Equipe d'Algérie

Courbis : «Medjani a raison, l’Algérie n’a rien d’une grande équipe»

«La qualification pour le Mondial reste possible car je ne vois pas le Nigeria faire un sans faute lors des trois prochains matchs»

Auteur : Saïd F. dimanche 13 novembre 2016 21:09

Contacté par nos soins, hier après-midi, Rolland Courbis, qui a était très proche de prendre en main la sélection nationale, après le départ de Rajevac, a accepté de décortiquer pour nous la rencontre perdue par l’Algérie, avant-hier, face au Nigeria. Pour l’ancien coach de Montpellier, les coéquipiers de Aïssa Mandi ont surtout offert la victoire à leur adversaire.
«Comme tout le monde, je suis déçu par la défaite de l’Algérie, d’autant qu’il y avait largement les moyens de ramener un bon résultat de ce déplacement. J’ai vu une équipe du Nigeria très correcte, qui n’était ni irrésistible ni imbattable. L’Algérie peut nourrir beaucoup de regrets car c’est elle qui a offert la victoire au Nigeria.» 

«Le problème défensif persiste depuis trois ans, ce n’est pas normal» 
Et d’enchaîner :
«Depuis deux ou trois ans, je vois le même problème qui persiste dans cette équipe d’Algérie et qui est la défense. L’Algérie a une génération dorée, avec un gros potentiel au niveau offensif. Cependant, l’équilibre n’a jamais été trouvé. Il faut travailler sur ça, afin de permettre à cette équipe d’avancer et de devenir plus complémentaire. Sur les deux premiers buts encaissés, la couverture n’est pas bonne, le mécanisme aussi et les interventions ont été complètement ratées.» 

«Si l’Algérie continue à donner des cadeaux pareils, elle ratera sa prochaine CAN» 
Sur la capacité de l’EN à réagir et, surtout, à réaliser une grande CAN au mois de janvier prochain, Courbis dira :
«C’est clair, si on continue à donner des cadeaux pareils à l’adversaire, on ne peut pas être rassuré. Il faut régler ça au plus vite. La défense notamment doit retrouver sa solidité individuelle et collective. Si ça se règle, je continuerai à rester optimiste et je pourrai dés lors dire que la sélection sera en mesure de poser des problèmes à toutes les équipes.»

«Medjani a raison, sur ce qu’on a vu samedi, l’Algérie n’a rien d’une grande équipe» 
L’ancien coach de Marseille partage l’avis du capitaine des Verts, Carl Medjani, qui a déclaré à l’issue de la déconvenue de samedi que «l’Algérie n’était pas encore une grande sélection africaine». C’est sûr que sur le match d’hier (samedi), l’Algérie n’a pas montré qu’elle était une grande équipe. Je le confirme. Une équipe qui prend trois buts de cette façon est une équipe qui ne fait peur à personne.» 

«La qualification pour le Mondial reste possible car je ne vois pas le Nigeria faire un sans faute lors des trois prochains matchs» 
Et d’ajouter :
«Il est clair que l’Algérie a perdu ses jokers mais je dirais que la qualification demeure quand même possible. L’équipe devra cependant gagner ses quatre prochains matchs. Aussi, je ne vois pas les Nigérians capables de remporter neuf points lors des trois prochains matchs. Le Cameroun a les moyens de les accrocher même au Nigeria.» 

«Mon rendez-vous avec Raouraoua a été pour moi un grand plaisir, même si on n’a pas trouvé un accord» 
Et de conclure :
«Je ne suis pas là pour faire le professeur. Ce n’est pas la défaite d’hier qui va diminuer ma sympathie, mon affection et mon optimisme pour l’Algérie», avant de revenir sur son rendez-vous récent avec le président de la FAF :
«Mon rendez-vous avec le président Raouraoua a été pour moi un grand plaisir et je reste persuadé que le plaisir a été réciproque, même si on n’est pas tombés d’accord au final.» 
 

Publié dans : Rolland Courbis Carl Medjani.

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3913 22/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir