Equipe d'Algérie

Le ras-le-bol de Cadamuro : « Je suis en sélection, n’en déplaise à certains »

« Je n’oblige personne à m’aimer, j’ai l’habitude de ces attaques »

Auteur : Saïd Fellak lundi 06 novembre 2017 23:20

Retenu par le coach national Rabah Madjer pour les deux prochaines sorties des Verts, respectivement face au Nigeria et la République Centrafricaine, Liassine Bentaïba Cadamuro s’est vu ciblé par pas mal d’attaques de certains observateurs qui estiment que le joueur n’a plus sa place en sélection, lui qui évolue en Ligue 2 en France. Rencontré hier après-midi à son arrivée à l’aéroport d’Alger, l’ancien sociétaire de la Real Sociedad a accepté de répondre à nos questions avec la franchise qu’on lui connait et nous parler de la situation actuelle de la sélection. 

Comment s’est déroulé le voyage Liassine ?
Ça s’est bien passé. On a eu une heure de vol, même s’il y a eu un peu de retard, mais El Hamdoulilah, on est bien arrivés. 
Ça fait toujours plaisir de revenir au pays et de retrouver la sélection, n’est-ce pas ?
Oui, c’est exactement ça. C’est un plaisir de retrouver les potes de la sélection. 
Entrons directement dans le vif du sujet. Votre convocation pour ce stage a une nouvelle fois suscité l’interrogation de certains observateurs. Ces derniers ne se sont pas privés de critiquer le nouveau coach pour cela. On imagine que ces critiques vont vous pousser à tout donner pour répondre sur le terrain…
Vous savez, ces critiques ne m’affectent pas. Elles me font avancer. C’est ça la loi du football. On se fait critiquer car on ne peut pas toujours faire l’unanimité. Après, j’estime que les critiques, quand elles sont objectives, il n’y a pas de problèmes, je les accepte. Si c’est de l’acharnement personnel, ça ne sert à rien. Je ne peux pas obliger les gens à m’aimer. Ils sont libres de dire ce qu’ils veulent. Le plus important, c’est que je suis appelé en sélection, n’en déplaise à certains. 
Rabah Madjer, le sélectionneur a expliqué vendredi dernier lors d’une interview qu’il a accordée à la Radio nationale qu’il vous a convoqué pour votre polyvalence, notamment…
J’apprécie la confiance du coach. Ça démontre qu’il a foi en moi. Maintenant, à moi de faire le job et prouver sur le terrain. Après, pour revenir sur le choix du coach concernant ma convocation et les critiques qui vont avec, malheureusement c’est le cas depuis quelque temps déjà.  J’en ai l’habitude désormais. Cela dit, les gens doivent se poser les bonnes questions. J’ai toujours été appelé en sélection et j’ai toujours donné le meilleur de moi-même. Je le redis, je viendrai toujours avec grand plaisir en sélection n’en déplaise à certains. Moi, j’ai dit oui à l’Algérie et quand je viens c’est pour mouiller le maillot. 
Depuis Halilhodzic, vous avez été appelé par tous les sélectionneurs qui sont passés à la tête des Verts. Ça démontre que vous êtes irréprochable, non ?
Je ne dirais pas que je suis irréprochable, car je ne le suis pas. Après, en sélection, on a un comportement à avoir. Madjer m’a fait confiance et cela m’honore. C’est un nouveau coach, et j’ai hâte de voir ce qu’il va nous proposer, ses choix tactiques et ce qu’on va travailler toute la semaine pour aborder ces deux matchs face au Nigeria et la République Centrafricaine. 
Ce match face au Nigeria comptera pour du beurre étant donné qu’on est déjà éliminés de la course au Mondial…
(Il nous coupe.) Non, pas du tout. La qualification pour le Mondial n’a pas été acquise certes, mais ce match face au Nigeria va nous servir pour nous préparer pour la prochaine Coupe d’Afrique des Nations. 
Ça sera un bon test pour nous sachant que le Nigeria va se présenter avec son équipe type lors de ce match…
Le Nigeria s’est qualifié et a réalisé une très belle phase éliminatoire. Je ne pense pas cependant qu’ils viendront en touristes, mêmes s’ils sont assurés de terminer premiers du groupe. A nous de bien nous préparer cette semaine afin de bien aborder la rencontre. On ne doit pas prendre ce match à la légère. 
La défense a enregistré plusieurs défections pour ce stage, à l’image de Ghoulam, Bensebaïni et Attal. Vous êtes prêt à tenir votre place ?
Oui, bien sûr. Après, c’est au coach de faire ses choix. Je serai là pour les respecter. S’il me fait jouer, je mouillerais le maillot comme d’habitude et je me donnerai à 200 % comme je l’ai toujours fait. 

 

Publié dans : Real Sociedad Cadamuro Rabah Madjer

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3910 19/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir