Ligue 1 & 2

ESS : La victoire, rien que la victoire

L’Entente n’a plus gagné depuis la réception du Nasria

Auteur : Khalil L. vendredi 19 mai 2017 22:34

Après deux semaines de perturbations, depuis la reprise du championnat et la défaite face au MCO, en passant par le nul concédé à domicile contre l’USMH, l’Entente de Sétif tentera cet après-midi de redresser la barre et de renouer avec la victoire pour maintenir le cap. Il est à rappeler en effet qu’en l’espace de deux journées, le leader du championnat a perdu cinq points, ce qui a donné l’occasion au MCA, qui est son principal concurrent pour le titre, pour le moment, de se rapprocher considérablement de la première place puisqu’il n’est plus qu’à quatre longueurs des Sétifiens, en comptant un match en moins. Sachant que ce match en retard des Mouloudéens se jouera au même moment de la réception de la JS Saoura au 8-Mai-45, cela voudra dire que les Sétifiens seront certainement à l’écoute du stade Benabdelmalek, ce qui pourrait leur mettre plus de pression, car si le MCA l’emporte, l’ESS n’a plus aucun le droit à l’erreur. On n’est pas encore là, mais c’est une éventualité qu’il va falloir envisager. Néanmoins, et quoi qu’il en soit, l’Entente reste toujours maître de son destin. Même si le MCA gagne à Constantine, il lui suffit de faire de même dans son antre et devant son public pour maintenir les Algérois à distance. En d’autres termes, les camarades d’Akram Djahnit n’ont qu’à battre la JSS et ne pas s’occuper du résultat de leurs rivaux. Cela va leur permettre de préserver leur fauteuil de leader et de préparer calmement et dans la sérénité le prochain déplacement à Béjaïa qui n’aura pas lieu avant deux semaines.
L’Entente n’a plus gagné     depuis la réception du Nasria
Cela dit, il faut savoir que depuis la reprise des entraînements, le calme est revenu dans la maison sétifienne et on a tout fait pour tenir l’équipe à l’écart de ce qui s’est passé ces derniers jours. Le conseil administratif de l’ESS, qui s’était réuni en début de semaine, avait insisté d’ailleurs pour que le staff technique et ses joueurs restent en dehors de tout cela et que leur boulot doit se faire sur le terrain. C’est ce qui a été fait et c’est ce que nous avons constaté depuis mardi passé, puisque le groupe s’est remis au travail et s’est concentré entièrement sur son sujet. Tous les joueurs que nous avons abordés nous assurés qu’ils sont plus que déterminés à relever le défi et à faire face à la campagne de déstabilisation qui a visé leur équipe depuis la reprise de la compétition. D’autant que cela fait très longtemps que l’ESS n’a pas goûté à la victoire en championnat fut contre le NAHD. Depuis, les Sétifiens ont enchaîné trois échecs de suite, une défaite face au CRB au 20-Août, puis une autre contre le MCO à Oran et le match nul concédé à domicile face à l’USMH. Il est temps de se ressaisir en effet.
Le coach a tous ses atouts entre les mains
S’agissant de l’effectif qui est mis à la disposition de Kheïreddine Madoui, il est à rappeler qu’on va enregistrer quelques absences, entre autres celle de Rachid Nadji qui s’est blessé à la cuisse et qui est contraint au repos actuellement. Il y aura d’autres absences, mais elles ne sont pas très importantes, car il ne s’agit pas d’éléments essentiels, à l’image du gardien Barki qui a convolé en justes noces ou de Kheïredine Arroussi qui ne s’est pas encore remis de sa blessure. Globalement, le coach sétifien dispose de l’ensemble de son effectif si l’on excepte Nadji, il n’aura aucun souci à se faire là-dessus. La défense sera au complet, ainsi que le milieu du terrain, et la défection de Nadji ne posera pas de problème à Madoui qui a Amokrane pour le remplacer, sans oublier Bougueroua et Berbache. Place au terrain alors.
 

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Opposés à Liverpool en 8e de finale de la LDC, Brahimi et le FC Porto vont-ils se qualifier pour les quarts ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3934 13/12/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir