Ligue 1 & 2

MCA / Hachoud : «C’était une guerre, pas une partie de football !»

«Le Club Africain est l’une des équipes les plus faibles que nous ayons rencontrées et elle n’ira pas très loin»

Auteur : Kamel M. lundi 25 septembre 2017 21:41

Très déçu de cette élimination causée par l’arbitrage ?
Je ne trouve même pas les mots pour exprimer ma déception et celle de mes coéquipiers, car on a été tout simplement volés. N’était l’arbitrage scandaleux dont on a été victimes, c’est notre équipe qui méritait largement d’aller en demi-finale.
 Vous voulez parler du penalty imaginaire qu’il a accordé au Club Africain ?
Depuis l’entame de la compétition, le Club Africain est l’une des équipes les plus faibles que nous ayons rencontrées. Je le dis une fois de plus, n’était l’arbitrage scandaleux, on aurait assuré la qualification même avec une victoire. Pour répondre à votre question, il n’y a pas que le penalty imaginaire que  l’arbitre a offert aux Tunisiens pour les relancer dans le match. Cet arbitre nous a privés d’un flagrant penalty qu’il n’a pas sifflé suite à une faute de la main dans la surface de réparation, sans pour autant parler de l’agressivité des Tunisiens qu’il n’a pas sanctionnés, contrairement à notre équipe n’hésitant pas à nous brandir des cartons pour nous déstabiliser.
Les Tunisiens ont aussi décrié l’arbitrage pendant la rencontre…
Ils voulaient juste faire du cinéma, car l’arbitre nous a sifflé des fautes peut-être qui n’étaient pas évidentes mais très loin de la surface de réparation de l’adversaire, juste pour faire croire qu’il n’était pas partial. Je vous pose la question, comment se fait-il qu’il n’a pas fait le ménage pour faire évacuer la main courante ? Lorsque les Tunisiens ont jeté un second ballon sur le terrain, pour quelle raison il a fait jouer la balle entre deux, au lieu de nous accorder la faute. Il y a eu aussi des agressions des joueurs tunisiens qu’il n’a pas sanctionnés par un carton rouge.  
Nous avons constaté une certaine déconcentration de votre part en fin de partie, ce qui a permis à votre adversaire d’inscrire un second but dans un moment de déconcentration…
Avec tout ce qui s’est produit, à savoir l’arbitrage scandaleux, le second ballon jeté, l’agression sur Karaoui, les arrêts de jeu provoqués sans aucune faute, le grand monde qui était sur la main courante, cela nous a perturbés.
Ce sont ces incidents qui vous ont fait sortir du match ?
Effectivement, ces incidents nous ont fait sortir du match, ce qui s’est produit, c’était une guerre pas une partie de football. Nous sommes très déçus car on avait les moyens de remporter cette Coupe d’Afrique, mais l’arbitre en a voulu autrement. Ce qui s’est produit, je ne l’ai jamais vu durant ma carrière. Le Club Africain n’ira pas loin dans cette Coupe d’Afrique, je le dis une nouvelle fois, c’est l’une des équipes les plus faibles que nous ayons rencontrées durant cette épreuve.
Ne pensez-vous pas que votre équipe pouvait tout de même marquer un but si la ligne d’attaque avait été percutante ?
Il est vrai qu’on ne s’est pas créé un grand nombre d’occasions, mais le Club Africain non plus. Mais si l’arbitre ne nous avait pas privés d’un penalty flagrant, la partie aurait pris une autre tournure. Je tiens à vous dire aussi que même si on avait marqué un but, l’arbitre aurait offert d’autres cadeaux aux Tunisiens.
L’arbitrage était donc la seule raison de cette élimination...
Il est vrai que nous avons commis quelques erreurs et on ne s’est pas créé beaucoup d’occasions comme cela arrive dans d’autres matchs, mais sans cet arbitrage scandaleux, on aurait pu se qualifier mais aussi gagner la partie. On ne pouvait pas s’exprimer sur notre véritable valeur et l’arbitre cassait nos attaques et ne nous laissait pas l’avantage. Laissez-moi vous dire que tout a été orchestré avant même le début de la rencontre et l’identité de l’équipe qui allait passer en demi-finale a été décidée dans les coulisses.
Vos supporters vous ont applaudis en fin de partie, en dépit de cette élimination…
Je remercie les supporters qui se sont déplacés en grand nombre en Tunisie pour nous soutenir. Ils nous ont applaudis car ils savent que c’est l’arbitre qui nous a éliminés. Je suis très déçu qu’on n’ait pas pu leur offrir la qualification en demi-finales.
Après le bon visage montré par notre équipe en dominant votre adversaire, peut-on dire que le MCA aura son mot à dire en championnat, en étant en pleine progression relativement aux rencontres disputées avant les deux matchs de Coupe d’Afrique ?
Oui, il faut oublier cette élimination et nous remobiliser pour les rencontres du championnat, car nous avons un match important face au CSC qui nous attend et le Mouloudia ne pourra que jouer les premiers rôles. Nous avons aussi démontré que notre équipe sait jouer au football dans un grand terrain. On souhaite vraiment jouer au 5-Juillet.

Publié dans : mca hachoud

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3914 23/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir