Ligue 1 & 2

CSC - USMH : Abid : «Je suis prêt à tenir ma place contre l’USMH»

«Nos succès, nous les devons en grande partie aux Sanafir»

Auteur : Samir K. vendredi 09 février 2018 09:34

Abid, qui s’est totalement remis de sa blessure, nous a dit être prêt pour le match d’aujourd’hui contre l’USMH. C’est plutôt une bonne nouvelle pour son entraîneur et la raison est toute simple. Abid est le meilleur buteur du championnat. Il est l’un des joueurs qui monte en puissance en cette deuxième partie d’exercice, ce qui n’est pas le cas de certains de ses coéquipiers. «Croyez-moi, j’ai hâte de renouer     avec la compétition officielle. Il m’a fallu me soigner et c’est ce que j’ai fait avec le plus grand sérieux. Je compte effectuer mon retour dans l’équipe. Tout va pour le mieux et je suis prêt à tenir ma place. La préparation de ce match s’est faite dans d'excellentes conditions. L'ambiance est bonne et chacun de nous fait des efforts pour être au top ce vendredi.»

«La force du CSC, c’est le collectif »
Abid a évoqué pour nous ce qui fait la réussite du CSC cette saison. Pour lui, il ne fait aucun doute, c’est surtout le formidable esprit de solidarité qui règne au sein du groupe qui est l’un des atouts de l’équipe : «Au CSC, il y a d’abord un collectif et chacun de nous essaie de faire son travail du mieux qu’il peut. Si nous avons réussi de belles performances, c'est grâce aux efforts de tout le monde.»

«El Harrach mérite mieux que la place qu’elle occupe actuellement»
Abid évoquera la formation harrachie, non sans une certaine émotion. Il précisera qu’il veut agir en professionnel car ce sont les couleurs du CSC qu’il défend : «Avant toute chose, il n’est pas question de sous-estimer cette équipe de l’USMH qui renferme d’excellents joueurs capables de faire la différence à tout moment. Par ailleurs, il existe une grande motivation chez l’ensemble des joueurs harrachis. En ce qui nous concerne, nous devons impérativement gagner. Ce sera compliqué car cette équipe est difficile à manier, que ce soit sur son terrain ou à l'extérieur. Je pense qu’elle mérite mieux que la place qu’elle occupe actuellement. Le résultat du match se décidera sur le terrain. Je pense que les joueurs d'El Harrach, qui évoluent à l’extérieur, joueront en étant plus détendus. Le plus important est de réaliser une belle performance. Il nous faudra nous battre sur tous les ballons et gagner les duels dans toutes les zones du jeu.»

«Voilà ce qui a changé par rapport à la saison passée »
Abid a fait pour nous un petit recul dans le passé. Il nous révèlera que plusieurs choses ont changé par rapport à la saison passée. Il précisera que ce qui lui a permis d’être performant, c’est qu’Amrani a su le mettre en confiance : «Il n’y a aucune comparaison avec ce que j’ai vécu la saison passée. Les conditions dans lesquelles je me trouve actuellement sont totalement différentes, que ce soit sur le terrain ou en dehors. Il y a la qualité de l’effectif et d’excellents joueurs qui me mettent dans les meilleures conditions. Je voudrais d’ailleurs les en remercier. Le plus important, je pense, c’est le rôle tenu par mon entraîneur. Amrani a su me mettre en confiance. A chaque fois, il trouve les mots justes pour me remotiver quand les choses ne marchent pas.»

«Notre public  a le droit de rêver»
Le meilleur buteur du championnat n’a pas manqué d’évoquer les supporters du CSC et leur rendre hommage : «Nos supporters qui se déplacent en grand nombre, là où nous jouons, méritent tous les sacrifices. Comme mes coéquipiers, c’est à eux que je pense en entrant sur le terrain. Nous occupons la place de leader et nos ferons tout pour la garder jusqu’à l’ultime journée. Nos supporters peuvent rêver du titre et nous avons bien l’intention de le fêter avec eux en fin de saison.»

«Le MCA, nous y penserons au moment opportun »
En ce qui concerne le match tant attendu contre le MCA, Abid a préféré ne pas l’évoquer pour le moment : «Ce match est assez éloigné dans le temps et nous en reparlerons le moment venu. Maintenant, en ce qui nous concerne, il n’a rien de spécial. Comme toutes les autres rencontres, nous la jouerons pour gagner. L’identité de l’adversaire n’a que peu d’importance.»

«Nos succès, nous les devons en grande partie aux Sanafir»
Le goleador constantinois est l’une des coqueluches des inconditionnels du CSC. Il le leur rend bien, en claquant but sur but et aussi en soulignant leur rôle : «Je peux vous dire que nous avons les meilleurs supporters du monde. Je ne pense pas me tromper en précisant que les succès que nous avons obtenus l’ont été grâce aux Sanafir.»

 

 

Publié dans : csc Amrani Abid

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Pensez-vous que le prochain Ballon d’Or sera autre que CR7 ou Messi ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4180 19/08/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir