Ligue 1 & 2

MCA / Kaci Saïd «Des parties ont capoté le transfert de Belaïli, car le MCA dérange»

«Sonatrach n’allait pas débourser une somme faramineuse pour ce transfert, et je me suis mis d’accord avec Châabane pour racheter le contrat de Belaïli à 100000 euros»

Auteur : mercredi 17 janvier 2018 08:21

C’est hier en début d’après-midi que le premier responsable du Mouloudia était de retour au pays, après une visite éclair en France pour essayer de racheter le contrat de Belaïli qui, finalement, n’a pas été cédé au vieux club algérois, suite à l’échec des négociations entre lui et la direction d’Angers SC. Les responsables des formations françaises n’avaient d’ailleurs aucune intention de libérer le joueur au MCA, et Kamel Kaci Saïd a animé un point de presse à l’aéroport Houari-Boumediène pour apporter les précisions nécessaires sur cette  affaire, après tout ce qui s’est dit au sujet de Belaïli. Connu pour son franc parler, le DTS n’est pas allé avec le dos de la cuillère pour crier ouvertement et a qui voulait l’entendre que certains ont tout simplement saboté le transfert de Belaïli au MCA : «Il faut savoir que cela fait longtemps que nous sommes sur la piste de Belaïli et avant même qu’on se déplace à Boussâada pour disputer le match de Coupe d’Algérie, je me suis mis d’accord avec Said Châabane pour son transfert. On s’est mis d’accord sur le montant du rachat de son contrat. Toutefois, et juste après le match de coupe, j’ai reçu un SMS de sa part pour me dire que le rendez-vous de lundi entre nous à 10h a été annulé. Malgré cela, et en homme responsable, je me suis déplacé en France pour essayer de trouver une solution, mais j’ai compris à la fois que des parties sont intervenues pour capoter le transfert de ce joueur, car le MCA dérange. Je savais que le MCA est un grand club, mais maintenant et après tout ce qui s’est passé, j’ai compris que ce club est vraiment grand au point où il dérange.»  

«Sonatrach n’allait pas débourser une somme faramineuse pour ce transfert, et je me suis mis d’accord avec Châabane pour racheter le contrat de Belaïli à 100000 euros»
Le premier responsables du Mouloudia a étalé le montant de transfert de Belaïli, après tout ce qui s’est dit sur la valeur financière de la transaction qui devait se faire entre les deux clubs, en expliquant : «Il faut savoir que je ne devrais pas me déplacer en France pour négocier le transfert de Belaïli, car je me suis mis d’accord avec Châabane pour racheter le contrat du joueur en monnayant la somme de 100 000 euros. Je  tiens aussi a démentir catégoriquement que Sonatrach allait débourser une somme faramineuse pour conclure  la transaction.»

«Je respecte Châabane, mais si c’était un autre club que le Mouloudia, il aurait libéré ou prêté Balaïli»
D’autre part, il n’est un secret pour personne que le président d’Angers CS que nous avons sollicité dimanche dernier au sujet du transfert de Belaili, nous a confirmé que soin élément est intransférable et rester en France. Abordé à ce sujet, Kaci Said nous précisera : «Je vous ai expliqué qu’avant que Châabane n’annule le rendez-vous, on avait tout conclu sur le transfert de Belaïli, comme vous me dites maintenant qu’il est intransférable. Je respecte Châabane, mais si c’était un autre club que le Mouloudia, il aurait libéré ou prêté Belaili, et je me suis bien expliqué sur ce sujet. Je tiens aussi à vous dire qu’une fois en France, et à défaut du président qui a annulé le rendez-vous, j’ai rencontré le directeur sportif du club, Olivier Pickeu, mais aussi le coach et on est restés jusqu'à une heure tardive de la soirée, sans pour autant parvenir à trouver de solution. J’ai fini même par proposer la formule du prêt mais, on n’a pas voulu le prêter au MCA.»

«Belaïli a pleuré, car il voulait jouer uniquement au MCA, en déclinant des offres de la Tunisie et des pays du Golfe»
Pour mieux illustrer l’envie de Belaïli jouer au MCA, Kaci Saïd nous a confié : «Il faut savoir que ce joueur était très déçu jusqu’à verser même des larmes, car il voulait jouer au Mouloudia, lorsque les responsables d’Angers lui ont demandé pour quel club il opterait, il leur a clairement signifié que c’est uniquement au MCA qu’il souhaite évoluer, en déclinant même des offres de la Tunisie et des pays du Golfe.»
«On ne lui a jamais proposé 500 millions et des club lui ont offert plus que le MCA»
D’autre part et en évoquant ce responsable ce qui s’est dit au sujet de la forte mensualité proposée à Belaïli, puisque certains laissent entendre que le vieux club algérois allait lui offrir 500 millions de centimes, ce dernier a démenti catégorique en clarifiant les choses : «On ne lui a jamais proposé un salaire de 500 millions et des clubs lui ont offert plus que le MCA, mais Belaïli avait pris sa décision.»
«J’ai réduit les salaires des joueurs, donc pas possible de lui offrir un tel salaire pour casser le groupe»
Toujours dans le même sens, Kaci Saïd dira : «Ecoutez, J’ai réduit les salaires des joueurs et je ne suis pas bête de ramener Belaïli et lui offrir un très gros salaire pour casser le groupe. Il était même prêt à jouer gratuitement au Mouloudia, car le plus important pour lui était qu’on rachète son contrat.»  
«Il s’excuse auprès des supporters et promet qu’il jouera un jour au MCA, et on le recrutera à l’avenir»
Avant de clore ce sujet, le DTS nous a confié : «Sachez que Belaïli s’en excusé auprès des supporters du MCA et promet de jouer un jour au profit de notre club. De mon côté, nous sommes dans la bonne voie pour le recruter à l’avenir. D’ailleurs, il était avec moi à l’aéroport de Roissy et allait se déplacer à Alger, mais il a fini par rester en France, et il faut savoir qu’il est très déçu.»
 
«Kabila refusait de nous répondre en faisant savoir à Bwalya que le club qui veut de  lui doit payer 600000 dollars»
D’autre part, et au sujet de l’échec du transfert de Bwalya avec les déclarations de Kabila au journal The Zambian Times, en affirmant que le MCA ne l’a jamais sollicité pour le transfert du joueur, Kaci Saïd a apporté les précisons nécessaire : «Nous avons essayé d’appeler Kabila mais il n’a pas répondu. Une fois que Bwalya était de retour en Zambie où il a rencontré son président, ce dernier lui a fait savoir que le club qui veut bénéficier de ses services doit payer la somme de 600000 dollars. Il est donc impossible de débourser cette somme alors que le joueur sera libre en mois de juin.»

«Aliou Dieng, un bon investissement et il pourra partir en Europe à l’avenir»
En parlant du recrutement du MCA qui s’est achevé par la signature du jeune international malien Aliou Dieng, le responsable du Doyen affirme : «Entre Souibaah et Tebbi, nous avons recruté Aliou Dieng qui est un bon investissement et pourra regagner en Europe à l’avenir. C’est un international pétri de qualités, qui apportera un plus à l’équipe.»    

«Si on avait réussi à ramener Belaïli et Bwalya, aucune équipe en Algérie n’aurait résisté au MCA»
Kamel Kaci Said se montre satisfait  de l’opération recrutement, même un peu déçu de ne pouvoir enrôler Belaïli et Bwalya : «Si on avait réussi à ramener Belaïli et Bwalya, aucune équipe en Algérie n’aurait résisté au MCA.»

Publié dans : Belaïli mca Kaci Saïd

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Sans Ronaldo, le Real Madrid peut-il remporter un titre cette saison ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4329 20/10/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir