Ligue 1 & 2

MCO : C’est la crise au Mouloudia !

Badou «Ce n’est pas en trois journées qu’on joue le podium»

Auteur : Amine L. jeudi 30 août 2018 09:08

Les résultats réalisés par le Mouloudia lors des trois premiers matches du championnat sont en deçà des espérances des supporters des Rouge et Blanc d’autant plus qu’on a fait du podium l’objectif primordial de l’équipe cette saison. Le bilan de l’équipe qui a réalisé deux nuls à domicile face à de nouveaux promus et une défaite à Béchar parle de lui-même. Avec un but marqué sur penalty et trois encaissés, cela prouve que les Hamraoua sont en pleine crise. Il n’y a pas seulement les résultats en eux-mêmes qui inquiètent les inconditionnels d’El Hamri mais la façon de jouer a été loin d’être convaincante, avec un jeu brouillant et une domination stérile. Le MCO donne l’impression d’être impuissant. Bien qu’ils soient en supériorité numérique pendant plus de cinquante minutes, le Mouloudia a été incapable de mettre un seul but et assurer un succès qui devait être à sa portée. En somme, ce deuxième nul à domicile confirme le marasme dans lequel se trouve le MCO en ce début de saison.
Le doute s’installe chez les joueurs
Alors que la plupart d’entre eux ont su trouver des explications aux deux premiers mauvais résultats de la saison, les joueurs du Mouloudia ont compris avant-hier en fin de match qu’il y a un sérieux problème. Ne pas arriver à battre une modeste équipe du MOB, de surcroît en infériorité numérique prouve, si besoin est, que le MCO est en méforme. En tous les cas, c’est avec le visage marqué et la gorge nouée que la plupart des joueurs ont quitté le vestiaire après le match, avant de rejoindre directement le bus qui devait les transporter à l’hôtel Sheraton. Les prochains jours s’annoncent difficiles sur le plan psychologique, du moins jusqu’à cette rencontre prévue contre l’USM Bel-Abbès samedi prochain au stade du 24-Février. Un match à quitte ou double pour le Mouloudia.
Que de faux problèmes !
Il faut dire que des vrais-faux problèmes ont surgi au Mouloudia, après la défaite concédée contre la JS Saoura où des personnes proches du club ont pointé d’un doigt accusateur certains éléments, leur reprochant de créer la zizanie. Ce qui a provoqué la colère de Baba lequel n’a pas hésité à les menacer sans vraiment les citer. Cette tempête qui a eu lieu à la veille du match contre le MOB a frappé de plein fouet la sérénité de l’équipe. Badou, pour sa part, s’est distingué encore une fois par un changement inattendu, celui d’écarter Mekkaoui et ne pas compter encore une fois sur Ziri Hammar. Ces évènements ont eu pour effet de perturber la concentration du groupe et de déséquilibrer le jeu de l’équipe.
 

Badou «Ce n’est pas en trois journées qu’on joue le podium»

Le coach des Hamraoua, Badou Zaki, ne s’est pas empêché de dédramatiser la situation suite à ce nul concédé contre le MO Béjaïa, le deuxième consécutif à domicile. «Je pense qu’on méritait de gagner, vu la physionomie du match avec une conservation du ballon nettement à notre avantage et des occasions à la pelle alors que l’adversaire du jour n’en a eu aucune», estime Badou Zaki loin d’être alarmant en cette conférence de presse d’après-match. «Je ne pense pas qu’il y a le feu à la maison car l’équipe tourne bien et ne manque que de réalisme. En tous les cas, ce début de saison, bien qu’il soit décevant sur le plan comptable, ne remet pas en cause nos objectifs car ce n’est pas en trois voire même cinq ou six journées qu’on va jouer le podium. Les bilans se font en fin de saison», explique-t-il.
«Non, on n’a pas un problème en attaque»
Bien que son équipe n’ait marqué qu’un seul but en trois matches, dont deux joués à domicile, l’ancien entraîneur du CR Belouizdad nie que le Mouloudia souffre d’un problème offensif. «Non, je ne crois pas que mon équipe souffre d’un problème offensif car on se crée des occasions mais on ne les concrétise pas. Il existe un problème d’inefficacité et de chance parfois car si on était parvenus à ouvrir la marque face au MOB, on aurait gagné par un score large», pense Badou Zaki qui affirme avoir usé de toutes les solutions en attaque. «J’ai fait jouer tout le monde durant les trois premiers matchs et j’ai essayé toutes les variantes»
«Il se pourrait que le problème soit d’ordre psychologique»
Le premier responsable de l’encadrement technique du Mouloudia estime qu’il se pourrait que le problème se transforme en blocage psychologique avec toutes ces occasions gâchées. «On ne doute pas de nos moyens car l’essentiel est là, avec ce jeu fluide et cette possession de la balle, sans parler des occasions qu’on est en train de créer, mais ce manque de chance et ces ratages nous obligent à axer notre travail sur le plan psychologique, avant d’affronter l’USMBA», souligne Badou Zaki.
«Mekkaoui n’est pas en forme»
Le coach des Hamraoua a répondu à quelques questions relatives aux choix de joueurs, comme cette absence de Mekkaoui qui était pourtant un titulaire indiscutable au cours des deux premiers matches du championnat contre le CA Bordj Bou-Arréridj et la JS Saoura. «Ecoutez, Mekkaoui n’est pas au top de sa forme. Il a été carrément out lors des deux premiers matches. Même s’il n’y avait pas Boudebouda, j’aurais opté pour un autre élément que lui. Le joueur doit rectifier le tir et retrouver sa forme», explique Badou.
«Hammar revient d’une sanction»
Toujours concernant certains choix de joueurs et la non convocation de Ziri Hammar qui ,’a même pas figuré dans la liste des 18 le jour du match, Badou explique : «Déjà Hammar a été retenu dans la liste des 20 joueurs. C’était un premier pas pour quelqu’un qui revient d’une sanction. Je n’allais tout de même pas lui mettre une médaille. Il a eu une seconde chance en faisant preuve de clémence à son encontre. Il doit donc saisir cette opportunité pour bien travailler. Sinon, cette inefficacité de l’attaque n’a rien à voir avec les choix de joueurs encore moins l’absence de Hammar.»
«Que les supporters soient rassurés !»
Le coach des Hamraoua a adressé un message aux supporters en fin de conférence de presse : «Que nos fans soient rassurés. L’équipe finira par trouver sa vitesse de croisière. Il ne faut pas se fier aux résultats des premières journées car combien de fois l’équipe a commencé en trombe le championnat et a terminé l’exercice en jouant pour le maintien. Donc, il faut faire preuve de patience et les résultats vont forcément venir», rassure-t-il.
«Je suis le premier à être déçu de ce début de saison raté»
Badou, qui comprend parfaitement la déception des supporters et de l’entourage, reconnaît que l’équipe n’a pas fait le début attendu d’elle : «Je suis le premier déçu par les premiers résultats car on a déjà gaspillé quatre points chez nous. Mais je crois toujours à cette équipe qui a les moyens de rectifier le tir et récupérer les points perdus à domicile», promet-il.

 

 

 

Publié dans : mco Mekkaoui Boudebouda Badou

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Pensez-vous que le prochain Ballon d’Or sera autre que CR7 ou Messi ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4207 18/09/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir