Equipe d'Algérie

Les réactions de Nessakh et Arous ....

Pour pallier les défections de Attal et de Ghoulam

Auteur : H. R jeudi 02 novembre 2017 23:06

La FAF a annoncé, avant- hier, le forfait de l’arrière droit de Courtrai, Youcef Attal. Ce dernier se fera opérer au niveau du ménisque et fera ainsi l’impasse sur le match contre le Nigeria et même de la RCA, le 14 novembre. Hier, la fédération a annoncé un deuxième forfait. Il s’agit de Faouzi Ghoulam. L’arrière gauche algérien a contracté une blessure aux ligaments croisés et passera donc lui aussi ur le billard. Le joueur s’est blessé lors du match de phase de poules de la Ligue des champions devant Manchester City. Il fallait donc renforcer les rangs de l’EN par deux défenseurs, plutôt deux joueurs de couloir à vocation défensive. C’est ainsi que la FAF a fait hier le communiqué suivant : «Le staff technique national, dirigé par M. Rabah Madjer, a convoqué deux nouveaux joueurs pour le stage qui débutera le 6 novembre 2017 au CTN de Sidi-Moussa en préparation de la confrontation contre le Nigeria du 10 novembre 2017, pour le compte de la 6e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2018 et du match amical face à la République centrafricaine du 14 novembre 2017. Il s’agit d’Islam Arous du Paradou AC et de Chemseddine Nessakh de l’ES Sétif.» Ainsi, les deux joueurs sont Chemseddine Nessakh de l’ES Sétif et Islam Arous du Paradou AC. Si le premier cité a déjà roulé sa bosse du côté de l’ASMO, la JSK, du MCO puis de l’ESS, Arous est un nouveau invité qu’on ne connaissait pas du tout. D’ailleurs, il n’a pas été si brillant lors des premiers matchs du PAC en Ligue 1 Mobilis cette saison, après son accession. 
Madjer avait pensé à Benayada, avant de nous surprendre en convoquant Arous
Selon une source digne de foi, le successeur de Youcef Attal a failli être Houcine Benayada, le défenseur polyvalent du CS Constantine qui a réussi une très bonne entame de saison avec le club constantinois. Seulement, Madjer a préféré à la dernière minute, Islam Arous.  Arous pourra faire comme Youcef Attal qui, malgré les critiques à son encontre, a réussi à devenir un élément incontournable dans l’échiquier de l’EN. Reste à savoir si ce jeune aura les capacités de le faire. Après les deux matchs du Nigeria puis de la RCA, on pourra savoir si ce joueur aura mérité sa convocation ou non. 
Nessakh, une juste récompense
Enfin, Chemseddine Nessakh, recruté en ce début de saison à l’ESS en provenance du MC Oran, a retrouvé son meilleur niveau qu’il avait déjà affiché à l’ASMO ou même à la JSK lors des ses débuts avec le club kabyle. Le joueur est un élément pétri de talents avec des qualités physique et technique. Du coup, Madjer pourra compter sur lui, en plus de la présence de Houari Ferhani. 

-------------------

Arous : «Je veux faire comme Attal ou mieux que lui»
Islam Arous s’est exprimé hier sur l’antenne d’El Heddaf TV à propos de sa convocation en Equipe nationale. Le joueur du Paradou AC a déclaré : «Je veux faire comme Youcef Attal ou mieux que lui en sélection. C’est un frère pour moi qui est un exemple à suivre pour nous. Je suis content de cette convocation. C’est un honneur pour moi. Je ne m’attendais pas à un tel geste de la part de Madjer. Je ferai le maximum pour lui donner raison.» 
«Avec les A ou les locaux, je suis prêt à défendre les couleurs de mon pays»
Islam Arous dira qu’il est prêt à défendre les couleurs de l’Algérie avec les A ou même les A’ : «Je n’en reviens pas. Je suis en sélection nationale. Je suis prêt à défendre les couleurs de mon pays que ce soit avec les A ou même les locaux. J’en profite pour souhaiter un prompt rétablissement à mon ami Youcef Attal blessé.» 

Nessakh : «Je ne m’y attendais pas !»
L’arrière gauche de l’ES Sétif, Chemseddine Nessakh, s’est exprimé hier lui aussi sur l’antenne d’El Heddaf TV. Le joueur a livré ses premières impressions : «Je suis très content de cette convocation en Equipe nationale. L’EN est un devoir. Il faut honorer les couleurs de la sélection. Sincèrement, je ne m’attendais pas à cette convocation. C’était une surprise pour moi. Dès qu’on m’a informé de cette convocation, j’étais aux anges. Je remercie tous ceux qui m’ont aidé à pouvoir convaincre le sélectionneur.»
«Remporter la Supercoupe puis être retenu en sélection, je ne pouvais espérer mieux !»
Le joueur vit des moments inoubliables. Les moment de joie s’enchaînent. Après une consécration avec l’ESS en Supercoupe, une convocation en Equipe nationale est venue pour être la cerise sur le gâteau : «Je suis content car hier seulement (ndlr : mercredi), j’ai réussi à remporter la Supercoupe avec mon club. Maintenant, je suis convoqué en sélection. Pourvu que cela dure.»
 

.

Publié dans : Nessakh Attal Arous

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3908 17/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir