Ligue 1 & 2

Hemani inhumé au cimetière de Garidi......Adieu Nabil !

Hannachi : «Il a toujours été correct avec la JSK» Khalef : «Il était un gagneur et respectueux» Kerbadj : «Le football a perdu un grand joueur»

Auteur : vendredi 13 juin 2014 00:30

Ils étaient très, très nombreux hier au cimetière de Garidi à venir rendre un dernier hommage à Nabil Hemani. Même ceux qui n’ont pas connu Nabil le joueur ont tenu à assister à l’enterrement de Nabil, l’homme. Hemani n’est plus de ce monde laissant derrière lui sa femme, ses quatre poupées et quatre sœurs. Allah Yerahmek Nabil…

Midi, Ruisseau inaccessible

Les obsèques de Nabil Hemani, décédé jeudi soir suite à une chute mortelle d’un ascenseur, se sont déroulées à la mosquée d’Oued Kniss. Les habitants du quartier, des proches de la famille, les amis, les joueurs et les entraîneurs qui l’ont côtoyé mais aussi beaucoup de citoyens sont venus présenter leurs condoléances aux proches de Nabil. Parmi les nombreux présents, certains sont venus de Sétif, Béjaïa, Tizi Ouzou ou d’autres villes. Avant la prière de Djoumaâ, Ruisseau était inaccessible. La foule a pris d’assaut les quatre chemins de la place et la circulation fut paralysée.

Une grande foule l’a accompagné à sa dernière demeure

L'enterrement hier de Nabil Hemani au cimetière de Garidi s'est déroulé dans le calme et l'exaspération. Une foule émue, parfois en larmes, a accompagné le défunt à sa dernière demeure. Des milliers de citoyens sont venus témoigner par leur présence l'affection et la sympathie qu'ils ont pour Nabil Hemani. Ils sont tous venus rendre un dernier hommage au plaisant dont la mort a mis en émoi tout le pays. La douleur et l’émotion étaient très fortes lorsque le corps de Nabil a été mis en terre sous un cruel silence. Les larmes ne suffisaient plus, ni les mots d'ailleurs, toute l’Algérie était plongée dans un immense chagrin depuis l'annonce de la mort de Nabil Hemani, jeudi soir.

Ould Zemerli : «Je ne réalise pas que Nabil n’est plus avec nous»

Le président du NAHD, Mahfoud Ould Zemerli, n’arrive toujours pas à réaliser que l’un des cadres de son équipe ne peut plus porter le maillot sang et or. Profondément touché par la perte tragique de son attaquant, le président nahdiste nous dira : «D’abord, je ne trouve pas les mots pour décrire ce choque qui a frappé Hussein Dey mais aussi toute l’Algérie. Je ne réalise pas que Nabil n’est plus avec nous. On comptait énormément sur lui pour notre retour en Ligue 1 Mobilis. Son potentiel technique et son expérience allaient nous servir parmi l’élite. Il pouvait encore donner au NAHD vu son immense talent et ses qualités. On ne l’oubliera jamais et il restera gravé dans notre cœur. J’ai une pieuse pensée pour ses parents ainsi qu’à sa famille. Je leur présente toutes mes condoléances.»

Hannachi : «Il a toujours été correct avec la JSK»

L’un des hommes qui a très bien connu le défunt, en l’occurrence Mohand Chérif Hannachi, était sous le choc hier. Le boss kabyle confirme que Nabil a toujours été correct avec la JSK : «Il était comme un fils. Il était un vrai leader et a laissé sa place propre lorsqu’il a décidé de quitter le club. Il a toujours été correct avec la JSK. Nabil restera toujours dans nos cœurs. On ne l’oubliera jamais.»

Khalef : «Il était un gagneur et respectueux»

L’une des figures emblématiques de la JSK, Khalef Mehieddine, a tenu à rendre un dernier hommage à Nabil : «On garde une très bonne appréciation sur Nabil. Il était un gagneur et respectueux. C’était un garçon de bonne famille et tout le monde l’aimait, sans exception. La preuve qu’il avait de l’estime de la part de tous ceux qui l’ont connu, c’est cette très grande foule qui est venue à l’enterrement. Allah yseber ses parents Inch’Allah.»

Kerbadj : «Le football a perdu un grand joueur»

«Nous n’avons connu que du bien sur le joueur. Nabil portait très bien son nom. Les Algériens sont en émoi. Le football a perdu un grand joueur. Il a marqué notre sport roi.»

Hemani Hocine : «Il nous manquera»

L’oncle du défunt, qui a toujours bien encadré Nabil le joueur, a été très peiné et n’arrive toujours pas à réaliser qu’il n’est plus parmi nous : «Je suis choqué et très peiné de la perte de Nabil. D’ailleurs, tout le monde est sous le choc. Il laissera un énorme vide parmi nous. Il nous manquera et que Dieu l’accueille en Son Vaste Paradis, Inch’Allah.»

Medjahed : «Tout le monde l’aimait»

«Tout le monde l’aimait, que ce soit ses coéquipiers ou tous ceux qui l’ont connu. C’était un brave type qui a fait ses preuves là où il est passé. Vraiment, c’est une perte pour le football algérien. Je présente mes sincères condoléances à sa famille. Allah yerehmou.»

Aït Djoudi : «Incapable d’exprimer mon chagrin»

L’autre personne peinée par la tragique disparition de Nabil Hemani a été sans doute l’entraîneur Azzedine Aït Djoudi. Ce dernier, en larmes, n’a pas trouvé quoi dire et resté perplexe : «Je suis incapable d’exprimer mon chagrin. Croyez-moi, je ne trouve plus mes mots… le sourire et la bonne humeur ont toujours été sa devise. Tout le temps souriant. Nabil a toujours était un gagneur. J’ai passé des moments inoubliables avec lui à l’ESS et une saison exceptionnelle. Que voulez-vous que je vous dise ? Toutes mes condoléances à sa famille.»

Belkaïd : «On a perdu un bon ami»

«A l’image de tous ceux qui l’ont connu, j’ai perdu un bon ami. Nabil était bon vivant et tout le monde l’aimait. Allah yerahmou et courage pour sa famille.»

Aksas : «J’ai perdu un frère»

«Je suis choqué et je ne réalise pas que mon frère Nabil n’est plus de ce monde. On a grandi ensemble au Ruisseau avant de faire nos classes à l’OMR. J’ai passé une grande partie de ma vie avec Nabil. Je ne le reverrai plus (en larmes).»

Ghazi : «Une cruelle perte !»

«Tout le monde a tenu à lui rendre un vibrant hommage. Ils sont venus de partout. On a grandi ensemble et on a vécu des moments inoubliables. C’est une cruelle perte.»

 

Abdeslam : «Je suis sous le choc !»
 «Je suis sous le choc et je ne réalise pas encore que Nabil s’est éteint. J’ai eu une relation exceptionnelle avec lui depuis longtemps. On a passé quatre saisons à la JSK et on passait la plupart du temps ensemble. On a joué aussi ensemble la saison passée où nous avons réussi à relever le défi et replacer le NAHD en Ligue 1. Il y avait une grande complicité entre nous et ce sera difficile de l’oublier de sitôt. Toutes mes condoléances à sa famille et que Dieu ait son âme»

---------------------------  

Adieu Nabil !

C’est le genre de nouvelles qui vous tombent dessus tel un couperet. Ça vous secoue tellement que vous ne savez plus à quel saint vous vouer. Puis soudain, des scènes défilent. Des flashs back. Des sourires. Des boutades. Ou juste un mot qui fait rire. C’est la première des choses qui nous revient à l’esprit en pensant à Nabil Hemani. Cet attaquant, vrai wlid houma, comme on le dit dans le jargon, est resté l’ami de tous, malgré la gloire et la notoriété. De ce garçon qui souriait à la vie, avant même qu’elle ne lui sourie, il ne reste qu’un souvenir. Celui d’un frère. D’un ami. D’un équipier qui a su gagner le respect de tous par sa bonhomie et sa hargne. Oui, la nouvelle va choquer. Elle nous a tellement choqués que les mots employés sont empreints de chagrin par la perte d’un ami et de compassion à sa famille, nul doute anéantie. Dieu l’aura voulu ! Que Sa Volonté soit louée ! Nabil Hemani est décédé, hier, dans un tragique accident. Il s’est rendu au Ruisseau pour visiter un appartement qu’il voulait acquérir pour ses sœurs. Ö destin tragique ! L’ascenseur s’ouvre au 3e étage. L’attaquant du NAHD s’y engouffre. Abdelkader Laïfaoui était à peine à un mètre derrière. Point d’ascenseur. Le grand vide ! Hemani tombe du 3e étage. Evacué à l’hôpital Mustapah Pacha en urgence, il rendit l’âme avant d’être admis dans le bloc opératoire. Il laisse derrière lui une femme, quatre filles et quatre sœurs à sa charge. L’ancien attaquant de l’OMR, de la JSK, de l’ESS, du CSC et du NAHD s’en va à la fleur de l’âge, laissant derrière lui l’image intarissable d’un homme généreux, aimé de tous et d’un joueur apprécié partout où il est passé. Nous t’aimions Nabil. Adieu !

Publié dans : Laïfaoui Hemani Mustapah

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3915 24/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir