Equipe d'Algérie

Algérie 1 Russie 1 : 32 ans après le «match de la honte», l'Algérie en huitièmes de finale

Carl Medjani : «Au peuple algérien et à ma famille !»

Auteur : Slimane B. vendredi 27 juin 2014 03:09

Stade : Aréna da Baixada, (Curitiba)
Affluence : nombreuse
Arbitres : Cuneyt Cakir, Bahattin Duran, Tarik Ongun (Turquie)
4e arbitre : Joel Aguilar (Slovénie)
Avertissements : Mesbah(39’), Ghilas (86’) (Algérie) ; Kombarov(56’), Kozlov (58’) (Russie)
Buts : Kokorin (5’) (Russie) ; Slimani (60’) (Algérie)

Algérie : M'Bolhi, Mandi, Medjani, Belkalem, Halliche, Mesbah, Feghouli, Brahimi (Yebda 71'), Djabou (Ghilas 76’), Bentaleb, Slimani (Soudani 90’).
Entraîneur : Vahid Halilhodzic

Russie : Akinfeev, Kozlov, Berezutskiy, Ignashevich, Kombarov, Glushakov (Denisov 46’), Shatov (Dzagoev 67’), Fayzulin, kerzhakov (Kannunikov 80’), Samedov, Kokorin.
Entraîneur : Capello

Trente-deux ans après le «match de la honte» entre la RFA et l’Autriche, qui avait éliminé l’Algérie, les Fennecs ont entamé la rencontre avec l'envie de prendre leur revanche sur le destin et se qualifier pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde.
5’, Kokorin saute plus haut que tout le monde
Les deux équipes ont entamé la rencontre avec beaucoup de prudence. La toute première offensive des Russes fut la bonne. Profitant de la sortie de Feghouli sur blessure, Shatov effectuera un long centre de la gauche que reprendra victorieusement Kokorin de la tête (0-1). Piqués au vif, les Fennecs prendront le match en main et à la 13', suite à une belle combinaison Feghouli-Brahimi, Slimani aurait pu égaliser.
Les Fennecs en manque de percussion
Les Russes se montrent  plus actifs que les Verts offensivement. Kokorin continue de se montrer dangereux. Le compartiment offensif algérien n'arrive pas à trouver ses automatismes. Mesbah arrivera cependant à mettre à contribution le portier russe à la 26’. Il sera imité par Brahimi qui percute à l'entrée de la zone de vérité, sans arriver à prendre à défaut Akinfeev.
32’, Slimani retenu par le maillot
A la 32’, Slimani s'apprêtait à récupérer un bon ballon, après un bel appel. Mais il est retenu par le maillot dans la surface. L'arbitre ne bronche pas. Brahimi, le meilleur algérien, voit sa tentative de la 38’ stoppée par le portier russe. Deux minutes plus tard, la tête de Slimani est bien captée par Akinfeev. Les choses en resteront là au coup de sifflet qui renvoie les deux équipes aux vestiaires. A la 48’, Samedov manque son face-à-face avec M'bolhi, auteur d'une excellente intervention.
60’, quel but de Slimani !
Les joueurs  russes laissent le ballon aux Fennecs et évoluent en contre et ils se montreront dangereux à ce jeu. La solution viendra sur balle arrêtée. A  la 60', Brahimi déposera le cuir sur la tête de Slimani suite à un coup franc excentré. L'attaquant des Verts trouvera le cadre d'une superbe tête (1-1). Le scénario du match sera inversé. La Russie se découvre, laissant des espaces. M'bolhi effectuera cependant un superbe arrêt à la 69’.
Une fin de match héroïque des Fennecs
Les Russes se ruent en attaque. A la 77’, sur un centre venu de la droite, Belkalem se sacrifie en effectuant une tête plongeante. Bousculé, il permet à sa défense de se donner de l'air. La fin de match sera épique. Les défenseurs algériens seront héroïques avec un M'bolhi des grands jours. Les poulains de Vahid géreront à merveille la fin du match et assureront une qualification historique en huitième de finale d'une Coupe du monde. Bravo !
 

Carl Medjani : «Au peuple algérien et à ma famille !»

Avant toute chose, ce fut un match compliqué, n'est-ce pas ?
Je dois vous avouer que c'est l'un des matchs les plus difficiles de ma carrière et ce, sur tous les plans. Nous savions que cette équipe russe était capable de se transcender pour arracher une qualification. Le but que nous avons encaissé très tôt dans le match n'était pas fait pour nous faciliter la tâche.
Justement, avez-vous douté à ce moment du match ?
Douter non, mais il a fallu se repositionner, pour égaliser. Cela nous a pris du temps et les Russes en ont profité pour placer des contres. C'est surtout notre esprit de solidarité qui nous a permis de revenir à la marque. Tous autant que nous sommes, nous y avons cru jusqu'au bout.
Vous attendiez-vous à une telle opposition ?
Nous nous sommes préparés pour cela. Il y a de la qualité dans cette équipe de Russie et cela ne peut que donner de l'ampleur à ce succès.
A quoi avez-vous pensé au coup de sifflet final ?
Il y a plein de choses qui vous passent par la tête, dans un moment pareil. Mes premières pensées sont allées vers le peuple algérien et ma famille. C'est un moment de bonheur très intense et moi, jusqu'à maintenant, je suis en train de le savourer.
L'Allemagne, en huitièmes de finale ?
Nous n'y pensons pas pour le moment. Cela se fera en temps voulu. Que voulez-vous que je vous dise ? L'Allemagne est l'un des favoris en puissance pour le titre mondial et la position d'outsider nous convient parfaitement.
 

 

Publié dans : belkalem halliche mesbah Feghouli russie Mandi Brahimi Medjani M'bolhi 'Algérie

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Pensez-vous que le carton rouge contre Ronaldo en Ligue des Champions face à Valence soit mérité ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4215 26/09/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir