Afrique

TP MAZEMBE - MOB Aujourd’hui à 14h30 : Les Béjaouis appréhendent l’arbitrage

Sandjak : «Pourvu que l'arbitrage soit correct»

Auteur : S. A samedi 05 novembre 2016 20:22

Comme annoncé par nos soins, la commission d’arbitrage de la CAF a désigné un trio sénégalais (Sénégal) pour officier cet après-midi entre le TP Mazembe et le MOB. La rencontre sera dirigée par Malang Diedhiou, assisté de son compatriote, Theophile Vinga, et le Rwandais, Theogene Ndagijimana. Le commissaire du match est de nationalité malienne, Souleymane Magassouba, alors que le coordinateur de ce match est le Camerounais Abel Mbengue. Toutefois, pour ce match, les responsables du MOB ne craignent pas l’adversaire autant que l’arbitrage qu’ils ont déjà eu l’occasion de connaître et qui n’a pas été à la hauteur. Ainsi, les Béjaouis n’ont pas caché leur crainte de l’arbitre d’aujourd’hui qui pourrait fausser la partie, surtout que le club béjaoui jouera encore en dehors de ses bases. 
Sandjak met en garde ses joueurs contre les contestations 
Le premier responsable à la barre technique, lors d’une entrevue avec ses joueurs, a tenu à les mettre en garde en leur demandant de ne pas contester les décisions de l’arbitre et de se concentrer uniquement sur leur travail une fois sur la pelouse. Le coach béjaoui ne s’est pas arrêté là puisqu’il a affirmé qu’il ne tolérerait pas un geste de mauvaise humeur. Ayant assez d’expérience pour gérer une telle situation, c’est donc aux joueurs de montrer qu’ils peuvent négocier la rencontre d’aujourd’hui à leur avantage.
Ils doivent maîtriser leurs nerfs et ne pas répondre à la provocation 
Tout en motivant ses joueurs, le technicien béjaoui a insisté sur le fair-play. Connu pour être un homme de bonne moralité, ce dernier ne veut en aucun cas que la rencontre sorte de son cadre sportif. Le fait d'aborder ce match avec un esprit excité risque de déconcentrer les joueurs et jouer ainsi un mauvais tour aux coéquipiers du gardien Rahmani. Sandjak tient donc à ce que ses poulains maîtrisent leurs nerfs sur le terrain, car s'ils arrivent à gérer la partie convenablement, un bon résultat ne leur échappera pas.

Sandjak : «Pourvu que l'arbitrage soit correct»

Sandjak, qui a déjà goûté au succès de cette même compétition avec la JSK, pense que le MOB peut refaire le coup et triompher devant les Corbeaux. Toutefois le coach reste raisonnable et reconnais la difficulté de la tâche qui attend son équipe aujourd’hui : «Je pense que c’est inutile de vous dire que la rencontre sera difficile. On jouera devant l’une des bonnes équipes en Afrique. Cela ne veut pas dire aussi qu’on n’a aucune chance. J’ai confiance en mes joueurs et je pense qu’on peut faire quelque chose de bien. Je ne suis pas un vendeur de rêves mais franchement, cette équipe a les moyens de créer l’exploit ici, même avec plusieurs défections et un effectif très réduit.»
 «Les conditions climatiques sont très difficiles, mais on sera onze contre onze sur le terrain»
Concernant les conditions climatiques, Sandjak nous a fait cette déclaration : «Je sais que par rapport au match de poules, la chaleur sera plus élevée cette fois. Toutefois, cela ne va pas nous empêcher de fournir des efforts tout au long du match. C’est ce que j’ai dit à mes joueurs. Il faut juste se donner à fond durant cette partie pour ne pas avoir des regrets après. En plus on sera onze contre onze alors, on doit quand même essayer de résister.»
 «Attention aux balles arrêtées !» 
Le coach du MOB semble connaître les points forts et les points faibles de cette équipe du TP Mazembe après l’avoir vue lors du match aller. Il a visionné aussi beaucoup de séquences des matches de cette même formation : «C'est une équipe qui ne marque pas beaucoup de buts et c'est très révélateur. Dans le même temps, elle possède une défense solide qui lui a permis de résister à ses adversaires, qui possèdent des attaquants prolifiques. La formation du TP Mazembe tire donc sa force dans la solidité de sa défense alliée à l'abattage de son milieu du terrain et surtout les balles arrêtées. On doit faire très attention.»
«Pourvu que l'arbitrage soit correct»
En plus de toutes ces contraintes, le coach béjaoui craint naturellement l'arbitrage qui, selon lui, «prend souvent partie de l'équipe locale. Cela se passe toujours comme ça en Afrique. J'espère qu'il sera correct, car sur le terrain, le MOB a les moyens de réaliser un bon résultat ici même   si la mission ne sera pas aisée comme je viens de vous le dire.»

 

 

 

Publié dans : Sandjak TP MAZEMBE - MOB Malang Diedhiou

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Coupe du monde : Votre pronostic pour le match de ce mercredi entre le Portugal et le Maroc?

Coupe du monde : Votre pronostic pour le match de ce mercredi entre l’Uruguay et l’Arabie Saoudite?

Coupe du monde : Votre pronostic pour le match de ce mercredi entre l’Iran et l’Espagne?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4119 19/06/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir