Ligue 1 & 2

USMA : Allik aurait convaincu Sonelgaz de reprendre le club

En attendant les négociations pour racheter les actions de l’ETRHB…

Auteur : M. Z. samedi 08 juin 2019 11:10

Cela fait plusieurs jours que l’information sur le probable retour de Sonelgaz aux affaires du club circule dans l’entourage de l’USMA. Après les nombreux problèmes que vit actuellement la famille Haddad, il est clair que les supporters restent plus que jamais inquiets pour leur club. C’est ce qui a poussé le président du CSA Saïd Allik, actuellement directeur sportif du CRB, à faire de son mieux pour trouver une société nationale capable de prendre en main l’équipe la saison prochaine. Saïd Allik est allé donc prendre attache avec le nouveau P-DG de Sonelgaz dans le but de le convaincre de reprendre en main les affaires du club comme ce fut le cas par le passé avant la venue des Haddad. Des sources nous ont confié que l’actuel président du CSA a officiellement trouvé un accord avec Sonelgaz mais il reste tout de même quelques détails à régler avant que cela se concrétise.
La nouvelle sera rendue publique cette semaine
Aux dernières nouvelles, un premier accord aurait été signé entre le président du CSA ainsi que les responsables de Sonelgaz. Sur le contrat en question, on aurait clairement mentionné que c’est Sonelgaz qui prendra en main l’USMA pour la prochaine saison, sans plus. Aucun détail n’a été mentionné car il faudra dans un premier temps négocier avec les propriétaires du club, à savoir l’ETRHB, avant de pouvoir prendre les commandes de manière officielle. On a même laissé entendre que la nouvelle du retour de Sonelgaz sera annoncée cette semaine.

Le nouveau P-DG de Sonelgaz attend l’aval des plus hautes instances du pays
Comme tout le monde le sait, le chef de l’État Abdelkader Bensalah vient de procéder dernièrement à un remaniement au niveau de la société Sonelgaz en nommant Boulakhras Chaher au poste de P-DG. Des sources nous ont confié que ce dernier attend l’aval des plus hautes instances de l’État pour entamer officiellement les démarches dans le but de racheter le club. Les Haddad devraient donc céder leurs actions à la société étatique afin que Sonelgaz puisse officiellement prendre les commandes.
Les modalités du contrat seront négociées prochainement
D’après la même source d’information, Allik s’est aussi entendu avec les responsables de Sonelgaz pour entamer les négociations avec l’ETRHB dans les plus brefs délais une fois que les modalités du nouveau contrat seront signées. Pour rappel, dans le cas où Sonelgaz prendrait en main les commandes de la SSPA/USMA, Saïd Allik pourrait occuper le poste de manager général.
Les supporters approuvent la décision
De leur côté, les supporters de l’USMA ne sont pas contre le retour de Sonelgaz qui a toujours été un partenaire à l’USMA. Sauf que cette fois-ci, la société aura les pleins pouvoirs pour gérer le club. À travers les réseaux sociaux, les supporters du club ne se focalisent pas sur les personnes ni sur le nom de la société puisque tout ce qui compte à leurs yeux est que leur équipe reste sur le chemin des titres dans l’espoir de remporter la saison prochaine la Ligue des champions africaine.
 

Mahious : «Même loin de l’équipe, j’étais confiant pour le titre»

«J’aimerais être fixé sur mon avenir avant mon prochain stage en sélection Olympique»

 

Dans un premier temps, dites-nous comment passez-vous vos vacances ?
Je me trouve actuellement chez moi à Jijel. Je profite de mes vacances auprès de ma famille. Les choses se passent merveilleusement bien pour moi.
Vous devez avoir la conscience tranquille après le maintien réalisé avec l’ASAM ?
C’est clair. Ce fut une expérience riche pour moi mais je dois dire que nous avons vécu des moments très difficiles. Ça n’a pas été facile pour assurer l’objectif surtout pour un club qui n’a dépensé que très peu d’argent cette saison. Il faut dire que l’ASAM manque terriblement de moyens financiers ce qui explique sa saison compliquée.
Pensez-vous que c’est un exploit donc d’avoir réalisé le maintien ?
Absolument. Lorsqu’on sait que l’ASAM n’a dépensé que 15 milliards durant toute la saison, on s’aperçoit que c’est dérisoire par rapport à d’autres clubs qui ont dépensé bien plus mais qui se trouvent en fin de saison en Ligue 2 Mobilis. Je pense que c’est vraiment un exploit surtout que l’ASAM a joué l’ensemble de la phase aller en dehors de ses bases.
Comment avez-vous géré toute cette pression ?
Je dirai qu’il n’y a pas un joueur qui ne se trouve pas sous pression. Cela existe dans tous les clubs que ce soit lorsqu’on joue le titre ou le maintien. C’est pour cette raison que je dirai que ça a été compliqué certes, mais j’ai pu gérer cela en compagnie de mes partenaires pour le bien de l’équipe.
Peut-on dire que vous êtes satisfait de votre passage à l’ASAM ?
Oui, je n’ai pas à me plaindre sur ce point. Lorsque j’avais demandé à partir l’hiver dernier, c’était pour espérer gagner en temps de jeu. J’ai joué pas mal de matchs avec l’ASAM ce qui m’a permis de rester dans une bonne dynamique et maintenir le rythme surtout. C’est pour cette raison que j’estime que cette courte expérience a été très bénéfique pour moi surtout que nous avons assuré au final le maintien en Ligue 1 Mobilis.
Combien de buts avez-vous marqué ?
J’ai marqué 4 buts. C’est vrai que c’est une faible moyenne mais cela est dû aux changements de poste. Je n’ai pas souvent joué comme attaquant car j’ai aussi occupé différents postes sur les côtés et parfois même en meneur de jeu. Mais l’important est que nous avons pu maintenir le club en Ligue 1 Mobilis.
Serez-vous de retour à l’USMA cet été ?
Pour l’instant, je suis toujours sous contrat avec l’USMA car je suis parti à l’ASAM sous forme de prêt pour 6 mois seulement. Je n’ai pas d’autre choix que de revenir au club. Toutefois, j’aimerai bien être fixé définitivement sur mon cas car plusieurs choses peuvent se passer. Il se pourrait qu’il y ait un changement d’entraîneur et que je ne fasse pas partie de ses plans. Pour le moment, personne n’a pris attache avec moi du côté de l’USMA. J’aimerai en tous les cas être fixé en prévision du prochain stage de la sélection avec les Olympiques dans le cadre de la préparation du dernier match face au Ghana pour le compte des qualifications pour la prochaine CAN.
Revenons un peu en arrière. Avez-vous suivi le parcours de votre club en championnat ?
C’est clair. J’étais toujours en contact avec mes partenaires de l’USMA. J’étais au courant des moindres détails. Je sais que les différents faux pas réalisés durant la phase retour ont compliqué la tâche. Je pense que c’est aussi principalement dû aux différentes trêves. Cela a beaucoup cassé le rythme contrairement aux adversaires qui jouaient les matchs en retard. Je pense que c’est ce qui a freiné les performances de l’USMA durant la phase retour. Mais le plus important est que l’USMA soit parvenue à arracher le titre avec brio et le mérite revient à tout le groupe.
Pensez-vous que les choses ont été difficiles pour vos partenaires ?
Je n’ai aucun doute là-dessus. Après le faux pas face au MCO, les joueurs étaient vraiment sous pressions car ils savaient que c’était la rencontre où il fallait le plus assurer les 3 points. La réaction de nos supporters a été dure aussi, ce qui a vraiment déstabilisé le groupe. Mais j’avais confiance en eux face au CSC et je savais que leur fierté allait les pousser à gagner. C’est ce qui s’est passé au final. Même moi j’étais sous pressions. On jouait notre match face au Mouloudia et j’ai quitté le terrain pour aller boire de l’eau et demander après le résultat du match. J’étais vraiment très heureux d’apprendre que l’USMA avait gagné au final.
 

 

Publié dans : USMA Allik Mahious

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Le projet d'un amical en Algérie entre les Verts et l'équipe de France, êtes-vous pour ou contre ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4547 19/09/2019

Archive

Année
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir