Ligue 1 & 2

ESS / Aït Ouamar : «A l’Entente, même les remplaçants font la différence»

Le milieu de terrain de l’Entente, Hamza Aït Ouamar, est en train de réaliser une très bonne saison, en dépit d’une blessure qui avait freiné son élan.

Auteur : Akram F. lundi 13 mars 2017 21:57

Le milieu de terrain de l’Entente, Hamza Aït Ouamar, est en train de réaliser une très bonne saison, en dépit d’une blessure qui avait freiné son élan. Mais il n’attend pas une convocation de la sélection nationale à son âge, comme il le dit.

Quelle analyse faites-vous de la dernière victoire contre le CAB ?
C’était un match qui semblait très compliqué pour nous, dans la mesure où nous allions affronter une équipe du bas du tableau qui lutte pour sa survie en Ligue 1. Généralement, ce sont les matchs les plus difficiles à gérer, mais nous sommes restés très concentrés depuis le début du match et nous avons bien appliqué les consignes du coach. Après les ratages en première mi-temps, on s’est dit qu’on ne devait pas se précipiter à la reprise et évitant de s’énerver. C’est ce qui nous a aidés à faire la différence et à passer ce cap en empochant les trois points.
Vous voulez dire la concentration ?
Oui, et si vous avez bien remarqué, les remplaçants qui entrent en cours de jeu arrivent à apporter un plus et à faire la différence, comme ce fut le cas cette fois de Bakir et Amokrane qui sont rentrés et nous ont libérés avec ce second but. Je remercie ces deux jeunes joueurs qui ont un grand avenir devant eux et c’est ce qui montre que tous les joueurs, titulaires ou remplaçants, restent très concentrés.
Après un retour à la compétition plus ou moins difficile, suite à votre convalescence, il semble que vous avez repris tous vos moyens lors des deux derniers matchs en ayant été décisif. Une explication ?
Oui, je suis très content du fait que j’ai pu revenir très vite à mon meilleur niveau, en dépit d’une absence d’un mois. C’est grâce à mes coéquipiers qui m’ont beaucoup aidés, mais aussi à la confiance des entraîneurs qui croient en moi et qui tiennent à me responsabiliser. C’est leur confiance qui me pousse à me surpasser pour leur donner raison.
Comment évaluez-vous la situation de l’Entente à ce stade de la compétition, en tenant compte de ce qui reste à jouer ?
On parle beaucoup ces derniers temps du titre à Sétif, mais je tiens à dire que rien n’est joué et qu’il reste sept matchs où il peut se passer beaucoup de choses. Le rêve est permis, c’est légitime, mais il faut rester réaliste. Tout ce que nous avons à faire, c’est de continuer sur cette lancée et rester concentrés, comme je viens de le dire. Il faut éviter tous les problèmes qui peuvent nous déconcentrer. Mais nous sommes dans le bon couloir. 
Comment préparez-vous le prochain match contre le NAHD ?
La première chose à faire, c’est d’oublier le match de Batna. Cela va nous permettre, au risque de le répéter, de nous concentrer entièrement sur ce match contre le NAHD qui ne sera certainement pas facile pour nous. Encore une fois, c’est la concentration qui sera la clé de la rencontre. Sur le plan du travail, il n’y aura rien de spécial, on travaille comme d’habitude.
Comment voyez-vous cette rencontre ?
De par notre statut de leader, toutes les équipes vont vouloir nous battre, c’est normal, et c’est ce qui rendra nos matchs plus compliqués encore. Ajouté à cela le fait que nous allons affronter une équipe qui recèle un bon groupe et qui est très accrocheuse. Je crois qu’il faut procéder comme nous l’avons fait à Batna, c’est-à-dire d’éviter de tomber dans la précipitation. Il faut le gérer intelligemment et ne pas perdre de vue les trois points qui nous sont nécessaires.
Sur le plan personnel, pensez-vous à la sélection locale ?
Qu’est-ce qu’on peut faire de moi à trente ans (rire) ? Si vous voulez la vérité, je ne m’attends pas à une convocation de la sélection nationale, même si je suis prêt. Mais j’espère que les jeunes auront leurs chances et je souhaite la réussite à tout le monde.
 

Publié dans : ess Aït Ouamar

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3915 24/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir