Ligue 1 & 2

MCA / Casoni: « Il ne suffit pas de porter le maillot du MCA pour ...»

«On jouera face au MCO pour gagner»

Auteur : T.Che dimanche 15 octobre 2017 19:10

Bluffé par l’état d’esprit des joueurs du MCO qui ont pu inverser la rencontre dans le money-time en signant deux buts alors que le match semblait acquis aux Harrachis, Bernard Casoni s’est réuni durant plus de dix minutes avec ses joueurs dans le rond central du stade de Aïn Benian. Présent avant-hier au stade du 20-Août, le coach français a demandé à ses éléments de prendre exemple sur les joueurs du Mouloudia d’Oran qui y ont cru jusqu’au bout, ce qui dénote l’état d’esprit du groupe. «Il faut faire comme les joueurs du MCO qui y ont cru jusqu’au bout. Ils se sont battus jusqu’à l’ultime minute sans se démobiliser. Et cela leur a permis de gagner la rencontre en inscrivant deux buts dans les arrêts de jeu. C’est avec cet état d’esprit qu’il faut aborder les rencontres. On ne doit jamais baisser les bras car tant que l’arbitre n’a pas sifflé la fin de la partie tout reste possible. Il suffit de croire en son potentiel et de respecter les fondamentaux du jeu», a lancé Casoni à ses éléments. Par ailleurs, le technicien a mis en garde Hachoud et les siens contre cette formation oranaise accrocheuse à souhait et très talentueuse.  

 «On jouera face au MCO pour gagner»

À deux jours du match qui mettra aux prises le MCA et le MCO, et bien que la mission de son équipe s’annonce difficile, Bernard Casoni se montre optimiste pour voir le Mouloudia réaliser une bonne performance à Zabana et jouer pour décrocher son deuxième succès de la saison. Abordé au sujet de cette rencontre, le coach du vieux club algérois dira : «Dommage qu’on n’ait pas eu tout le groupe durant toute cette trêve, car on a travaillé pas mal offensivement, ce qu’on ne pouvait pas faire avant, puisqu’il y avait d’autres priorités. Je pense toutefois que nous avons bien retrouvé le groupe à partir de vendredi et nous sommes dans l’obligation de nous adapter à toutes les situations, cela fait partie de notre métier. Pour ce qui est de la rencontre en elle-même, nous allons comme à notre habitude jouer pour gagner.»
«Les joueurs veulent bien faire et c’est à eux de traduire sur le terrain le travail qu’on a réalisé durant la semaine»
Comme il l’avait bien déclaré, Bernard Casoni a focalisé sur le travail offensif, pour la simple raison que c’est le maillon faible de l’équipe. Abordé sur les résultats qu’il attend du travail accompli, il nous a affirmé : «On a mis les bouchées doubles dans le travail cette semaine et on ne peut pas tout mettre en place en l’espace de huit semaines seulement, d’autant plus qu’on jouait  tous les trois jours. Nous avons certes travaillé sur le volet offensif, reste maintenant à savoir l’aptitude des joueurs à emmagasiner ces informations et leur capacité de les traduire sur le terrain. J’espère que ça arrivera car les joueurs ont envie de bien faire, mais on ne sait pas s’ils réussiront à mettre en œuvre sur le terrain le travail réalisé dans l’immédiat.»
«On peut mettre en difficulté le MCO dans certaines situations»
Abordé au sujet de l’adversaire de son équipe et qu’il a eu l’occasion de visionner au stade du 20-Août, Casoni nous a confié : «On l’a vue jouer, c’est une bonne équipe avec des points positifs et négatifs aussi. On peut donc les mettre en difficulté dans certaines situations, comme ils ont aussi de la qualité à l’image des autres équipes qu’on a rencontrées jusqu'à présent.»
«Le MCO a de la force mentale et on doit rester vigilants jusqu’au coup de sifflet final»
Toutefois le coach du MCO n’a pas manqué de souligner cette force mentale des Hamraoua qui sont parvenus à niveler la marque et reprendre même l’avantage en fin de partie face à l’USMH. «La particularité du MCO, et cela arrive depuis trois matchs, est qu’ils arrivent à marquer en fin de partie, et cela illustre l’état d’esprit qu’il y a dans cette équipe, ainsi que l’aptitude mentale de ses joueurs. Cette situation leur est arrivée trois fois de suite contrairement à notre équipe et cela n’est pas un hasard. On doit donc rester vigilants jusqu’au coup de sifflet final.»
«On manque de générosité offensive et il ne suffit pas de porter le maillot du MCA pour marquer des buts»
Lorsqu’on a évoqué ce qui manque à cette équipe du MCA pour marquer des buts, le technicien français n’a pas hésité à dire : «Ce qui nous manque c’est d’avoir une certitude sur le plan offensif. Jusqu'à présent on est parvenus à mettre quelque chose en place que cela soit en défense ou bien au milieu du terrain qui n’est pas mal aussi, mais sur le plan offensif, l’équipe n’arrive pas à accélérer dans les derniers trente mètres. J’ai constaté qu’il y a de la générosité dans les attaques chez les autres équipes et beaucoup de joueurs y participent en faisant des courses, ce qui nous manque jusqu'à présent. Il faut qu’on soit assez généreux en mettant plus d’intensité et d’agressivité offensive. Ce n’est pas en rentrant sur le terrain avec le Mouloudia qu’on marque des buts, il faut avoir des intentions pour le faire.»
«L’ossature s’est dégagée en défense et au milieu du terrain, c’est la performance de chaque attaquant qui tranchera à l’avenir»
D’autre part, Casoni, à qui les Mouloudéens reprochent de ne pas être parvenu jusqu'à présent à dégager son équipe type, a tenu à fournir les explication nécessaires sur ce sujet : «Je pense que nous avons une ossature de sept joueurs qui ont gagné leurs places et les choses se sont dégagées au milieu du terrain et en défense, ce qui n’est pas le cas au niveau de la ligne d’attaque. C’est donc la performance de chaque joueur du compartiment offensif qui pourra trancher en sa faveur, mais si à l’avenir aucun attaquant ne va sortir du lot à ce mo

Publié dans : mca mco Casoni

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3915 24/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir