Ligue 1 & 2

CSC: Festival de buts à Hamlaoui !

Amrani : «C’est bien de battre le concurrent direct par un score large.»

Auteur : A.M. samedi 04 novembre 2017 20:45

Stade : Hamlaoui (Constantine)
Affluence : nombreuse
Arbitres : Boukouassa, Hamlaoui, Rachedi
Avertissements : Sylla (45’), Lamri (84’) (CSC)
Buts : Abid (15’ et 22’), Madani (23’ csc), Lamri (30’) (CSC) ; Saâd (51’), Yahia Cherif (76’) (JSS)
------------------------------
CSC : Rahmani, Khadir, Bencherifa, Zalani, Aroussi, Lamri, Sylla, Zerara (Kebbal 56’’), Belkheir (Belameiri 70’), Rebbih (Benayada 85’), Abid
Entraineur : Amrani
------------------------------
JSS : Boukacem, Merbah, Bellatrèche, Bekakchi (Bencherifa 73’), Bousmaha, Madani (Talah 46’), Yahia-Cherif, Bourdim, Zaidi (Benkouider 56’), Saâd
Entraineur : Bouali

Le CSC continue son ascension vers le sacre et ne compte pas lâcher cette première place. Hier en recevant son dauphin, la bande à Abdelkader Amrani n’a pas raté l’occasion en s’imposant avec l’art et la manière sur le score sans appel de 4 à 2. Une victoire qui permet aux Sanafir de rester aux commandes et de prendre le large de leurs poursuivants immédiats.
Bourdim avertit Rahmani
Le match commence tambour battant du côté des visiteurs qui se procurent la première occasion, sur coup franc direct à proximité des 18 yards à la 3’. Bourdim exécute la sentence, mais le gardien Rahmani étale toute sa classe et dévie le cuir difficilement, en évitant au CSC d’encaisser un but.
Bellatrèche a failli marquer contre son camp
La réaction des poulains d’Abdelkader Amrani ne s’est pas fait attendre, puisque deux minutes plus tard, sur un centre tir de Toufik Zerara des 25 mètres, le défenseur Bellatrèche qui a voulu dégager le cuir a failli tromper son gardien de but Boukacem. Le ballon est passé juste à quelques centimètres du cadre.
Khadir et Bencherifa ont failli ouvrir la marque
Continuant dans leur pressing, les camarades de Zalani qui se sont rués en attaque ont raté deux autres occasions nettes de scorer. La première à la 11’ suite à ce joli centre de Belkheir, mais l’arrière droit Khadir n’a pas su anticiper au bon moment et rate une occasion en or d’ouvrir la marque. Une minute plus tard, cette fois l’arrière gauche et le capitaine d’une jolie reprise de volée, mais le gardien Boukacem était à la parade en déviant le ballon en corner.
Abid surgit et délivre les siens
Ne lâchant pas prise, les Constantinois parviennent à trouver la faille à la 15’. Sur un joli travail de l’omniprésent Abdenour Belkheir du côté gauche, le centre avant et buteur de l’équipe Mohamed-Amine Abid, bien placé dans les six yards, surgit comme un beau diable et place une tête. C’est l’ouverture du score au stade Hamlaoui de Constantine au profit du CSC. C’est la délivrance dans les tribunes et les Sanafir explosent de joie.
Abid encore une fois double la mise
Ce n’est pas fini, les partenaires de Sylla continuent leur ruée vers le camp adverse. Leurs efforts ont été récompensés par un deuxième but signé par le même Mohamed-Amine Abid à la 22’, suite à un joli service du même Belkheir très remuant sur le côté gauche.
Madani offre le 3e but aux Constantinois
Le festival de buts se poursuit. Le danger vient toujours de l’attaquant Belkheir qui a fait des misères aux défenseurs de la JSS et sur une balle arrêtée bien bottée, Abid de la tête et le défenseur Madani dégage le cuir et trompe son gardien Boukacem et permet au CSC d’inscrire son troisième but à la 23’.
Tentatives de Yahia-Cherif et Bourdim, mais Rahmani à la parade
Les visiteurs ont essayé de porter le danger dans le camp du CSC, mais sans parvenir à trouver la faille malgré les tentatives de Yahia-Cherif et Bourdim aux 26’ et 28’. Car en face, il y avait le gardien Rahmani qui a su comment s’interposer en évitant au CSC d’encaisser deux buts nets.
Quel chef d’œuvre de Lamri !
Très offensifs les Constantinois, ces derniers ont réussi à porter l’estocade à 4 à 0, au grand bonheur des milliers de Constantinois venus les pousser et les encourager, pour aller encore de l’avant. Cette fois, c’est le poumon de l’équipe le milieu de terrain Sid-Ali Lamri bien lancé en profondeur sur le côté droit et d’un joli lob marque le quatrième but. Le dernier quart d’heure n’a rien apporté au tableau d’affichage malgré les derniers essais de Yahia-Cherif aux 43’ et 45’+1. C’est sur ce score fleuve de 4 à 0 en faveur du CSC que s’achève la première mi-temps.
Saâd réduit la marque
Après la pause, c’est le scénario contraire qui s’est produit avec une équipe visiteuse très offensive et soudée derrière devant une formation du CSC qui a reculé d’un cran en arrière. D’ailleurs, les poulains de Bouali n’ont pas tardé à réduire la marque à la 51’ par le jeune attaquant Saâd, suite à un travail individuel dans la surface en se jouant de Bencherifa avant de tromper Rahmani.
Yahia-Cherif relance le match
Les gars de la Saoura ne lâchent pas prise et croient en leur belle étoile. Leurs efforts ont été récompensés par un deuxième but signé par le capitaine Sid-Ali Yahia-Cherif, d’une frappe puissante des 25 mètres en ne laissant aucune chance à Rahmani pour stopper le cuir (76’).
Saâd a failli marquer le troisième but
Galvanisés par ce deuxième but de Yahia-Cherif qui vient de relancer le match, les Sudistes se procurent une autre occasion en or à la 78’ par le jeune Saâd, mais ce dernier tire dans le petit filet.
Tir puissant de Abid à côté du cadre
Il a donc fallu attendre la 80’ pour voir la première occasion dangereuse du CSC en seconde période. Suite à un travail individuel du buteur Mohamed-Amine Abid, ce dernier des 20 mètres enchaîne avec un tir croisé, mais le ballon passe à quelques centimètres du cadre. Le reste de la partie n’a rien changé au score qui s’achève sur ce score de 4 à 2 à l’avantage du CSC.
 

Amrani : «C’est bien de battre le concurrent direct par un score large»
C’est un homme heureux et satisfait du résultat final qui a sanctionné les débats entre le CSC et la JSS qu’on a accosté hier en fin de match. Amrani nous déclare ce qui suit : « On est tous contents de ce résultat qui nous permet de se racheter du dernier faux pas contre l’OM. C’est bien de battre un concurrent direct avec un tel score de quatre buts. Ce qui démontre que mes joueurs sont vraiment forts mentalement et ils l’ont prouvé face à la JSS et ce succès va nous permettre d’entrevoir la suite avec assurance et confiance. »
«J’ai beaucoup apprécié la réaction des joueurs, mais pas en deuxième mi-temps»
Abdelkader Amrani félicite ses joueurs pour leur réaction en première mi-temps, surtout après le revers concédé contre l’OM en nous affirmant : « J’ai beaucoup apprécié et aimé la réaction de mes joueurs qui étaient vraiment à la hauteur en première mi-temps en marquant quatre buts. Ils ont dominé la JSS de bout en bout et on aurait même pu marquer plus de quatre buts. »
«Ce n’est pas normal de programmer le match contre l’USMA dans une date FIFA»
En conclusion, le driver du CSC estime que « ce n’est pas normal de programmer un match aussi capital face à l’USMA dans une date FIFA. Il ne faut pas oublier que l’équipe sera privée de deux éléments clés, en l’occurrence Rahmani et Sylla. C’est vraiment dommage que la LFP programme une journée de championnat dans une date FIFA ».

Publié dans : Sylla csc JSS Bencherifa Khadir Lamri Rahmani Zerara Aroussi Zalani

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3916 25/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir