Ligue 1 & 2

JSK / Berchiche déballe tout : «Faux, je ne me suis jamais disputé avec l’entraîneur»

«Je n’ai aucun problème avec Rial» «Cette histoire du téléphone est fausse»

Auteur : Saïd Djoudi lundi 12 décembre 2016 20:48

C’est une histoire qui a fait couler beaucoup d’encre et de salive cette semaine. À la veille du match face à l’USMBA, le défenseur Koceïla Berchiche aurait eu un bras de fer avec son entraîneur, Sofiane Hidoussi. Ce dernier et sans hésitation, a décidé de ne pas le convoquer lui préférant le jeune Tizi Bouali. Selon nos informations, l’axial n’aurait pas accepté une remarque de son coach pendant la séance. Mais pour avoir la vérité, nous avons contacté l’ancien Mouloudéen hier matin. Il a en effet, accepté de répondre volontiers à toutes nos questions évoquant ainsi plusieurs sujets sensibles à l’image de sa relation avec le capitaine Ali Rial. Entretien !

Bonsoir Koceïla, quelles sont vos nouvelles ?
Je vais bien, merci. Je m’apprête à aller à l’entraînement.
Peut-on dire que vous avez oublié la défaite essuyée face à l’USMBA ?
Oui, nous avons tourné la page. Certes, ce n’est pas évident d’enregistrer de mauvais résultats puisque notre position dans le classement n’est pas rassurante. La JSK n’a pas l’habitude de jouer le bas du tableau. C’est une situation très critique pour nous. Mais je tiens à vous dire que nous n’allons pas baisser les bras. La JSK finira par revenir en force.
Vous n’avez pas été concerné par le match face à Bel-Abbés pourtant vous avez effectué le déplacement avec l’équipe. Est-il vrai que vous vous êtes disputé avec Hidoussi ?
C’est complètement faux ! Je ne me suis à aucun moment disputé avec l’entraîneur. Tous ce qui a été dit est faux. Les gens doivent connaître la vraie raison avant de juger.
Puisque vous avez été écarté des 18 cela dit qu’il y avait eu quelque chose d’anormal, n’est-ce pas ?
Je ne vais pas dire qu’il n’y avait rien, mais je vous promets que je ne me suis pas disputé avec Hidoussi. Si parfois je me montre agressif ou entreprenant avec le groupe c’est parce que je suis un gagneur et je ne veux que le bien de la JSK. Mais pour que les gens sachent, j’ai été accusé à tort.
C’est quoi alors cette histoire du téléphone ?
J’allais parler de cette information qui est complètement fausse. Je ne sais pas qui a dit au coach que j’étais au téléphone, mais je vous jure que je ne parlais pas. En plus, même si c’était le cas, je ne pense pas qu’il est interdit d’utiliser le téléphone dans les chambres. 
Avez-vous essayé de parler directement avec Hidoussi ?
Oui, le jour du match, il était avec le staff technique (Adjali, Kherroubi et Gaouaoui). Je voulais avoir une explication par rapport à cette décision, mais à peine lui ai-je parlé, qu’il m’a crié dessus. Je ne sais même pas pourquoi. Et vous pouvez demander aux autres dirigeants, je n’ai rien dit. J’ai directement regagné ma place sans faire de bruit. L’intérêt de la JSK passera avant tout. Si vous permettez, je voudrais ajouter quelque chose.
Allez-y…
Je ne suis pas un perturbateur et j’aime la JSK plus que tout. Je n’ai jamais eu de problème avec un entraîneur. Demandez à Mouassa, Charef ou bien Mahdaoui. J’ai toujours servi d’exemple dans les clubs.
Vous avez été écarté, n’avez-vous pas peur de perdre votre place ?
Je n’ai jamais eu peur pour ma place. Je suis un joueur qui se donne à fond et qui essaye de donner le maximum sur le terrain. Et s’il y a un autre qui peut faire mieux, il sera le bienvenu. Je suis fair-play.
On parle depuis quelques temps de votre relation froide avec Rial. Qu’en est-il au juste ?
Encore des rumeurs. Je n’ai aucun problème avec Rial. On s’entend parfaitement bien et lorsqu’on joue ensemble, on essaye de donner le meilleur sur le terrain. Certaines personnes font tout pour semer la zizanie entre les joueurs.
La JSK a recruté Sofiane Khellili que vous connaissez bien. Pensez-vous qu’il va apporter un plus ?
Khellili est un bon joueur qui a déjà fait ses preuves. Certes, cela fait longtemps qu’il n’a pas joué, mais je suis persuadé qu’avec une bonne préparation, il finira par retrouver sa forme. Personnellement, je lui souhaite bonne chance. 
Un match de coupe d’Algérie vous attend ce vendredi face à Rouisset. Seriez-vous de la partie ?
Ce n’est pas à moi de décider mais il se pourrait que je déclare forfait et ce, pour ne pas prendre le risque d’écoper d’un quatrième avertissement. Je  ne souhaite pas faire l’impasse sur le match face au CRB. 
Que s’est t-il passé au juste à la veille du match puisque vous avez été accusé d’être le responsable d’un incident survenu sur les coups de 22h ?
Rien du tout, il était effectivement environ 22h lorsque une personne ivre commençait à crier. Je suis sorti pour lui faire savoir qu’on était une équipe et qu’on avait besoin de calme. Je n’étais pas seul puisque même Benabou et Rial étaient présents. Ils peuvent en témoigner.
Commencez-vous à penser à votre avenir à la JSK ?
Non, ce n’est pas encore le moment. Mais je vais certainement avoir une discussion avec le président Hannachi prochainement. Pour le moment, je le redis, l’intérêt de la JSK passera avant tout.
-------------------------

Il ne se sent plus à l’aise notamment avec Hidoussi

Vers le départ de Berchiche après le CRB

Depuis quelques jours seulement, la direction de la JSK a procédé à la libération de certains joueurs, qui désormais ne font plus partie de l’effectif. Après Ziaya, le contrat du milieu de terrain, Herbache a été résilié. Et au moment où nous mettons sous presse, et sauf changement de dernière minute, Benkablia devrait lui aussi leur emboiter le pas. On parle aussi des deux défenseurs, Touhami et Salah, qui eux aussi pourraient partir cet hiver. Mais hier, une source généralement bien informée nous a confié que l’axial, Koceïla Berchiche dont le contrat cours jusqu’en 2017, pourrait annoncer son départ à l’issue de la dernière journée de la phase aller face au CRB. Ne se sentant plus à l’aise notamment avec le coach Hidoussi, l’ancien Mouloudéen aurait pris la décision de demander officiellement ses papiers afin de changer d’air. Le fait qu’il soit à chaque fois blâmé et critiqué, le pousse à prendre cette amère décision. Pour le moment, rien n’est encore officiel, tout sera clair dans moins de 10 jours.
Plusieurs équipes le veulent déjà 
Avant même que cette information n’apparaisse dans le journal, plusieurs équipes déjà se disputent l’axial de la JSK. Pour le moment, notre source a refusé de nous donner plus de détails mais le moins que l’on puisse dire est que Koceïla est plus que jamais déterminer à quitter le club cet hiver.
Il ne jouera pas face à Rouisset 
Sous la menace, lui qui a déjà écopé d’un troisième avertissement, le défenseur Berchiche, ne sera pas concerné par le match de coupe d’Algérie. Il sera en effet, laissé à Tizi Ouzou et ce, pour qu’il soit d’attaque pour la dernière journée face au CRB. 
 

 

 

 

 

 

Publié dans : JSK Koceila Berchiche

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3913 22/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir