Equipe d'Algérie

Rajevac : «Le Lesotho est mon premier match, je veux commencer par une victoire»

«Lorsque j’aurai une meilleure idée sur mes joueurs, je choisirai mon système de jeu.»

Auteur : Moumen A. samedi 27 août 2016 20:55

 Pour cette deuxième sortie face à la presse, Milovan Rajevac  n’a rien  changé dans sa stratégie de communication.   Evasif  concernant certains  choix  de joueurs,  Rajevac a,  pour la première fois, affirmé qu’il était là pour faire mieux que son parcours en Coupe du Monde 2010 avec le Ghana. C'est-à-dire dépasser le cadre des quarts de finale atteint avec les Blacks Stars, en Afrique du Sud. D’emblée Rajevac  met le point sur ce premier stage qu’il espère positif avec au bout une victoire contre le Lesotho : « C’est  mon premier stage, je vais essayer de donner un maximum de réponses aux questions de mes joueurs à propos de ma méthode de travail et les objectifs à réaliser avec eux.  Ce match du Lesotho sera une occasion pour moi de faire connaissance  avec eux. On profitera de cette première rencontre pour discuter des objectifs avec ce premier match des éliminatoires de la Coupe du Monde qui arrive  juste après contre le Cameroun ». 
«Si on ne respecte pas cette équipe, on risque de se mettre en difficulté» 
« Contre cette équipe du Lesotho,  il faudra vraiment beaucoup courir, et si on ne respecte pas cette consigne, ça va être très difficile pour nous. Donc le plus important pour moi dans ce duel,  sera l’effort qui va être déployé par les joueurs. Chaque match de l’Equipe nationale sera un test pour chaque joueur». 
«Le match du Lesotho ne déterminera pas l’équipe qui commencera face au Cameroun» 
Voulant savoir si ce match ne se présentait pas comme une aubaine pour faire tourner son effectif sans trop focaliser sur le résultat, le coach Milovan dira : « Ce sont deux matchs différents, donc ce duel contre le Lesotho ne déterminera pas  forcément l’équipe qui commencera contre le Cameroun.    Il ne sera  pas une répétition,  car cela dépendra de la forme des joueurs, comme les blessures et d’autres facteurs ». 

Sa philosophie de jeu 
«Lorsque j’aurai une meilleure idée sur mes joueurs, je choisirai mon système de jeu» 
 « Il est évident que c’est une mauvaise chose de compter sur un joueur en manque de compétition. C’est même un handicap pour l’équipe nationale. Concernant le choix tactique, on définira cela une fois que l’ensemble des joueurs seront regroupés et expérimentés à l’entrainement. Dès que j’aurai une meilleure idée sur mes joueurs, j’opterai pour un système de jeu adéquat avec le potentiel de mes joueurs et leurs qualités ».  
«Ma stratégie consiste à être toujours meilleur que  l’adversaire» 
 « La stratégie consiste à être au maximum avec les joueurs et préparer mon équipe sur les plans psychique, physique et technique. C'est-à-dire bien se préparer et toujours être meilleur que l’adversaire dans chaque match. Il y a le match du Lesotho qui arrive et que je considère comme très important pour nous ».
«Mon équipe doit être combative, dure  et je m’appuierai sur des joueurs agressifs» 
« Mon style de jeu, est clair : mon équipe joue dur, souvent combative, qui ne prend pas beaucoup de buts et que mes matchs se terminent souvent sur un but d’écart que ça soit en club ou en sélection. Je m’appuie sur des joueurs  agressifs, bien sûr dans le cadre sportif ».
«Mes victoires sont souvent acquises par un but d’écart, attendez-vous  à souffrir avec moi» 
« Avec moi vous allez trembler jusqu’au bout parce je suis quelqu’un qui préfère gagner et assurer ses succès en optant pour une stratégie bien précise. Ma victoire est souvent acquise avec un but d’écart ». 
«Il faudra attendre au moins 6 mois pour connaitre ma philosophie de jeu» 
« Mes joueurs doivent prendre conscience que chaque match est important pour la sélection pour d’abord gagner en confiance, et améliorer le classement FIFA. J’attends avec impatience  ma rencontre avec les joueurs, lundi. Je suis sûr que dans 6 mois les choses vont s’améliorer, il faudra alors beaucoup de patience pour connaitre ma philosophie de jeu ». 

Sa vision sur le football local 
«J’ai pris du plaisir à suivre le match NAHD-JSK. J’ai l’impression qu’il y a un bon championnat» 
«C’est mon travail de prospecter et  suivre les joueurs potentiellement sélectionnables. Je vais voyager en Europe pour m’arrêter sur la forme de mes joueurs. Bien sûr je suivrai aussi les joueurs locaux. Hier (vendredi), j’ai suivi un bon match de Ligue 1 Mobilis, et j’ai l’impression qu’il y a un bon championnat en Algérie où le plus important est le résultat ».
«J’ai appris quelques mots de français» 
« Tout le monde sait les résultats que j’ai réalisés avec le Ghana. Mon rêve c’est de faire mieux, et je pense qu’avec l’équipe d’Algérie le potentiel existe pour le faire. Avec la collaboration de tous, on peut y arriver. Les médias, les supporteurs, et les entraineurs de la Ligue 1 Mobilis doivent tous aller dans le même sens pour contribuer au succès de la sélection nationale. Pour le français, j’ai déjà appris  quelques mots ».
«Bennacer ? Je vais le découvrir durant ce stage» 
« Bennacer est un joueur que je vais découvrir  à l’entrainement, comme tous les autres, je ne le connais pas assez, je ne peux pas m’exprimer à son sujet. C’est le cas aussi des autres joueurs. Tant que je n’ai pas travaillé avec eux, je ne peux rien dire à propos de leur apport ou leur place dans le groupe. C’est un peu prématuré de tirer des conclusions individuellement sur les joueurs ». 
«Je compte sur Mansouri et Neghiz pour vite me familiariser avec les joueurs» 
«  Il y aura une prise de contacts avec les joueurs, ça va durer deux ou trois jours, ensuite on  s‘étalera sur la préparation du match comme j’ai l’habitude de le faire avec les précédentes sélections, j’attends un grand soutien de la part du staff en place pour m’aider à mieux connaitre les joueurs ». 
«Avec une meilleure présence psychologique, les U23 auraient pu mieux faire aux JO» 
« L’équipe olympique, je tiens à féliciter cette équipe, je crois que cette équipe aurait pu aller plus loin avec une meilleure préparation psychologique, notamment dans des moments difficiles dans les matchs, je regrette que les résultats soient ainsi. Il est évident qu’on va suivre les joueurs de l’EN Olympique parce que c’est l’avenir  du football algérien ». 
«Je n’ai aucune appréhension avant ce match du Lesotho, je ressens de l’énergie positive…» 
« Je n’ai aucune appréhension, je ressens plutôt de la nervosité et de l’énergie positive dans mon esprit. Le hasard a voulu que je commence ma campagne avec l’Algérie, comme je l’ai fait avec le Ghana, contre le Lesotho, et on a déjà abordé ce sujet avec le staff en place. J’ai bien envie d’entamer mon parcours avec une victoire ».

L’absence de Bensebaini, la convocation de Cadamuro et Tahrat 
«Je ne commenterai aucun choix, je ne connais pas assez les joueurs» 
Sans trop s’étaler sur ses choix, Milovan Rajevac avoue qu’il s’est appuyé sur ses adjoints, Yazid Mansouri et Nabil Neghiz, pour établir sa liste pour son premier match  à la tête des Verts : « Je ne ferai aucun commentaire individuel concernant la convocation de tel ou tel joueur d’autant plus que  je ne les connais pas très bien. Ce n’est qu’après mon travail avec eux et une fois que j’aurai une idée fixe sur chacun d’entre eux que je pourrais m’exprimer. C’est une liste qui est donnée et puis c’est tout».  
«J’ai dû consulter mes adjoint pour  établir la liste du Lesotho» 
«J’ai essentiellement consulté mes adjoints, Neghiz et Mansouri, pour arrêter  ma liste des 23.  Etant donné que je n’ai pas eu l’occasion de travailler avec ce groupe, leur avis était très important et décisif. Je me suis donc appuyé sur ma collaboration avec le staff en place ». 
«J’ai visionné quelques matchs de l’Algérie mais rien ne remplace le terrain pour se renseigner» 
« J’ai effectivement visionné quelques matchs de la sélection mais il y a une grande différence entre visionner un match à la télévision et voir  à l’œuvre ses joueurs à l’entrainement. C’est sur le terrain que l’on peut juger et améliorer le jeu d’une équipe et le rendement d’un joueur. C’est  l’entrainement indiquera notre manière de  jouer dans un match ».  
«Je suis impatient de rencontrer mes joueurs et répondre  à leurs attentes» 
« J’attends impatiemment ma première séance avec les joueurs parce que c’est à ce moment-là que je pourrai  donner mon programme de travail et les objectifs que j’ambitionne pouvoir atteindre avec eux. J’attends aussi pour voir comment mes joueurs vont répondre par rapport à ma méthode de travail et ma conception du football ».

La situation des joueurs en difficulté 
«Les joueurs importants de l’EN seront convoqués, même s’ils ne sont pas titulaires avec leur club» 
« Pour les joueurs qui ne jouent pas avec leur club, c’est évident que cela pose un problème aussi mais il est important de savoir dans quelle situation psychologique ils sont. Après,  s’ils sont importants pour sélection et qu’ils ne jouent pas régulièrement avec leur club, on fera appel à eux. Je laisse toujours une porte ouverte à ces joueurs parce qu’un groupe c’est 25 joueurs et non pas 11 uniquement ».
«Je suis très content pour Bentaleb, j’espère qu’il s’imposera en Bundesliga» 
« Je suis très content pour Bentaleb qui vient de signer pour un très bon club de Bundesliga. Le championnat allemand est l’un des meilleurs au monde, il est  très fort et c’est bien sûr un plus pour la sélection.  On sera plus contents s’il parvient à s’imposer et jouer souvent dans ce championnat ». 
«De par sa personnalité et son importance dans le groupe, M’bolhi mérite sa convocation»  
« Concernant M’bolhi on a discuté avec l’entraineur des gardiens de but, (Ndlr Michael Boly) qui est en contact permanent avec lui et il nous a garanti qu’il était prêt à être retenu pour ce stage.  Bien sûr M’bolhi est un très bon gardien avec un caractère spécial. Mentalement’ il est très fort, c’est vrai’ et il est évident que le fait qu’il ne joue pas avec son club me cause un problème mais comme il s’agit d’une personnalité très importante pour le groupe, sa convocation en sélection est   méritée en équipe d’Algérie ». 
«Si le problème de manque de compétition persiste on cherchera des solutions» 
« Chaque entrainement sera aussi un test pour tout le monde, mes joueurs doivent prendre conscience que l’effort à l’entrainement compte beaucoup, et c’est aussi le cas de M’bolhi. Maintenant, si le problème persiste on cherchera des solutions. Vous ne pouvez jamais tout planifier à l’avance ».

 

 

Publié dans : Lesotho Rajevac

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3910 19/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir