Ligue 1 & 2

ESS : Menace sur la défense

Au moins une semaine d’absence pour Keniche.

Auteur : K. L. lundi 21 novembre 2016 18:28

Si l’Entente de Sétif avait réussi à aligner cinq matchs sans défaite, c’est beaucoup plus grâce à sa défense qui s’est montrée très solide depuis le début de la saison, plus particulièrement depuis la réception du MCA où elle n’a encaissé aucun but, jusqu’au déplacement d’El Harrach à l’occasion de la 11e journée de Ligue 1 Mobilis. Elle concède la défaite et encaisse le premier but depuis la première titularisation de Khaïri Barki, et une semaine après, elle ne fait pas mieux en prenant deux autres, l’un sur penalty et l’autre dans les arrêts de jeu. Certes, on ne peut pas incriminer les défenseurs et leur rendant responsables de cette dernière défaite à Béchar, mais force est de constater que les erreurs commises ont été payées cash. Le premier but est survenu sur penalty, et le moins que l’on puisse dire, c’est que Hachi, qui avait commis la faute sur l’attaquant adverse, pouvait bien l’éviter. C’est un peu plus grave pour le second but qui a été encaissé dans la quatrième minute des arrêts de jeu, c’est-à-dire à quelques secondes du coup de sifflet final. Quand on se fait avoir dans les dernières secondes du match alors qu’on tient le point du match nul, c’est un peu grave à ce niveau, c’est même impardonnable. Cela ne doit nous empêcher non plus de souligner que ce deuxième but de la JS Saoura était entaché d’un hors-jeu flagrant que l’arbitre assistant n’a pas signalé. Donc, après s’être montrée solide et sereine, la défense a fini par craquer et la sanction a été immédiate.
Au moins une semaine d’absence pour Keniche
Et ce qui va compliquer davantage la situation dans les jours à venir, c’est que l’arrière-garde sétifienne va perdre l’un de ses piliers qui ne sera pas disponible la semaine prochaine après avoir été agressé en fin de match par un stadier qui n’avait apparemment rien d’autre à faire que de s’en prendre aux joueurs de l’ESS, sachant que cet énergumène de la pire espèce était censé être là pour protéger les joueurs des deux équipes et veiller à l’organisation et à la sécurité autour du match, et non pour agresser les invités de la ville de Béchar. Bref, suite à cette lâche agression, Ryad Keniche s’est fait examiner à l’hôpital où on a été obligé de lui mettre une attelle qu’il n’enlèvera pas avant le week-end prochain. Le joueur va faire d’autres examens médicaux pour déterminer avec exactitude la nature de la blessure et la période de convalescence qu’il devra observer avant de reprendre l’entraînement. En tout cas, Keniche est déjà forfait pour le match de coupe de vendredi prochain contre Mediouni Oran.
Bedrane risque gros
Et comme un malheur n’arrive jamais seul, son complice dans l’axe central de la défense Abdelkader Bedrane ne pourra pas non plus prendre part à la rencontre et devra faire l’impasse sur ce match de coupe, mais pour une autre raison bien sûr. C’est parce qu’il est suspendu pour avoir été expulsé en fin de match contre la JSS, une expulsion qui risque de lui couter très cher. L’ESS n’a pas seulement perdu le match contre la JSS, mais aussi deux de ses principaux éléments en défense.
Bouchar de retour, Arroussi out psychologiquement
C’est donc tout l’axe central de la défense de l’Entente qui est décimé à l’occasion du match de vendredi prochain contre le SCM Oran. Devant ces deux défections, le retour de Sofiane Bouchar, qui avait un excellent début de championnat avant qu’il cède sa place à Keniche pour des choix techniques, est plus que sûr en sens qu’il est l’élément le mieux indiqué à ce niveau suite à ces deux défections. Il sera normalement associé à Keïreddine Arroussi par rapport au profil de ce dernier, mais compte tenu de ce qu’a vécu Arroussi ces derniers temps, on doute fort qu’Amrani lui fasse appel. Car le joueur, qui se retrouvait souvent hors liste des 18, a été très affecté moralement au point d’aller réclamer sa lettre de libération. Et puisque la direction du club ne s’est pas opposé à son départ, il se peut qu’Arroussi ne soit pas très impliqué ces derniers temps avec le groupe, ou plutôt, pas très concentré sur son sujet.
Il n’y a plus de doublures dans l’axe central
Une autre solution se présente devant le staff technique, c’est celle de Miloud Rebiai, qui n’est pas un défenseur central, mais qui peut assurer cette tâche en ce sens qu’il a déjà évolué à ce niveau, notamment avec la sélection olympique au Brésil, avec un rendement très acceptable. Sa polyvalence en défense et dans l’entrejeu fait de lui un potentiel candidat pour ce poste. Mais le problème qui risque de se poser, c’est que le banc sétifien sera dépourvu de doublures à ce niveau. En utilisant Bouchar et Rebiai, il n’y aura plus aucune autre doublure dans l’axe central de la défense dans le cas d’une nouvelle défection, car même les deux défenseurs centraux de l’équipe réserve ne sont pas disponibles. Boudrama est suspendu pour deux matchs et Saad a été, comme on le sait, renvoyé du club. C’est une situation très complexe que l’Entente risque de vivre dans les prochains jours, car les absences de Keniche et de Bedrane peuvent durer encore longtemps.

Publié dans : ess Bedrane Keniche Boudrama

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3910 19/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir