Coupe d'Algérie

NRBT 0 – MCO 1 : Merci qui ? Merci Toumi !

Bououkaz : «On s’attendait à ces difficultés» Benabderrahmane : «La fatigue et l’inexpérience de mes joueurs derrière l’élimination»

Auteur : Bouabdellah dimanche 14 janvier 2018 08:32

Stade : Belkacem-Belaïd (Mila)
Affluence : nombreuse
Arbitres : Ibrir, Chelali, Bennacer
Avertissements : Sam (45’), Boughedda (61’) (NRBT)
But : Toumi (72’) (MCO)
NRBT : Guerfi, Dajaâfri, Benmehdi, Sam, Boughedda, Benloucif, Kermiche, Mennaoui, Labed (Bensaci, 78’) Houadci, Dekhmouche
Entraîneur : Benabderrahmane
MCO : Natèche, Helaïmia, Mekkaoui, Lakhdari (Blaha, 80’), Sebbah, Gharbi, Belal, Ferrahi, Aouad, Frifer (Mimoun, 90’) Tiaïba (Toumi, 68’)
Entraîneur : Bououkaz

Les Hamraoua n’ont dû leur salut qu’à la rentrée de leur buteur providentiel, Mohamed Toumi, qui a réussi à libérer les siens sur un but à la 72’ qui s’est avéré suffisant pour assurer le ticket des 8es de finale. Bien qu’ils aient donné l’impression d’avoir mainmise sur la rencontre, les Oranais ont eu beaucoup de difficultés à s’approcher du camp adverse. Face à une équipe de Teleghma hyper motivée à l’idée de continuer son aventure et poussée par un grand public acquis à sa cause, le Mouloudia a créé peu d’occasions pour ouvrir le score en première période. Il a fallu attendre la 9’ du match pour assister à la première occasion sur un joli travail en dentelle entre Ferrahi et Belal, ce dernier n’a pas trouvé le cadre qui était pourtant grand ouvert. À la fin du premier quart d’heure, Aouad adresse un joli centre sur la tête de Tiaïba qui n’a encore pas réussi à trouver le cadre. Ce même Aouad à la 25’ lance bien Frifer lequel a dévissé au moment de tirer permettant au portier de Teleghma de capter facilement le ballon. Les locaux qui ont laissé passer l’orage se sont allés par la suite inquiéter le camp oranais. On jouait une demi-heure lorsque sur un corner Natèche a failli commettre l’irréparable en lâchant le cuir mais sans conséquences pour son équipe. Quelques minutes plus tard, l’attaquant Dakhmouche qui était bien placé pour aller à la rencontre de Natèche rate lamentablement son contrôle.
Benloucif a failli surprendre le Mouloudia
La première action dangereuse de cette seconde période est à mettre à l’actif de Teleghma qui a failli surprendre le Mouloudia sur un contre rapide. Le ballon atterrit dans les pieds de Benloucif, ce dernier dévisse complètement son tir alors qu’il était à seulement quelques mètres des bois de Natèche. Un but tout fait qu’auront raté les gars de Teleghma. En difficulté, les Hamraoua n’ont pas pu réussir à franchir le double rideau défensif de l’équipe de Teleghma. À la 66’, Aouad décale Frifer qui n’a pas réussi à armer son tir alors qu’il était bien placé. Quelques minutes plus tard, ce même Frifer sur un geste acrobatique loge le cuir au fond des filets avant que le juge de touche n’annule ce qui aurait été un but d’anthologie.
72’, Toumi entre et marque
Le Mouloudia a attendu l’entrée de son joker Mohamed Toumi pour ouvrir le score. Ce dernier, d’un geste dont lui seul a le secret, croche un défenseur et d’un tir à ras de terre hors portée du gardien de but Guerfi. Une réalisation qui devait libérer les Hamraoua lesquels avaient du mal à s’approcher des bois adverses. Mais ce sont les locaux qui se sont rués vers l’attaque avec l’espoir de revenir au score. Chose qui a obligé le coach du Mouloudia Bououkaz à provoquer cette fois-ci un changement pour renforcer sa défense en incorporant Blaha à la place de Lakhdari qui donnait l’impression d’être émoussé.
--------------------------------

Bououkaz : «On s’attendait à ces difficultés»
Le coach du Mouloudia reconnaît que son équipe a trouvé des difficultés au cours de ce match. «La rencontre était équilibrée. On s’attendait à ces difficultés face à une formation certes de bas palier mais qui a joué à fond le coup. On a réussi à marquer après avoir créé plusieurs occasions. Je remercie tous les joueurs pas seulement Toumi car ils ont fait le match qu’il fallait. Durant cette compétition, on va gérer les matches un par un. Notre objectif est d’aller le plus loin possible dans cette compétition», affirme Bououkaz.

Benabderrahmane : «La fatigue et l’inexpérience de mes joueurs derrière l’élimination»
Le premier responsable de l’encadrement technique de Teleghma pense que deux éléments ont joué en défaveur de son équipe à savoir la fatigue et l’inexpérience de ses joueurs. «Je pense que la fatigue et le manque d’expérience de mes joueurs nous ont joué un mauvais tour aujourd’hui. On a joué trois matches en l’espace d’une semaine. En plus, mes joueurs manquent de l’expérience voulue à ce stade de la compétition contrairement à ceux du MCO qui possèdent le métier dans ce genre de confrontation. Mais quand même on a réussi à un moment donné à bousculer notre adversaire du jour», pense le coach du NRBT.

Natèche : «L’essentiel, c’est la qualification»

Le portier des Hamraoua, Abderraouf Natèche, pense que le plus important était d’assurer la qualification pour le prochain tour de la Coupe d’Algérie. «Je pense qu’on s’attendait à ce genre de difficultés face à une équipe de Teleghma volontaire à souhait. Il fallait d’abord absorber la motivation de cette équipe et jouer d’une manière intelligente. Je trouve que le fait d’avoir raté quelques occasions en début de match a donné confiance à l’adversaire. Mais on a réussi à marquer ce but qui était synonyme de la qualification. Le plus important pour nous était d’assurer le passage au prochain tour en l’espace des 90 minutes réglementaires», affirme Natèche avant d’ajouter : «Pour nous, la page de Teleghma est tournée. Maintenant on doit se projeter sur le prochain match du championnat contre le PAC qui sera important pour la suite de la compétition.»

 

Publié dans : NRBT-MCO Bououkaz-Benabderrahmane

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Le Mouloudia d’Alger va-t-il renverser la vapeur au match retour face à l’AS Otôho ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 4000 18/02/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir