Ligue 1 & 2

ESS : Le titre hivernal s’éloigne

Des changements et des interrogations.

Auteur : A. F. mercredi 08 novembre 2017 21:03

L’Entente de Sétif est retombée dans ses travers mardi en concédant, une fois encore, un match nul à domicile après celui qui lui a été imposée par l’Olympique de Médéa. Au moment où il fallait poursuivre sa remontée au classement, après une précieuse victoire ramenée d’Oran face au MCO, l’équipe de Madoui vient de perdre à nouveau du terrain par rapport au leader du championnat qui reste imperturbable dans son fauteuil. Cinq points séparent l’Entente du CSC, c’est considérable à cinq journées de la fin de la phase aller quand on sait que l’ESS vise le titre hivernal. Il est vrai que les Sétifiens comptent un match en moins, mais il faut savoir que ce sont des points à domicile qu’ils ont perdus et qu’il sera difficile de les rattraper. Et puis, rien ne dit que l’Entente va gagner son match en retard contre l’USMA, un match n’est jamais gagné d’avance. Tout cela pour dire que l’objectif des responsables du club, celui de totaliser plus de trente points au mois de décembre, est désormais très difficile à atteindre. Pour rappel, on a tablé sur dix points lors des quatre prochains matchs, en comptant les trois points de celui disputé mardi contre la JSK. Désormais, pour pouvoir réaliser cet objectif, il va falloir gagner les trois prochaines rencontres, d’abord à Blida, puis en recevant le PAC et l’USMA, ce qui n’est pas très évident. En tout cas, les chances de finir à la tête du championnat au mercato hivernal s’amenuisent, à moins que le leader marque le pas à son tour, ce qui pourrait permettre à l’ESS de rattraper son retard.
Des changements et des interrogations
Cela dit, pour revenir à ce match contre la JSK, d’aucuns s’interrogent sur les raisons des nombreux changements opérés sur l’effectif rentrant par rapport à celui qui a été aligné en Supercoupe d’Algérie. A part Djabou qui a été mis sur le banc pour les raisons que nous avons déjà évoquées, on ne comprend pourquoi d’autres titulaires n’ont pas débuté le match. On pense en effet, que c’est en grande partie en raison de ces changements que l’ESS n’a pas gagné son match face à la JSK. Cela s’est nettement répercuté sur le jeu où l’Entente a fait une très mauvaise première mi-temps avec un rendement très moyen. Il fallait attendre les 20 dernières minutes pour voir l’équipe de Madoui prendre les choses en main et aller provoquer ses vis-à-vis en les pressant dans leurs derniers retranchements. Cela a coïncidé avec l’entrée en jeu des habitués, à savoir Djabou, Rebias et Amokrane. Du coup, le jeu s’est animé et on a vu une équipe plus entreprenante et dominatrice. Malheureusement, c’était trop tard. La JSK était déjà en confiance et ne pouvait pas céder.
La Supercoupe dans la tête
L’autre raison de ce nouveau faux pas à domicile est sans doute l’état d’esprit de cette équipe kabyle venue marquer un nouveau départ avec l’installation d’un nouveau directoire et d’un nouveau staff technique. Les changements opérés au sein de la direction de la JSK la semaine passée ont de l’effet sur l’équipe qui est venue chercher à Sétif le déclic dont elle avait besoin. Et comme nous l’avions déjà fait savoir, il n’y a pas meilleur adversaire que l’Entente pour le faire. C’était un grand défi pour les Kabyles qui ont montré une grande envie sur le terrain. Il est vrai qu’ils n’ont pas été très dangereux, ni menaçants, mais on sentait qu’il tenait à ce point et qu’ils n’allaient pas le lâcher facilement. C’est ce qui a rendu la tâche des Sétifiens encore plus difficile et plus compliquée. Ajoutez à cela le succès en finale de la Supercoupe d’Algérie qui a visiblement refroidi les ardeurs des joueurs. Cela se passe dans la tête, on n’est jamais très motivé au lendemain d’une consécration de la sorte. On s’y attendait et ce n’est pas nouveau pour l’ESS qui a souvent connu une baisse de régime au lendemain de succès pareils.

Publié dans : ess Djabou Amokrane. Rebias

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3913 22/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir