Ligue 1 & 2

MCO : Baba – joueurs, la rupture !

Baba : «Quatre joueurs sont en train de monter le groupe contre moi»

Auteur : A. L. jeudi 01 juin 2017 17:18

C’est la première fois sous la présidence d’Ahmed Belhadj que les joueurs montent au créneau pour réclamer leur argent. Après trois ans de présidence, le premier responsable du club d’El Hamri ne s’est jamais heurté à pareille situation. Il était hors de lui en quittant le stade Ahmed-Zabana suite à la grève amorcée par les joueurs.
Ils veulent leur argent avant le déplacement de Béchar
Bien que le président les ait rassurés à plusieurs reprises concernant leur argent, les joueurs ont décidé d’utiliser les grands moyens afin de faire pression sur le premier responsable. En effet, avant de commencer l’entraînement de mercredi passé, les joueurs se sont entendus pour sécher la séance en signe de contestation contre le non-paiement de cinq mois de salaire. Sans quitter l’aire de jeu de Zabana, les joueurs en tenue d’entraînement ont attendu la venue de Baba afin de lui faire part de leurs doléances.
Natèche a discuté avec le président
C’est le capitaine de l’équipe, à savoir le portier Abderraouf Natèche, qui a été chargé par le groupe de transmettre les revendications des joueurs au président du club. Les deux hommes ont discuté pendant presque une demi-heure. Très remonté contre certains joueurs qu’il accuse d’être les instigateurs de cette grève, le président a dû quitter dans tous ses états le stade Ahmed-Zabana, lui qui n’a jamais pensé un seul instant que les joueurs allaient entamer un mouvement de protestation pour cette histoire d’argent.
Belhadj ne reviendra pas sur sa décision
Malgré cette grève des joueurs, le président Ahmed Belhadj est resté de marbre à l’égard des doléances du groupe. Pour lui, il n’est pas question de payer les joueurs avant le départ de Béchar. La décision de les payer en fonction des résultats des trois derniers matches du championnat est irrévocable et semble à ses yeux la plus logique. Baba n’a guère l’intention de céder à ce qu’il qualifie de chantage des joueurs.
On veut boycotter le déplacement de Béchar
Certains joueurs veulent donner un ultimatum au président la semaine prochaine. S’ils ne voient rien venir, ils n’hésiteront pas à boycotter le déplacement de Béchar. En tous les cas, la direction du Mouloudia commence à prendre ses précautions en allant renforcer l’équipe par des joueurs de l’équipe réserve en cas de défection de certains éléments de l’équipe première.
La crise s’accentue au Mouloudia
La montée au créneau des joueurs risque d’empoisonner davantage l’atmosphère qui règne au sein du club d’El Hamri qui risque de connaître un été très chaud. En effet, de la démission annoncée du président au retrait des actionnaires passant par le départ en masse envisagé par les joueurs, le Mouloudia risque d’endurer des moments pénibles durant cette intersaison.
---------

Baba : «Quatre joueurs sont en train de monter le groupe contre moi»

Le président du Mouloudia affirme que quatre joueurs ont été les instigateurs de cette grève entamée par le groupe mercredi dernier. «C’est désolant qu’on en soit arrivés là. Je ne m’attendais pas à ce qu’on passe la trêve de cette façon. J’étais surpris de voir les joueurs restés derrière les bois sans vouloir s’entraîner. Ils m’ont manqué de respect», affirme Baba avant d’ajouter : «Quatre joueurs sont derrières cette grève, il s’agit de Chérif, Heriat, Belabbès et Belarbi.»
«Ce quatuor n’aura pas un sou de mon argent»
Baba a ouvert le feu sur ce quatuor. «Ces quatre joueurs ne méritent pas mon argent. Je ne les considère pas avec nous. Je ne les payerai pas. Qu’ils saisissent la commission des litiges, menace Baba. Pourtant, j’ai récupéré deux d’entre eux et j’ai fait confiance à deux autres qui n’avaient pas où jouer. Voilà comment ils me récompensent.»
«Ma démission devient irrévocable»
Après cette montée au créneau des joueurs, Baba persiste et signe pour sa démission. «Je n’ajouterai pas un jour de plus à la fin du championnat. D’ailleurs, ma démission sera officialisée le jour de l’AG des actionnaires. Je vais la présenter en bonne et due forme. Je suis dégoûté à présent. Ces joueurs veulent que je sorte par la petite porte», explique-t-il.
«L’AG ne sera pas reportée une nouvelle fois»
Ayant vu que certains actionnaires veulent boycotter les travaux de l’AG du 5 juin prochain, Ahmed Belhadj pense que celle-ci ne sera pas reportée même si le quorum n’est pas atteint. «On a annulé deux AG l’été passée. Donc il n’est pas question qu’on reporte celle-ci. Je vais tenir l’AG le plus normalement du monde durant laquelle je présenterai ma démission», précise-t-il encore.
A. L.

 

 

 

Publié dans : mco Ahmed Belhadj stade Ahmed-Zabana

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3913 22/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir