Ligue 1 & 2

JSK 2 - NAHD 1 : L’effet Chay !

Benaldjia : «Je dédie cette victoire à ma fille»

Auteur : L. A. mardi 17 octobre 2017 21:11

Stade : 1er-Novembre de Tizi-Ouzou
affluence : moyenne
arbitres : de Ghorbal, assisté de Ayad et Araz
Avertissements : Mellal (33’), Mazari (58’) USMH, Asselah (83’) JSK
Buts : Banouh (22’) USMH, Ekedi (30’), Benaldjia (46’) JSK
----------------------
JSK : Asselah, Redouani, Cheti, Abdat, Saadou, Raiah, Yettou, Boukhenchouche, Djaabout (90’ Tafni), Ekedi (70’ Oukaci), Benaldjia (80’ Si Salem)
Entraîneur : Chay
----------------------
USMH : Maazouzi, Bitam, Mazari, Mebarki, Delhoum, Bougueche (70’ Daoud), Mellal, Banouh, Nemdil, Debbari, Benrokia (59’ Nekdjaa)
Entraîneur : Daou

 

Très critiqués depuis le début du championnat, les protégés du revenant coach  Jean-Yve Chay sont partis à l’abordage d’entrée de match dans la perspective de surprendre leurs vis-à-vis, sans pour autant attendre le quart d’heure d’observation.

7’, Yettou donne le ton
Ainsi dès les premières dix minutes de la rencontre, les Jaune et Vert se sont rués vers la cage adverse, et c’est Yettou qui alerte en premier lieu Maâzouzi en montrant le chemin à ses camarades par un tir foudroyant des 20 mètres qui rase le poteau. Une action qui a donné des ailes aux gars de Tizi-Ouzou, puisque deux minutes plus tard le centre-avant Djaabout a hérité d’un bon centre de Redouani et a obligé le keeper adverse à intervenir des deux poings. Les Kabyles déchaînés poussent et mettent davantage de pression sur l’arrière-garde harrachie, qui avait compris le coup en se regroupant pour éviter toute mauvaise surprise. Le ballon circule bien entre les joueurs, ce qui contraint les Banlieusards à revenir derrière, et tenter de procéder par des contres.

17’, Yettou, encore lui, trouve le poteau
Il fallait, en fait, attendre la 17’, pour assister à la première action dangereuse des gars du Djurdjura, par l’intermédiaire du joueur le plus en vue en ce début de rencontre. En effet, après une ouverture de la gauche de l’attaque de la JSK, Yettou hérite du ballon et, sans attendre, envoie un bolide que toute l’assistance croyait dans les filets, mais le très chanceux gardien de but Maazouzi n’avait que les yeux pour voir le ballon s’écraser sur son poteau. La JSK poursuit son pressing et tente encore de trouver la faille dans l’arrière-garde visiteuse. Trois minutes plus tard, le transfuge de l’USB, Djaabout élimine un défenseur de l’USMH et se retrouve nez à nez avec Maazouzi, qui par sa taille a fini par gagner le duel.

22’, première action harrachie et but
Alors qu’on s’attendait à l’ouverture du score par la JSK tellement la domination était nette, à la 22’  les Harrachis réagissent violemment, et sur un bon contre sur le côté gauche, Bouguèche effectue un centre au point de penalty, qui a trouvé Banouh. Ce dernier n’a pas trop de mal à ajuster son tir du plat du pied pour tromper Asselah et ouvrir la marque contre le cours du jeu, ce qui a donné un bon coup de massue aux locaux, qui ne croyaient pas à ce qu’il leur arrivait. De l’autre côté, il a fallu quand même quelques minutes pour les protégés de Jean-Yve Chay pour repartir de plus belle, puisque à la demi-heure de jeu le Nigérian Ekedi effectue une course sur le côté gauche et centre sur la tête de son coéquipier Djaabout, qui met à côté.

30’, Ekedi égalise
Une minute après, sur un contre, Raiah, sur le côté droit, effectue un centre, Ekedi entre les arrières de l’USMH effectue un amorti de la poitrine et pivote pour remettre les pendules à l’heure du pied gauche au grand bonheur de la galerie et des joueurs de la formation kabyle, après que son ballon a été dévié dans sa trajectoire par un arrière des Jaune et Noir.
Revigorés par cette égalisation, les joueurs du coach français Jean-Yve Chay se remettent au boulot et poussent les visiteurs à se cantonner derrière. Or, cela n’a pas découragé les joueurs de la JSK qui sont allés poser leur jeu dans le camp adverse et se sont créés une belle opportunité de doubler la marque par l’intermédiaire de Djaabout, mais encore une fois il rate lamentablement et voit son tir passer à côté (39’). Les cinq dernières minutes de la 1re mi-temps ont vu les Harrachis poser le ballon et exécuter de belles combinaisons de jeu, et à la 42’ le stade a retenu son souffle sur une action très dangereuse des Harrachis, lorsque Bouguèche effectue un centre sur Banouh, qui de la tête a failli doubler la mise, mais Asselah, bien placé, s’interpose. La mi-temps est sifflée sur ce score de parité.

46’, Benaldjia fusille Maâzouzi et double le score
De retour de la pause-citron, les Kabyles rentrent avec de meilleures intentions, puisque sur leur première action lors de ce half, Ekedi, de dos, effectue une talonnade à l’entrée des 20 mètres à son coéquipier Benaldjia, qui en pleine course fusille son ancien coéquipier à l’USMA, le gardien Maazouzi qui n’y a vu que du feu. Le match prend une autre tournure, et devient de plus en plus palpitant où les deux équipes ont montré de belles facettes de jeu. Touchés dans leur amour-propre, les protégés du technicien tunisien s’en vont inquiéter à nouveau l’arrière-garde des Canaris, qui se reposaient sur une assise défensive assez solide.

61’, penalty repoussé par Asselah
La pression des Harrachis a contraint les défenseurs de la JSK à commettre l’irréparable à l’heure de jeu, lors d’une incursion de l’ex-Kabyle Mebarki, qui a été fauché par Redouani. L’arbitre désigne le point de penalty en toute logique. Banouh, l’auteur du premier but, s’en charge, mais Asselah sauve son équipe d’une égalisation certaine. A partir de cet instant, les coéquipiers de Yettou se réorganisent et laissent l’initiative aux visiteurs qui ont trouvé beaucoup de mal à atteindre le camp des Canaris au moment où ces derniers ont quadrillé convenablement leur camp, après les deux changements opérés par le coach revenant Jean Yve Chay. Les dernières minutes de la rencontre n’ont rien apporté de nouveau au tableau d’affichage, et c’est sur le score de deux buts à un que l’arbitre siffle la fin de la rencontre, avec une première victoire pour le driver de la JSK après son retour aux affaires techniques du club.

 

Benaldjia : «Je dédie cette victoire à ma fille»
L’auteur du but de la victoire hier face à l’USMH, Mehdi Benaldjia, estime que le succès d’hier a été mérité dans son ensemble, et dira : «Cette victoire est méritée, au vu des efforts consentis par toute l’équipe. Il ne fallait pas rater cette rencontre, après la débâcle face à l’USMBA qui nous a fait mal. Malgré le but surprise de l’USMH, celui d’Ekedi nous a fait du bien avant la mi-temps. Par contre, on a réussi à inscrire le deuxième but à un moment crucial de la deuxième mi-temps. Je remercie les joueurs et les supporters pour leur soutien. Quant à ma façon de fêter mon but, je l’ai fait avec les camarades, et je le dédie à ma fille qui vient de naître», confie l’enfant de Bab El Oued.

 

Publié dans : Nemdil Yettou Raïah Saâdou Debbari Benrokia.

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3912 21/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir