Ligue 1 & 2

OM 1 - MCA 2 : Revoilà le Mouloudia !

Chaâl sauve la baraque

Auteur : mercredi 12 septembre 2018 08:05

Stade : Imam-Lyes (Médéa)
Affluence : record
Arbitres : Mial, Selouadji,
Chaballah
Avertissements : Abdelhafidh (16’) (OM) ; Demou (9'), Mebarakou (43’), Hachoud (45’), Chaâl (90’+3) (MCA)
Buts : Benameur (6’) (OM) ; Souibaah (35’), Nekkache (66’) (MCA)

OM : Chikr, Bahri, Baouche, Benameur, Beltouak, Heriat, Addadi, Belalem, Samer, Abdelhafidh, Traoré (Chekhrit 49’)
Entraîneur : S. Hamouche

 MCA : Chaâl, Hachoud, Demou, Mebarakou, Arrous, Dieng (Bendebka 32’), Cherif El Ouazzani, Bourdim, Benarous (Derrardja 54’), Souibaah, Nekkache
Entraîneur : Belkhir

Les équipes de l’OM et du MCA avaient, au coup d’envoi, toutes les bonnes raisons du monde pour réaliser une belle performance. Ceci a donné du piquant à un match au cours duquel les vingt-deux acteurs se sont dépensés sans compter et cela dès le coup d’envoi. Le match plein et très disputé s'est déroulé devant des gradins copieusement garnis et acquis aux Médéens. Au final, le MCA s’imposera grâce à son réalisme.

6’, Benameur enflamme le stade Imam-Lyes
 Ce sont les joueurs de Médéa qui se montreront les premiers menaçants, en occupant d’entrée le camp des visiteurs. Abdelhafidh mettra à contribution Chaâl dès la 2'. Le portier mouloudéen s’avouera abattu à la 6’. Suite à un coup franc excentré Addadi démarquera Benameur au second poteau. Le défenseur médéen reprendra victorieusement le cuir de la tête (1-0). Même en étant menés au score, les joueurs du MCA continueront à subir le match et Mebarakou sauvera son camp en taclant proprement Traoré, qui était idéalement placé. Mis à part quelques actions plutôt timides, les Mouloudéens subiront le pressing de l’OM. A la 14', Benameur adressera un centre de la gauche que reprendra à bout portant Addadi. Chaâl, au prix d'une superbe parade, sortira le cuir. Cet avertissement sans frais fera sortir les joueurs du Mouloudia de leur camp.

Le moment fort des Mouloudéens
Piqués au vif, les joueurs du MCA se montreront menaçants. A la 10’, Nekkache tirera mollement dans les bras de Chikr. Les Médéens éprouveront toutes les peines du monde pour desserrer l’étau imposé par les joueurs du MCA. La première réelle occasion des visiteurs aurait pu être la bonne. A la 13’ et suite à une action personnelle, Hachoud verra son tir raser la transversale A la 25’, Souibaah ne profitera pas d'une grossière erreur de Bahri. Nekkache a failli égaliser en reprenant un centre de Arrous, mais en étant largement en position de hors-jeu. Les efforts des joueurs du Mouloudia seront payants.

35’, Souibaah sans contrôler et ça fait but !
Suite à une longue ouverture de Mebarakou à la 35', Souibaah reprendra sans contrôle le cuir pour le mettre hors de portée de Chikr (1-1). Après leur égalisation et même s’ils sont passés très près de la correctionnelle à plusieurs reprises, les Mouloudéens se contenteront de défendre et ne laisseront que Nekkache errer sur le front de l’attaque comme une âme en peine. Côté médéen, les attaquants se feront prendre à plusieurs reprises au piège du hors-jeu. Les trois minutes de temps additionnel n'apporteront aucun changement. La mi-temps surviendra sur un score de parité.

Chaâl sort le penalty de Abdelhafidh
Les débats furent très animés en seconde période et les choses ne changeront pas d’un iota. Une formation qui fait le jeu, celle de Médéa, et une autre, celle du Mouloudia, qui se défend bec et ongles. Les locaux manqueront de réalisme par Samer (53'). Deux minutes plus tard, un corner sera exécuté par le même Samer. Un défenseur du Mouloudia déviera le cuir de la main. Le penalty qui s’en suivra sera tiré par Abdelhafidh. Chaâl déviera le cuir en corner et cela suite à une belle horizontale.

66’, le but plein d’opportunisme de Nekkache
On jouait la 66’ quand, suite à un coup franc lointain de Mebarakou, Chikr déviera le cuir dans les pieds de Nekkache qui n’aura aucune peine à le loger dans les filets (1-2). A partir de cet instant, le jeu se cantonnera au niveau de la zone intermédiaire. On assistera à une véritable guerre des tranchées où il y eut plus d’antijeu que de jeu. Lors du dernier quart d’heure, on se rendra coup pour coup. A la 76’, Chaâl euphorique ira chercher le cuir en pleine lucarne suite à une reprise de volée de Samer. Deux minutes plus tard, Bourdim suite à un joli travail sur la droite, démarquera Souibaah qui ratera de peu le cadre. C’est l’instant choisi par les Médéens pour jeter toutes leurs forces dans la bataille et cela pour tenter d’égaliser. C’était  compter sans la combativité des Algérois qui se défendront bec et ongles, à l’image d’un Mebarakou flamboyant. A la 82', Abdelhafidh n’arrivera pas à tromper Chaâl d'un puissant tir à ras de terre.

Chaâl sauve la baraque
Le reste du match n’apportera aucun changement si ce n’est un football haché. Lors des quatre minutes de temps additionnel, l’OM aura deux occasions de scorer. En plus de celles de Samer, la plus nette fut celle de Addadi qui, parti dans le dos des défenseurs, perdra son duel face à Chaâl qui exécutera une parade exceptionnelle. Le Mouloudia a intelligemment négocié ce court, mais ô combien périlleux déplacement du côté du Titteri, il avertit d’ores et déjà les cadors du championnat. A contrario, l’équipe de Médéa, qui s’enfonce un peu plus, aurait pu prétendre à mieux, si elle n'avait pas joué au gagne-petit, en laissant l'initiative à son adversaire.

 

Publié dans : Samer Nekkache Chaâl Souibaah

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Sans Ronaldo, le Real Madrid peut-il remporter un titre cette saison ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4262 12/11/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir