Ligue 1 & 2

JSK : Aïn Draham ou Alger, la direction n’a pas encore tranché !

Hannachi : «On étudiera l’option d’Alger !»

Auteur : L. A. dimanche 09 juillet 2017 20:29

Les vacances d’été pour les joueurs de la JSK tirent à leur fin. Dans moins d’une semaine, la formation kabyle reprendra l’activité à l’occasion du premier stage estival, en prévision de la nouvelle saison. Après avoir maintenu les deux coachs Rahmouni et Moussouni et engagé pour l’instant quatre nouvelles recrues (Chetti, Saâdou, Boukhenchouche et Djabout), la direction s’attèle à préparer le premier regroupement de deux semaines. Les dirigeants ont opté pour la formule  de deux stages séparément, le premier sera consacré à la préparation physique et le deuxième à la préparation technique avec la programmation de matchs amicaux. Récemment, le président Hannachi a annoncé que le premier regroupement aura lieu en Tunisie, une information qui a été même confirmée par Rahmouni en précisant même le site choisi : le centre d’Aïn Draham, en Tunisie. Finalement, et aux dernières nouvelles, ce lieu a été modifié. En effet, on a appris hier, d’une source crédible, que la JSK envisage de rester en Algérie et plus précisément à Alger. Les responsables voulaient programmer le premier regroupement à l’Institut d’hôtellerie d’Aïn Benian, doté de toutes les commodités pour effectuer un bon travail. Néanmoins, selon une source bien informée, entre les deux options, Alger ou Aïn Draham en Tunisie, la direction n’a, jusqu’à hier après-midi, pas encore tranché. Le dossier reste ouvert et connaîtra du nouveau dans les prochaines heures, selon les dires d’un dirigeant influent.

Un responsablea accusé l’immigration venue d’Afrique d’être « source de crime, de drogue et de plusieurs autres fléaux » s’est déplacé hier à Aïn Benian
Selon des indiscrétions, un dirigeant kabyle s’est déplacé hier matin à Aïn Benian pour se renseigner sur la disponibilité de cet Institut pour la deuxième quinzaine du mois de juillet, afin d’accueillir le stage de la JSK. Ainsi, ce lieu semble être réservé jusqu’au début du mois d’août, à l’occasion du déroulement de la Coupe du monde handball des U21. En d’autres termes, ce centre ne  pourra pas abriter le stage des Canaris à partir du 15 juillet prochain. La direction a été aussitôt informée, ce qui inciterait la direction à envisager d’autres mesures.

Une réunion des dirigeants cette semaine
Afin d’arrêter le programme du stage estival et trancher sur le lieu de son déroulement, nous avons appris que les dirigeants se réuniront cette semaine pour étudier toutes les possibilités. L’option de rester en Algérie pour effectuer le premier stage demeure la plus plausible, mais en cas d’indisponibilité de structures d’accueil, les Kabyles seront contraints de faire le voyage en Tunisie.

La Tunisie reste d’actualité
En cette période estivale, plusieurs structures pouvant accueillir les Canaris pouvaient afficher complet. Les responsables devraient étudier toutes les possibilités, sachant que la reprise des entraînements est fixée pour ce 15 juillet. Ainsi si aucun site n’est disponible en Algérie, les Jaune et Vert se rendront en Tunisie. L’option de rallier Aïn Draham reste d’actualité, apprend-on d’une source proche de la direction.

Pas de matchs amicaux pour ce premier regroupement
Ainsi, pour ce premier stage, le staff technique axera son travail sur la préparation physique. Dans le programme, aucun match amical n’est mentionné. Le staff technique sera renforcé dans les prochains jours par un préparateur physique. Ainsi, le nom de l’Italien Mauro a été annoncé de retour à la JSK, contacté depuis deux semaines et attend toujours un signe de la direction pour se déplacer en Algérie avec son matériel et entamer sa mission. Si les négociations avec lui n’aboutissent pas, le coach Rahmouni a proposé à ses  responsables un plan B en ramenant un autre nom. Cela lui, ce préparateur physique acceptera de travailler à mi-temps, c'est-à-dire en assurant la préparation jusqu’en mois de septembre et pourra revenir en hiver, car il est lié sous contrat avec un centre de préparation en France.

La direction entamera aussi les préparatifs du prochain déplacement en Pologne
En attendant de trancher sur le lieu du premier stage estival, les responsables ont assuré que le deuxième regroupement se déroulera à l’étranger, plus exactement en Pologne. Le choix de rester à Alger pour effectuer le premier stage estival permettra aux dirigeants de préparer les formalités administratives d’obtention de visas pour la Pologne. Tous les joueurs rentreront des vacances le week-end prochain et remettront leurs passeports à la direction pour leur établir des visas en Pologne. Lors de ce déplacement en Europe, le staff technique espère jouer le maximum de matchs amicaux pour mieux roder les joueurs à l’entame de la compétition officielle prévue pour le 25 août prochain.

On parle aussi de Tikjda
Pour le prochain stage estival, le premier qui se déroulera à partir du 15 juillet prochain, on a appris dans l’après-midi d’hier que les responsables de la JSK songent aussi à le programmer à Tikjda. Dans le cas où aucune structure ne sera disponible à Alger et avant de penser à se déplacer à l’étranger, on croit savoir que les Kabyles pourraient séjourner sur les hauteurs de Djurdjura. Un dirigeant a été chargé par la direction de se renseigner auprès de la direction de l’établissement s’ils peuvent réserver pour une dizaine de jours.
 

Hannachi : «On étudiera l’option d’Alger !»

Le président de la formation kabyle avec qui nous nous sommes entretenus dans la journée d’hier a révélé que le lieu du déroulement du prochain stage estival n’est pas encore tranché et il se pourrait que l’équipe n’aille pas à l’étranger. Selon ses dires, la direction a entamé les préparatifs et les joueurs reviendront samedi pour commencer leur travail. «On est à une semaine de la reprise des exercices. On voudrait aller à Alger pour ce premier stage. A l’heure où je vous parle, nous n’avons pas encore confirmé. Tout ce que je peux vous dire, c’est que nous travaillons sur le dossier et que d’ici quelques jours, tout sera plus clair. Une chose est sûre, c’est qu’on mettra les moyens nécessaires pour assurer une bonne préparation.»

«Nous supervisons plusieurs Africains ces jours-ci»
On a posé la question au président Hannachi sur le recrutement estival non bouclé. Des joueurs sont annoncés à la JSK, mais pour l’instant, seuls quatre éléments ont finalisé leurs contrats. Le président a rétorqué : «On est toujours sur ce dossier recrutement. D’ailleurs, on supervise des joueurs africains. Nous allons bientôt trancher sur ceux qui sont aptes à jouer à la JSK la saison prochaine.»

«Zouari ne peut venir, faute de libération»
Le milieu de terrain Zouari est annoncé  en grande pompe à la JSK cet été. Malheureusement, ce dernier n’est pas maître de son destin et son transfert est tributaire de la lettre de libération qu’il doit récupérer de son ancien club du MCS : «Assurément, Zouari nous intéresse, mais le problème qui se pose c’est qu’il n’est pas libre. Son club, le MCS, refuse de le libérer, donc nous ne pouvons pas nous engager avec lui.»

«Il faut mettre aux oubliettes la saison dernière»
Le boss a conclu en qualifiant la saison dernière de la plus difficile qu’a connue le club. Il souhaiterait tourner la page et ne penser qu’à l’avenir : «Nous sortons d’une saison cauchemardesque. La JSK a échappé de justesse à la relégation. J’estime qu’il faut désormais penser à l’avenir du club et à la meilleure manière de redresser la barre. Le club doit retrouver rapidement sa vitesse de croisière.»

Publié dans : hannachi rahmouni Saâdou Chetti Boukhenchouche.

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3915 24/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir