous êtes un défenseur. Un commentaire ?
Tout à fait et cela montre que j’ai été très efficace sur le plan offensif. Je fais partie des joueurs à vocation offensive et qui ont tendance à donner un coup de main aux attaquants. Je crois que j’ai marqué un but, que j’ai provoqué trois penaltys et que j’ai été auteur de plusieurs passes décisives. Ça fait du bien d’entendre ça et de réaliser qu’on a été si utile à l’équipe. J’espère augmenter encore plus mon rendement la saison passée, c’est mon objectif.
Vous faites également partie des joueurs les plus utilisés durant la saison écoulée alors qu’on n’a pas cessé de polémiquer sur votre blessure à votre arrivée à l’Entente, non ?
Effectivement, on avait dit beaucoup de choses à propos de ma blessure, certains avaient même laissé entendre que je trainais une blessure grave et que je vais en souffrir toute la saison. C’était dans l’intention de me nuire, et ma meilleure réponse, ce sont mes statistiques. Je viens de souligner que j’ai été impliqué dans 16 ou 17 buts marqués et je fais partie en plus des joueurs les plus utilisés lors d’une saison qui a duré 12 mois. Ce qui me rend fier, c’est que j’ai été présent lors du premier match contre Difaa El Jadidi et lors du dernier match contre le MOB. Et j’estime, sans vouloir me jeter des fleurs, que j’ai souvent eu le rendement escompté.
Sans doute parce que vous vous êtes très vite intégré au groupe, n’est-ce pas ?
Oui, c’est cela, et c’est dû au fait qu’à l’Entente, tous les joueurs sont des fils de bonne famille, je n’ai eu aucun problème à m’intégrer. C’est pour ça aussi que nous avons effectué une longue saison pleine d’échecs mais sans que cela ne puisse créer des problèmes au sein du groupe, des clans ou ce genre de choses. Nous avons toujours été unis et nous le sommes restés jusqu’à la fin. Il y a autre chose aussi.
Laquelle ?
Quand je suis arrivé à Sétif, je n’avais pas encore un appartement, il a fallu attendre deux mois pour pouvoir régler ce problème. Pendant ces deux mois, c’est la famille de Radouani qui m’a pris en charge chez elle. Je suis resté deux mois chez eux et je profite de cette occasion pour les remercier tous, lui et ses frères, mais surtout sa mère qui a été aux petits soins et qui a veillé pour que je sois très à l’aise. C’est aussi grâce à eux que je me suis très vite et bien intégré au groupe, mais aussi dans la vie de tous les jours à Sétif.
Pour la saison prochaine, la direction cherche un nouvel entraineur. Un avis là-dessus ?
Non, je dis seulement que le fait d’avoir changé trois fois l’entraineur la saison passée nous a été fatal et qu’il va falloir bien réfléchir avant de faire quoi que ce soit.
 

Dumas doit rendre sa réponse incessamment

Les négociations avec Franck Dumas sont toujours en bonne voie et on est presque arrivé à la conclusion de l’accord. Il reste un seul point à régler, c’est celui du préparateur physique. Il faut savoir néanmoins que la direction de l’Entente est en train de négocier avec le manager de Franck Dumas. Ce dernier est toujours en vacances et se trouverait au Cambodge selon les nos informations. Certains ont même laissé entendre qu’il résiderait là-bas. En tout cas, cela n’a pas empêché les négociations d’avancer.
Un salaire de 15 000 euros lui a été proposé
Et nous avons appris que le technicien français, s’il opte pour l’ESS, pourra toucher un salaire de 15 000 euros, soit environ le même qu’il percevait à la JSK. C’est ce qui lui a été proposé en attendant sa réponse. Les dirigeants de l’ESS savaient en effet combien il touchait à la JSK et on lui a proposé la même rémunération. Dumas pourrait l’accepter comme il pourrait demander plus par rapport à la saison qu’il vient d’accomplir avec les Kabyles. Mais normalement, ça ne devrait pas aller très loin.
Il a exigé une villa et un véhicule
Parmi les exigences de Franck Dumas, que son manager a évidemment transmises à la direction de l’ESS, c’est de loger dans une maison ou une villa et de mettre à sa disposition un véhicule pour ses déplacements. Deux conditions que le président Hammar a acceptées puisqu’il s’agit d’un minimum pour les entraineurs étrangers.
Le préparateur physique, le point de discorde
Le seul point de divergence entre les deux parties concerne le préparateur physique. Le président Hassan Hammar veut garder Farès Belkhir dans ce poste alors que Frank Dumas n’a confiance qu’en celui qui l’accompagne toujours, son compatriote Rodolphe Duvernet qui a travaillé avec lui à la JSK et dont le travail a été jugé excellent.
Les Sétifiens attendent une réponse par écrit
On ne sait pas qui a eu le dernier mot, mais on apprend que la direction de l’ESS vient d’envoyer une correspondance à Franck Dumas où sont mentionnés tous les accords trouvés avec son manager. Les dirigeants de l’ESS lui ont demandé de leur répondre par écrit et leur donner son accord à travers une correspondance officielle afin qu’ils soient fixés et pour qu’ils puissent entreprendre les démarches qu’il faut.
 

Hammar a rendez-vous ce matin avec les responsables de KIA
Le président de l’ESS, comme indiqué dans notre précédente édition, s’est déplacé hier soir dans la capitale où il doit régler plusieurs questions liées à la préparation de l’intersaison, en particulier son rendez-vous avec les responsables du sponsor majeur du club KIA Motors. Il parait en effet que la direction de la marque, après avoir bien étudié la question, aurait décidé d’avancer la première tranche de la subvention annuelle à Hassan Hammar, d’où l’objet du déplacement du président de l’ESS ce matin au siège de l’entreprise.
Un chèque de 12 milliards doit lui être remis
On parle d’un chèque de 12 milliards que les responsables de KIA doivent remettre ce matin à Hammar. Si cela se réalise et si la liquidité est disponible, Hammar peut passer dès aujourd’hui à la vitesse supérieure et l’on s’attend à ce que la signature des éventuelles nouvelles recrues puisse avoir lieu à partir de la semaine prochaine.
Certains évoquent un éventuel désengagement de KIA
Cela se passe au moment où certaines rumeurs font état d’un probable désengagement de KIA dans ses contrats de sponsoring avec certains clubs de Ligué 1. C’est ce qu’on laisse entendre ces derniers jours. Hammar pourrait vérifier cela aujourd’hui.
 

Publié dans : ess hammar Ferhani Dumas

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Le projet d'un amical en Algérie entre les Verts et l'équipe de France, êtes-vous pour ou contre ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4582 16/10/2019

Archive

Année
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir