Ligue 1 & 2

OM 1 - CRB 1 : Le CRB lâche encore 2 points

Todorov : «On était tout proches de la victoire»

Auteur : Farid A. mardi 17 octobre 2017 23:00


Stade : Imam-Ilyès (Médéa)
Affluence : faible
Arbitres : Benbraham, Gourari, Boufassa
Avertissements : (Salhi 53’), (Aribi 83’) ; (Baouche 37’) (OM)
Buts :  (Aribi 4’) (CRB) ; (Mesfar 60’) (OM)

OM : Bouchekir, Bou Salem, Baouche, Boubekeur, Boucherit (Merchala 58’), Koulkheir, Messaâdia (Mesfar 53’ puis Izmati 64’), Bouchiba, Younes, El Bahi  
Entraineur : Slimani

CRB : Salhi, Naâmani, Bouchar, Belaili (Zenasni 18’), Draoui, Heriat, Tariket (Bechou 64’), Izghouti, Lakroum, Aichi, Aribi 
Entraineur : Todorov

L’équipe d’Ivica Todorov était toute proche de renouer avec le chemin des victoires. La victoire lui tendait la main, mais en difficulté sur le plan physique et toujours aussi inefficace devant les bois, elle doit finalement se contenter du match nul contre l’Olympique de Médéa (1-1). Pourtant, la première période de cette rencontre était largement en faveur des coéquipiers de Zaki Draoui qui ont pris l’avantage dès la troisième minute de jeu. Leur domination va être logiquement récompensée par Karim Aribi. Sur un centre téléguidé de Aichi, le centre- avant belouizdadi, d’une tête astucieuse, ouvre la marque (0-1) et met son équipe, dès l’entame de la partie, dans de bonnes dispositions en vue d’arracher les trois points. Excepté une tentative de Younes, qui a failli faire mouche, les Belouizdadis n’ont pas été inquiétés tout au long de la première période. Mieux encore, Karim Aribi avait la balle du 2 à 0 dans les pieds. Malheureusement pour lui et pour son équipe, son tir   ne trouve pas le cadre (32e). Il n’y avait rien à signaler pour le reste de cette première mi-temps.
L’équipe a fléchi en seconde période
Au retour des vestiaires, on assiste à un spectacle bien différent de celui des premières 45 minutes. Les Belouizdadis, qui n’ont plus effectué la moindre séance d’entrainement depuis jeudi dernier, jouent plus bas, laissant ainsi la possession du ballon aux locaux. Très motivés, les protégés de Slimani ont réussi de leur côté une bonne entame de seconde période. D’ailleurs, Salhi a dû se déployer pour repousser une tentative de Mesfar (55e). Très remuant, Mesfar revient à la charge quelques minutes plus tard. Profitant d’une erreur défensive adverse, il trompe Salhi et remet son équipe dans le match (1-1, 60e). Les joueurs de l’OM continuent de presser haut après cette égalisation. Et de nouveau, ils se retrouvent dans une situation de but. Heureusement pour les Belouizdadis, Salhi, qui était sans nul doute le meilleur joueur du CRB sur le terrain, s’interpose pour sortir un tir puissant de Merchala (66e).
Les attaquants en panne d’efficacité
La match a quelque peu baissé d’intensité lors du dernier quart d’heure. Repliés en défense, les Belouizdadis auraient pu réaliser un hold-up parfait s’ils avaient su profiter des situations de contres qui se sont présentées à eux en fin de match. Une mauvaise passe ou un mauvais contrôle stoppaient les attaques rapides des coéquipiers de Lakroum. Cependant, ils se sont tout de même créés deux occasions dangereuses qui auraient pu leur offrir les trois points, notamment celle qui est intervenue à la 75e minute. En excellente position pour marquer, Lakroum voit son tir magnifiquement détourné par le portier de l’OM. Une occasion qui témoigne du manque d’efficacité dont souffre la ligne d’attaque du CRB (2 buts lors des 4 derniers matchs de Ligue 1 Mobilis). Le coup de sifflet final retentit. Le CRB s’en sort plutôt bien avec un match nul et porte ainsi sa série d’invincibilité à 7 rencontres.

-----------------------------------

Todorov : «On était tout proches de la victoire»
“Cette rencontre était celle du cœur, celle des joueurs qui ont tout donné sur le terrain. Je les remercie pour leur performance d’aujourd’hui (hier) qui, même si elle n’a pas été la meilleure depuis le début de la saison, intervient dans une période très difficile. On a joué sans avoir effectué la moindre séance d’entraînement et même avec ça, on revient avec le match nul. C’est vrai qu’on aurait pu gagner mais rester invincibles nous fait du bien au moral. J’espère qu’on retrouvera notre sérénité pour bien préparer la réception du CSC”.    
«J’attends des explications de Hamia»
“Pour moi, Hamia n’est pas blessé. Je ne comprends d’ailleurs pas pourquoi il n’a pas été du voyage avec ses coéquipiers pour affronter l’OM. Je n’ai reçu aucun rapport médical qui stipule que notre attaquant souffre d’une blessure. Il dit qu’il s’est blessé au genou lors du dernier regroupement avec l’Equipe nationale mais il doit le prouver. J’attends des explications de sa part.”  
Propos recueillis par Farid A.

-------------------------------

Hadj Mohamed : «Je quitterai le CRB après avoir remporté une coupe d’Afrique»
“Je félicite les joueurs pour leur performance et pour l’envie qu’ils ont mis sur leur terrain. Ce résultat est dans la continuité de la dynamique qui est la nôtre depuis le début de la saison. On aurait pu revenir avec les trois points mais ce point du nul est satisfaisant pour nous. On est toujours invaincus et cela nous donne beaucoup de confiance. Mon avenir ? Je ne quitterai pas le Chabab de Belouizdad avant d’avoir remporté une coupe d’Afrique.”

Aouamri (entraîneur adjoint OM) : «Fatigué de parler de l’arbitrage»
“On est très mal entrés dans le match après ce but concédé dès la troisième minute de jeu. Mais par la suite, on a très bien réagi. On jouait mieux au ballon et on s’est créé plusieurs situations dangereuses dont une a été concrétisée en but. On aurait pu inscrire un ou deux autres buts, mais plusieurs facteurs ont joué contre nous, notamment le mauvais arbitrage. Sincèrement, on est fatigué de parler à chaque fois de l’arbitrage.”

 

 

Publié dans : Aouamri Hadj Mohamed Todorov

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3914 23/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir