Ligue 1 & 2

JSK / Dumas : «L’équipe doit être renforcée»

«L’effectif doit être renforcé» «Sayah a été remercié parce que sa méthode de travail ne correspondait pas à la mienne»

Auteur : Saïd Djoudi dimanche 15 juillet 2018 08:16

Une semaine après avoir entamé officiellement sa mission, le nouvel entraîneur de la JSK, lequel s’est senti à l’aise dès son arrivée à Tizi Ouzou, travaille à un rythme élevé avec ses poulains  qui se donnent à fond à quelques heures seulement de leur départ en Allemagne pour effectuer le deuxième stage de préparation. En effet, le désormais ancien sélectionneur de la Guinée équatoriale, et comme prévu,  a animé, hier après-midi, un point de presse au siège de l’équipe sis Nouvelle-Ville de Tizi Ouzou. Accompagné du président Chérif Mellal et du porte-parole Mouloud Iboud, le Français a évoqué plusieurs sujets, notamment le projet sportif dans lequel il va grandement participer lui qui s’est engagé pour deux saisons, avec le club le plus titré d’Algérie : « Lorsque je me suis réuni avec les dirigeants, on  a évoqué plusieurs sujets, notamment le projet et l’avenir du club. La JSK doit retrouver son identité. On va faire confiance aux jeunes. Le monde change, on doit changer aussi. Il faut avancer et aller de l’avant. On ne peut pas vivre qu’avec des souvenirs. La JSK me  rappelle l’ASSE (AS Saint-Etienne). Tout ce qu’a été fait, on ne peut pas le défaire mais il faut apprendre à avancer. »
«Elle a connu des moments difficiles, je considère Mellal comme le sauveur»
Toujours dans le même contexte, et même s’il n’a pas encore une   idée sur la JSK, Dumas sait que sa nouvelle équipe faisait partie des meilleures d’Afrique et qu’elle traverse des moments difficiles depuis quelque temps. Et c’est ce qu’il a dit aux journalistes : « Je sais que la JSK est un monument en Algérie et je sais aussi qu’elle connait des moments difficiles depuis quelque temps. Mais avec l’arrivée du nouveau président, je crois que les choses se sont améliorées. Il a évité le pire à la JSK et son projet est vraiment convaincant. Nous allons baser notre travail sur la formation, avoir une ligne de conduite avec les éducateurs des jeunes catégories, avoir son propre système de jeu et surtout ne pas avoir peur de lancer les jeunes même devant de grandes équipes. Il faut apprendre à les responsabiliser pour qu’ils aient une idée sur la dureté du métier. »
«La formation est la clé de la réussite, il faut savoir transmettre le message aux jeunes»
Et par rapport à la formation, lui qui a souvent lancé des jeunes, Franck Dumas ajoute : « Je vais avoir un œil sur les jeunes joueurs. La formation est la clé de la réussite. Il faut savoir transmettre le message aux jeunes  et leur apprendre comment doivent se comporter sur un terrain de football. »
«Mon objectif est de former et chapeauter les entraîneurs des jeunes catégories»
Evoquant par la suite son objectif, le nouvel entraîneur kabyle a déclaré qu’il aura une mission bien précise, celle de chapeauter les entraîneurs des jeunes catégories et avoir une ligne de conduite à suivre : « La JSK a connu des moments difficiles et il y avait beaucoup de changements dans tous les domaines notamment au niveau de la direction. Aujourd’hui, on doit démarrer sur de bonnes bases et c’est pour cela que je vais même participer dans le travail des entraîneurs des jeunes catégories que je vais même chapeauter. »
«On ne peut pas garantir le titre mais on jouera pour terminer sur le podium»
Parlant des objectifs, l’ancien sélectionneur de la Guinée équatoriale a été clair et sincère. Il estime qu’il lui serait impossible de garantir le titre ni autre chose pour le moment : « Nous avons un effectif composé de plusieurs jeunes, et pour atteindre nos objectifs, on doit travailler sans cesse et avec beaucoup de rigueur. Aujourd’hui, je ne peux pas garantir le titre ni la troisième place mais je peux dire que nous allons jouer pour terminer la saison en haut du tableau. »
«Je pourrais même promouvoir des jeunes pour qu’ils s’adaptent avec l’équipe première»
L’autre méthode de Franck Dumas, c’est de donner la chance à des jeunes joueurs de faire partie de l’équipe première chaque semaine. Le but, c’est de leur permettre de s’adapter avec le haut niveau pour pouvoir vite s’intégrer : « Je suis quelqu’un qui donne la chance aux jeunes. D’ailleurs, j’envisage de convoquer, chaque semaine, deux jeunes pour qu’ils s’entrainent avec l’équipe première. Ça va leur permettre de travailler avec l’équipe première, progresser et avancer. C’est une méthode qui va certainement porter ses fruits à l’avenir. Le projet de la formation demande beaucoup de temps, d’efforts et de solidarité. On doit aussi aider les joueurs pour les faire passer du  statut adolescent au statut mature. Et pour cela, tout un travail doit être accompli. »
«La relation avec les médias doit être organisée»
Pour la relation avec la presse, Dumas attend l’aide de tout le monde, notamment celle des journalistes notamment dans la communication : « Aujourd’hui, je tiens à dire que les joueurs ne seront pas accessibles. Ils parleront quand le président l’aura décidé. C’est une manière de les protéger. Ils sont jeunes, aujourd’hui, quand ça marche, tout fonctionne mais dans le cas contraire, ils payeront les pots cassés. »
«Jouer devant un stade archicomble chaque week-end, les adversaires doivent avoir peur de nous»
« Dès mon arrivée, j’ai compris que la JSK est un club que les supporters suivent avec importance. Jouer devant des gradins archicombles ne pourra que nous motiver. On doit faire peur à nos adversaires, voilà notre objectif », ajoute Dumas.

Il a parlé de son contrat  
«Voilà pourquoi j’ai refusé de signer un contrat de trois ans»

Lors des négociations, Dumas a signé un contrat de deux ans qui lui a été proposé par le président Mellal. Finalement, il a préféré s’engager pour deux ans. Et lorsque nous voulions connaitre la raison, il s’est contenté de dire : « Tout d’abord, je tiens à vous dire que je suis ici grâce à mon manager lequel a insisté pour que je vive une expérience en Algérie. Après, les négociations se sont bien déroulées. Au moment de signer le contrat, ils m’avaient proposé trois ans mais j’ai refusé pour la simple raison, je ne suis pas venu pour de l’argent mais pour un projet. Je ne connais pas encore bien le président et c’est pareil pour lui. Je ne peux pas donc m’engager pour une longue durée pour me retrouver au bout d’une année, obligé de résilier mon contrat et réclamer des indemnités. Je préfère aller doucement et dans le cas où tout  irait bien, je ne verrai aucun inconvénient à rester le plus longtemps possible. »
«J’ai mis fin à mon contrat avec la Guinée équatoriale parce que je suis quelqu’un de très actif»
  Dumas était à la tête de la sélection de la Guinée équatoriale. Mais il y a quelques jours, il a décidé de résilier son contrat pour rejoindre la JSK. Et lorsqu’il a été interrogé sur ce choix, il dira : « J’ai passé des moments inoubliables en Guinée équatoriale où j’ai connu beaucoup de personnes avec qui j’aimerais rester ami, sauf un seul. D’ailleurs, c’est à cause de lui que je suis parti. J’ai décidé aussi de prendre un club car je suis quelqu’un de très actif. J’aime être tout le temps proche de mes joueurs et travailler avec eux chaque matin. En Guinée équatoriale, on m’avait même annulé les matchs amicaux. Donc, j’ai préféré passer à autre chose.»

Son avis sur l’effectif
«L’effectif est très jeune, la qualité existe»

Appelé à donner son avis sur l’effectif, lui qui est depuis plus d’une semaine en Algérie, Franck Dumas n’a pas hésité à déclarer que les joueurs sont talentueux et techniquement, ils sont tous bons : « Non, il faut dire la vérité, l’effectif est très jeunes et la qualité existe. Techniquement, ils sont tous doués. Il suffit juste de travailler d’arrache-pied pour progresser. »
«Les matchs amicaux nous seront utiles»
A propos des matchs amicaux que la JSK va disputer en Allemagne, Dumas ajoute : « Nous allons jouer des matchs, ce qui va me permettre d’avoir une bonne idée sur chaque élément. C’est une période très importante, il faut bien en profiter. »
«J’ai demandé aux joueurs une seule chose : arriver à l’entraînement avec le sourire»
La communication a toujours été une clé de la réussite. Et pour Dumas, travailler dans une bonne ambiance est primordial : « Lorsque je suis venu, j’ai réuni les joueurs pour discuter avec eux. Je leur ai demandé une seule chose :  arriver au stade chaque matin avec un grand sourire. Ils doivent savoir qu’ils sont en train d’exercer un métier où plusieurs personnes souhaitent être à leur place. Alors autant en profiter. En revanche, je suis sûr d’une chose, ces joueurs aiment cette équipe et ils souhaitent tous progresser. »

Il évoque le système de jeu
«On m’a fait savoir que la JSK joue en 4-3-3»

Désormais, la JSK jouera avec un système de jeu offensif. Du moins, c’est ce qu’a déclaré Dumas en conférence de presse : « Lorsque je me suis renseigné, j’ai appris que la JSK est un club qui prône le système de jeu offensif basé sur quatre défenseurs, trois milieux et trois attaquants. Cela ne me gêne pas. Au contraire, je vais utiliser ce schéma durant le stage pour avoir une bonne idée et savoir si je pourrai réellement l’utiliser en championnat. Il est vrai que chaque équipe souhaite jouer comme le FC Barcelone mais nous allons faire  notre possible pour trouver le schéma qui  correspond le mieux. »

Recrutement
«L’effectif doit être renforcé»

Depuis quelques jours, tout le monde parle de renfort par rapport à l’effectif. Défensivement, la majorité a jugé que la JSK doit engager un défenseur d’expérience. C’est le cas aussi pour l’attaque où un chasseur de buts doit épauler Uche Nwofor. Lorsque nous avons posé la question à Dumas, ce dernier, sans hésiter, il répond : « Effectivement, nous allons procéder au renforcement de l’équipe mais je ne pourrai pas vous dire les postes ciblés. L’essentiel, c’est que nous allons recruter d’autres joueurs. »

Le volet physique
«Sayah a été remercié parce que sa méthode de travail ne correspondait pas à la mienne»

  Le préparateur physique Dahmane Sayah a été remercié après onze jours de travail à la JSK. En effet, Franck Dumas a décidé  que l’ancien préparateur de l’USMA sera limogé pour la méthode de travail qui ne correspondait pas à celle de Dumas : « Effectivement, d’un commun accord, il  a été décidé de remercier le préparateur physique pour la seule et unique raison sa méthode de travail qui ne correspondait pas à la mienne. Je ne pourrais pas dire qu’il n’a pas travaillé, au contraire, il fait ce qu’il avait à faire. »
«Physiquement, les joueurs affichent une belle forme»
A propos de l’état physique des joueurs, Dumas ajoute : « Sincèrement, les joueurs sont au top physiquement. J’ai pris le relais et je les ai fait travailler dur ce matin (Hier ndlr). Nous avons encore un programme à suivre en Allemagne. Je suis certain qu’ils seront encore meilleurs d’ici à quelques jours. »
«Le nouveau préparateur va nous rejoindre en Allemagne»
Comme rapporté par nos soins dans notre précédente édition, un nouveau préparateur physique devrait rejoindre l’équipe, cette semaine en Allemagne, pour entamer son travail : « Depuis le départ de l’ancien préparateur, je me suis engagé à prendre le relais mais nous avons tout conclu avec le préparateur physique, lequel devrait nous rejoindre en Allemagne. Il va ramener avec lui son matériel pour travailler avec les joueurs et jauger leurs capacités physiques. »

Stage d’Allemagne
«Nos adversaires pourraient avoir un meilleur niveau que certains clubs algériens»

La JSK jouera officiellement quatre rencontres amicales en Allemagne. Et d’après Dumas, le niveau de ces formations pourrait être meilleur que celui de certaines équipes en Algérie : « Ça ne veut rien dire le fait de jouer devant des équipes de D2 ou D3 allemandes. Ces formations pourraient avoir un niveau meilleur que certaines équipes algériennes. Donc, on ne peut pas les juger avant de les avoir affrontées. »
«Quatre rencontres devraient suffire pour bien préparer la nouvelle saison»
Concernant le nombre de rencontres que la JSK devrait jouer durant le stage.   Le coach dira : « Oui, je crois que quatre rencontres sont suffisantes pour nous. Nous allons faire tourner l’effectif et donner la chance à tout le monde. »
«Fiston est attendu cette semaine et les deux licences seront réservées aux meilleurs»
Avant de conclure, Dumas a confirmé l’arrivée du Burundais Fiston Abdu Razak lequel devrait rejoindre l’équipe en Allemagne dans quelques jours : « Pour le moment, on n’a pas encore tranché et Fiston va subir des tests avec nous. Je sais que nous n’avons droit qu’à deux licences africaines et c’est pour cela que nous allons prendre  le temps nécessaire avant de choisir qui des trois ne sera pas maintenu. »
 

 

Publié dans : JSK Sayah Dumas

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Sans Ronaldo, le Real Madrid peut-il remporter un titre cette saison ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4262 12/11/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir