Coupe d'Algérie

MOB 1 / MCO 0 : Le MOB, bourreau des Hamraoua

Bouarata : «On a fait valoir notre statut de leader» Bououkaz : «On a encore du boulot à faire»

Auteur : Sofiane Abdelli dimanche 04 février 2018 09:15

Stade : Unité Maghrébine (Béjaia)
Affluence : nombreuse
Arbitres : Bekouassa Lotfi, Brahim, Rimouche
Avertissements : Salhi (81’), Youcef (90’+2) MOB, Ferhi (59’), Helaimia (79’) MCO
Buts : Salhi (80’ sp) MOB


MOB : Meziane, Nasse Laraba, Salhi, Youcef, Bouledieb, Boucherit, Semahi, Benkouider (Herida 46’), Cherif, Kadri, Soltane (Nezouani 88’).
Entraineur : Bouarata.


MCO : Nateche, Tiaiba, Bendjelloul (Bellel 84’), Ferahi, Toumi, Sebah, Mansouri, Gharbi, Chibane, Abdat, Halaimia.
Entraineur : Bouakaz.

Les Crabes du MO Béjaia se sont qualifiés difficilement hier au prochain tour de la coupe d’Algérie en disposant des Oranais du MCO (1-0), sur une unique réalisation de l’attaquant Salhi en fin de rencontre sur penalty. Et pourtant, les Béjaouis ont dominé les débats mais sans pour autant parvenir à concrétiser les nombreuses occasions de buts. La première période de la rencontre qui a opposé hier le MO Béjaia face au MC Oran dans le cadre des 8es de finale de la coupe d’Algérie n’a pas été d’un haut niveau dans la mesure où nous n’avons enregistré que quelques occasions de buts qui n’ont pas donné de résultats. D’ailleurs, voulant se mettre à l’abri d’une mauvaise surprise, les Crabes vont débuter la partie en force se procurant une première occasion (4’) sur un tir de Kadri qui oblige le portier Natèche à déployer toute son énergie pour renvoyer la balle. De son côté, l’attaquant Hichem Cherif, qui a rejoint le MOB, cet hiver, tentera sa chance (12’) sur une action individuelle qui l’a vu dribbler deux joueurs et adresser un tir qui est passé à côté des bois. Après cela, le jeu va se concentrer au milieu du terrain et il a fallu attendre la 29’, pour voir une première réaction des Oranais sur un coup-franc de Ferahi que le portier mobiste, Meziane, parvient à capter en deux temps. La dernière occasion en cette période est à mettre à l’actif des Béjaouis par Salhi qui tente une bicyclette, mais en vain et c’est ainsi que se termine la première période. De retour des vestiaires, les locaux vont accélérer le rythme et parviennent à se procurer d’autres occasions de buts comme ce centre de Salhi repris par Soltane, mais son tir passe au-dessus de la transversale (66’). A la 74’, Soltane tente encore un centre et c’est Benjelloul qui a failli tromper son gardien en changeant la trajectoire du ballon. Une minute plus tard, c’est le défenseur Youcef qui tente sa chance après un cafouillage et adresse un tir qui bute sur le poteau et sort à côté.  
80’ : Salhi délivre les Crabes
Il a fallu attendre la 80’, pour voir enfin le but de la délivrance sur un penalty accordé par l’arbitre Bekouassa suite à une main du défenseur oranais Helaimia. C’est ainsi que le spécialiste Salhi s’en charge et ne trouve aucune difficulté à mettre la balle au fond des filets. Le reste du temps ne changera rien au tableau d’affichage en dépit d’une réaction timide des gars du MC Oran. Ainsi, les Béjaouis se qualifient au prochain tour où ils affronteront le Doyen, le MC Alger, lors des quarts de finales qui auront lieu dans quelques semaines.
------------------------

Bouarata : «On a fait valoir notre statut de leader»
Très content était le coach du Mouloudia de Béjaïa qui a vu son équipe faire chuter une solide formation de Ligue 1 Mobilis. «Je pense qu’on méritait amplement cette qualification car on a dominé le match. On a créé beaucoup d’occasions, mais on a péché par excès de précipitation. Malgré cela, on ne s’est jamais désorganisé au cours de ce match. On jouait toujours en bloc jusqu’à cette ouverture du score. Je pense que cette qualification nous a permis de prouver notre statut de leader du championnat de la Ligue 2 Mobilis. Je rends hommage à ce grand public qui nous a soutenu jusqu’au bout. Maintenant, cette qualification va nous faire du bien au cours des prochains matches», dira le technicien constantinois.

Bououkaz  : «On a encore du boulot à faire»
Ayant le visage très marqué à la suite de cette élimination de son équipe, le coach tunisien, Moez Bououkaz s’est contenté de lâcher quelques mots avec une voix vraiment nouée. «Ce match s’est joué sur des détails, la chance était du côté de Béjaïa. Bravo pour cette équipe et son public. Quant à nous, il nous reste encore du pain sur la planche et du travail à faire pour la suite du championnat», dira sans trop de convictions le premier responsable de l’encadrement technique du Mouloudia.

 

Publié dans : Bouarata Moez Bououkaz MOB - MCO 

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quel est votre pronostic pour le match des Verts ce dimanche face à la Togo ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4264 14/11/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir