Bien-être

Les aliments à éviter en cas de problèmes aux articulations

La douleur articulaire est un problème très habituel et peut être provoqué par l’inflammation, une lésion ou le développement d’une maladie chronique

Auteur : jeudi 23 février 2017 08:40

Son apparition est associée à la vieillesse, même si elle peut également se produire à un âge précoce dû à un traumatisme ou à une détérioration prématurée.

Dans tous les cas, c’est un état qui diminue la qualité de vie, surtout quand il interfère avec la mobilité et les capacités à réaliser les tâches quotidiennes.

Bien qu’il existe de nombreuses méthodes pour minimiser l’intensité des symptômes, mais il y a aussi plusieurs facteurs qui peuvent empirer la douleur.

Par exemple, la consommation de certains aliments augmente le taux d’inflammation, réduit l’absorption de nutriments et empêche votre récupération.

1. Les viandes cuisinés et rouges

Les viandes cuisinés et rouges contiennent des substances chimiques nocives qui peuvent augmenter le taux d’inflammation dans l’organisme.

Les nitrates et purines sont retenus dans l’organisme et, à long terme, provoquent le développement de douleurs et de rigidité dans les articulations.

2. Les sucres raffinés

La consommation excessive de sucres raffinés, sous toutes ses formes, à également un lien avec les déséquilibres dans les processus inflammatoires du corps.

Ces derniers augmentent la libération d’agents appelés cytokines, dont l’activité dans le corps augmente la douleur et l’inflammation.

Dû fait de leur grande teneur en calories, leur consommation augmente également le poids et, par conséquent, la pression sur les muscles et les articulations.

3. Le lait et ses dérivés

Le lait et ses dérivés lactés ont été associés avec la tendance à souffrir de douleurs articulaires depuis des âges précoces.

Cet aliment contient de hauts nivaux d’une protéine appelée caséine, dont la présence dans le corps augmente l’inflammation.

Cette substance irrite les tissus qui protègent l’articulation et, d’ailleurs, elle peut provoquer en quantité excessive une forte détérioration.

D’autre part, puisque ce sont des aliments riches en graisses saturées, ils augmentent le poids corporel et stimulent l’inflammation des tissus adipeux.

4. Le sel

La consommation excessive de sel de table est associée au développement d’une grande variété de maladies chroniques qui affectent la qualité de vie.

Ce produit altère l’équilibre des liquides corporels et, en même temps, augmente le risque de troubles cardiovasculaires et inflammatoires.

Alors que l’organisme n’a besoin que d’une petite quantité de sel pour fonctionner parfaitement, nous avons l’habitude d’en consommer jusqu’à 10 fois plus que la quantité nécessaire.

5. L’huile de maïs

L’huile de maïs est riche en acides gras qui déclenchent dans le corps la production de substances chimiques inflammatoires.

Leurs hauts niveaux en calories diminuent la qualité des articulations et aggravent la situation des pathologies inflammatoires.

6. Les œufs

Même si l’on a prouvé que les œufs sont sains et fournissent une quantité importante de protéines à notre corps, leur consommation habituelle n’est pas conseillée pour  les personnes souffrant de problèmes d’articulations.

Étant d’origine animale, ils possèdent une quantité importante d’acide arachidonique, une substance présente dans le jaune qui, paraît-il, augmente la réponse inflammatoire.

7. Les céréales raffinées et la farine

Les céréales raffinées et les farines sont de puissants agents inflammatoires qui peuvent conduire à la détérioration et aux douleurs articulatoires.

Elles présentent un haut taux glycémique qui, en ralentissant le métabolisme, déclenche la production de substances qui augmentent la sensation de douleur.
De plus, leur consommation quotidienne et excessive pourrait avoir un lien avec l’apparition de l’inflammation chronique et les maladies auto-immunitaires.
Par ailleurs, étant donné que ce sont des calories vides, elles contribuent au surpoids, aux maladies coronaires et au diabète.

8. Les plats préparés et les fritures

Les plats préparés et les fritures commerciales présentent de hauts niveaux de graisses saturées et de farines dont les effets dans le corps empirent l’inflammation des tissus gras.

Ils peuvent influencer le développement de problèmes cardiaques et, en plus, aggraver l’inflammation des pathologies articulaires.

En résumé, le régime joue un rôle principal dans la santé articulaire.

Réduire ou supprimer la consommation des aliments cités ici peut aider à minimiser la douleur et les symptômes associés à celle-ci.

De plus, il est indiqué d’augmenter la consommation d’aliments riches en antioxydants et acides gras oméga 3, qui exercent un effet anti-inflammatoire.

Publié dans : santé Articulations Alimentation

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3914 23/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir