Equipe d'Algérie

Le Bureau fédéral destitue Kerbadj et la LFP !

Kerbadj : «On m’a rendu service, c’était un fardeau sur mes épaules» Zetchi : «La décision a été prise en toute légalité et à l’unanimité par le BF»

Auteur : M. A. lundi 22 janvier 2018 08:28

La  réunion ordinaire du Bureau fédéral de la Fédération algérienne de football, qui s’est déroulée hier à  l'Ecole nationale des sports olympiques de Sétif, en hommage au supporter décédé lors du match de Division d’Honneur de Sétif entre Aïn Kebira et Aïn Touila, n’était finalement pas du tout ordinaire. En effet, des décisions importantes concernant la gestion du football national ont été prises. C’est ainsi qu’il a été décidé à l’unanimité des 11 membres présents lors de cette réunion de retirer la gestion du championnat de football professionnel à l’institution présidée par  Mahfoud Kerbadj. Il faut dire que le courant ne passait plus entre Kerbadj et Kheireddine Zetchi. Ce dernier, qui semble avoir une autre vision de gestion, n’était pas du tout en adéquation avec le président de la LFP. Élu en juillet 2011 à la tête de la LFP, Kerbadj quitte ainsi l’instance dirigeante de la compétition alors que son mandat courait jusqu’en 2019.
Un directoire pour gérer les affaires courantes
Le BF a donc décidé de mettre en application,  avec effet immédiat, les dispositions de la convention du 4 juillet 2011 régissant les relations rentre la Fédération algérienne de football et la Ligue de football professionnel, en procédant au etrait de la délégation de gestion des championnats de football professionnel au Conseil d’administration de la Ligue de football professionnel. Par ailleurs, en attendant la tenue d'une assemblée générale élective de la LFP, le BF chargera un directoire pour s’occuper des affaires courantes et gérer le reste des journées à jouer des Ligues 1 et 2.
Une AG élective de la LFP pour bientôt
L’annonce de la destitution du bureau de la Ligue de la gestion des championnats professionnels a été entérinée par un Tweet sur le compte officiel de la Fédération algérienne de football. Dans ce Tweet, on peut comprendre que les affaires courantes seront confiées à un directoire qui sera connu dans les heures qui viennent, en attendant la tenue d’une Assemblée générale élective de la LFP, prévue très prochainement.
Les décisions adoptées à l’unanimité
Sur les 13 membres que compte le Bureau fédéral, 11 membres ont répondu présents. Le quorum étant atteint, la réunion du Bureau fédéral a commencé avec dans la matinée par l’intervention du président de la Fédération algérienne de football, Kheireddine Zetchi. Le premier responsable du football algérien a tenu à remercier les autorités locales, le wali et le président de la Ligue de Sétif, Amar Koussa, pour l’accueil et la bonne organisation de cette réunion. Juste après, les membres du BF ont adopté à l’unanimité le procès-verbal de la réunion du 25 décembre 2017.
-----------------------------------------

Kerbadj : «On m’a rendu service, c’était un fardeau sur mes épaules»

A sa sortie de la réunion du Bureau fédéral tenue hier à Sétif, Mahfoud Kerbadj s’est longuement expliqué sur la chaine à El Heddaf TV concernant cette destitution qui ne semble pas du tout le surprendre. «Je m’y attendais vraiment, ce n’est pas une surprise pour moi. C’est pour cela d’ailleurs que j’ai tenu à me présenter personnellement. Je pouvais bien envoyer mon vice-président mais comme j’étais déjà au courant de cette décision avant qu’elle ne soit annoncée, je voulais être là pour qu’on ne dise pas que j’étais incapable de les affronter. On m’a rendu service en me libérant de la gestion du football professionnel, c’était un fardeau sur mes épaules.»
«J’étais au courant de cette décision bien avant qu’elle ne soit annoncée»
L’ancien président de la LFP s’est retiré et avance les raisons qui l’ont poussé à assister à cette réunion. «J’ai assisté à la réunion et la décision prise par le BF en mettant en application l’article 20 de la convention pour retirer la délégation de gestion des championnats professionnels de la LFP est certes réglementaire mais la cause avancée prétextant que la Ligue nationale n’a pas appliqué l’une des décisions du Bureau fédéral qui interdisait au club endettés de recruter cet hiver ne m’a pas convaincu parce que j’ai mes raisons.»
«On me reproche d’avoir favorisé l’ESS alors que j’ai agi dans l’intérêt national»
«J’ai décidé d’attribuer deux licences à l’ES Sétif, et moi quand je prends une décision, j’assume mes responsabilités parce que comme tout le monde le sait, l’Entente jouera la Ligue des Champions et on ne pouvait pas priver notre représentant de bénéficier de licences sachant qu’il s’agit d’un club habitué à aller loin dans cette compétition. On a remis ces licences à l’ESS sur la base d’un plan étudié puisqu’on savait que l’Entente avait de l’argent bloqué au niveau de la LFP. Je voulais donc rendre service à un représentant algérien sur le plan continental et je suis devenu quelqu’un qui veut favoriser l’ESS.  Possible que c’est moi qui suis vraiment visé parce que peut-être qu’on n’a pas la même vision des choses.  Moi quand je prends une décision, je calcule très bien. Je ne pouvais priver l’Entente de nouvelles licences sachant qu’elle ne sera pas en mesure de qualifier ses nouvelles recrues à la CAF hors délais»
«Qu’ils sachent que si je me présente à la présidence de la LFP, je serai élu»
Revenant sur sa relation avec les présidents de clubs professionnels, Mahfoud Kerbadj déclare : «Hamdoulillah, j’entretiens de très bonnes relations avec tous les clubs. Je veux juste passer un message. Si demain je me porte candidat à la prochaine AG élective de la LFP, je peux vous garantir que je vais gagner. Je serai élu facilement, l’Assemblée générale de la LFP ne changera pas, ce sont les mêmes membres actuels qui voteront, donc… »
«Qu’on se rassure, je n’ai aucune envie de rester dans ce monde du football… »
Après avoir décidé de se retirer complètement du monde du football, Kerbadj précise : «Je veux tranquilliser ces personnes que je dérange apparemment. Même si je suis sûr de mon élection, soyez tranquilles, je n’ai pas l’intention de me présenter. Je n’ai plus l’ambition de rester dans ce monde devenu… Je veux leur dire aussi que lorsqu’on prend une décision, il faut assumer ses responsabilités, c’est tout. Vous voyez ce que je veux dire. Je souhaite bonne chance à ceux qui vont venir après nous. J’espère qu’ils arriveront à mieux gérer notre football.»
«La LFP n’est pas un bien de la FAF, elle est tenue d’être au service de nos clubs»
Avant de clore son entretien, Mahfoud Kerbadj a tenu à adresser un message à travers à El Heddaf TV : «La LFP repose essentiellement sur l’engagement des clubs professionnels. Ce n’est pas un bien de la FAF, ce sont les clubs qui contribuent à sa bonne marche et à sa bonne santé financière notamment. La LFP vit de l’argent des sponsors et des engagements des clubs professionnels, elle est tenue donc d’être au service de ces clubs. Si je ne défends pas les intérêts des clubs algériens, à quoi je servirai alors… Franchement, je n’ai aucune raison d’être leur président !»
------------------------------------

Zetchi : «La décision a été prise en toute légalité et à l’unanimité par le BF»

Le président de la Fédération algérienne de football, M. Kheireddine Zetchi, s’est exprimé au sujet de cette décision prise ce dimanche à propos du retrait de la délégation de gestion des championnats de football professionnel de la Ligue de football professionnel (LFP). Zetchi a tenu à confier que cette dernière a été prise en toute responsabilité, selon le règlement en vigueur. «Aujourd’hui comme vous l’avez vu, la réunion du Bureau fédéral s’est tenue de manière ordinaire. On a pris les décisions qui s’imposent en toute responsabilité. La décision de retrait a été prise selon les règlements en vigueur et à l’unanimité par le Bureau fédéral. Nous avons appliqué l’article 20 de la convention qui lie la FAF à la LFP, pour retirer la délégation de gestion des championnats professionnels de la LFP, présidée par Mahfoud Kerbadj», a déclaré Zetchi avec beaucoup d’assurance.
«Désormais, les championnats seront gérés par la FAF via un directoire»
Poursuivant son intervention à la fin de la réunion du Bureau fédéral de la FAF tenue hier à l'Ecole nationale des sports olympiques de Sétif, le président Kheireddine Zetchi a signifié que dorénavant, les championnats des Ligues 1 et 2 professionnels seront gérés par l’institution qu’il préside depuis le 20 mars dernier. «C’est une décision prise en toute responsabilité par l’ensemble des membres du Bureau fédéral. Désormais, les championnats professionnels des Ligues 1 et 2 seront gérés par la FAF via un directoire qui sera prochainement installé. C'est-à-dire sous la direction de la tutelle de la FAF.»  
«La LFP a qualifié les joueurs de l’ESS qui est pourtant interdit de recrutement»
«Vous savez très bien que la LFP a qualifié des joueurs pour l’ES Sétif alors que ce club est interdit de recrutement.   Ces nouveaux joueurs ont été alignés contre le Mouloudia. On ne pouvait pas rester sans réagir.  On doit se réunir encore une fois dans deux ou trois jours pour statuer sur ce dossier. On ne pouvait pas aussi tolérer cette décision de la Ligue  professionnelle.»
«On prendra des décisions concernant les clubs endettés»
«On va prendre des décisions importantes concernant les clubs endettés. On va revenir sur ce que nous avons adoptés lors du dernier bureau à propos des équipes interdites de recrutement en raison de leurs dettes.»
 

 

 

 

Publié dans : lfp Kerbadj-Zetchi

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Le Mouloudia d’Alger va-t-il renverser la vapeur au match retour face à l’AS Otôho ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 4000 18/02/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir