Ligue 1 & 2

MCA /Hachoud : «C’est cet état d’esprit du groupe qui sera notre force cette saison»

«Détrompez-vous, la concurrence de Boucherit me pousse à redoubler d’efforts»

Auteur : R. Benchikh vendredi 29 juillet 2016 22:40

Le capitaine du MCA, Abderrahmane Hachoud parle des différentes parties de la préparation d’intersaison, ce dernier est très satisfait malgré quelques désagréments en Pologne. Par ailleurs, il affirme que la dernière ligne droite en Tunisie est très importante avant d’aborder la compétition, tout en louant les qualités des nouveaux venus.

Vous avez bénéficié de trois jours de repos, avant de reprendre aujourd’hui à la préparation ; un commentaire ?
Pour nous, c’était l’occasion de se ressourcer et de récupérer de nos efforts fournis lors du stage en Pologne, on a profité pour aller voir la famille ensuite on s’est retrempés dans l’ambiance du travail à partir de vendredi (entretien réalisé hier), pour poursuivre notre programme, jusqu’à la fin, je veux dire par là jusqu’au match de championnat face à la JSK.
En tant que capitaine, quelle analyse faites-vous du stage de Pologne ?
À mon avis, le stage de Pologne est une totale réussite, on a très bien travaillé le volet physique qui était le plus important, sans oublier bien sûr les aspects des volets technique et tactique. Le stage a été ponctué de rencontres amicales, et on a joué cinq matchs exercices qui nous ont été très bénéfiques. La cohésion a été le sujet de ces matchs, on l’a bien travaillé car comme vous le savez, l’équipe a changé par rapport à la saison dernière. En plus il n’y a pas eu de problèmes entre les joueurs bien que le stage fut très long, c’était une très bonne chose pour l’équipe. Il faut aussi dire que les joueurs étaient très disciplinés et assidus au travail, et surtout conscients de ce qui les attend, ils ont respecté à la lettre le programme établi par l’entraîneur, du premier au dernier jour.
Qu’en est-il des perturbations climatiques qui vous ont contrariés en Pologne ?
Il n’y a eu aucune perturbation dans le programme de travail, ensuite il est tout à fait normal que la nature soit imprévisible et change du jour au lendemain, ceci étant, cela n’a aucunement perturbé notre feuille de route. Une fois que la pluie avait commencé à tomber, on a trouvé un terrain en tartan pas très loin de l’endroit où on était à Wisla, et là aussi on a très bien travaillé. La preuve aussi, est que le staff technique n’a annulé aucune séance d’entraînement et a respecté de bout en bout son programme, et les réactions des joueurs étaient parfaites.
Que voulez-vous dire ?
L’entraîneur a confirmé que les joueurs ont bien adhéré à son programme de travail. En plus de la réaction des joueurs que ce soit physiquement ou techniquement, on a joué cinq matchs amicaux, où le rendement collectif était pas mal quand même, ce qui prouve qu’on commence à cueillir les fruits de notre travail Dieu merci, mais il reste encore du boulot, à savoir une troisième étape en Tunisie sur laquelle on mise beaucoup.
Comment ?
On est entrés dans la troisième et dernière étape de la préparation et qui sera décisive. En Tunisie on affrontera de très grandes équipes qui vont nous tester sur le niveau actuel de notre équipe, ce qui sera bénéfique pour le groupe pour connaitre son degré de cohésion.
Vous étiez présent la saison passée avec Arthur Jorge et aujourd’hui avec Menad, Sayah et Aït Mouhoub, quelle est la différence entre eux, en toute franchise ?
Chaque entraîneur a sa méthode bien à lui, mais ce qui est visible aujourd’hui, c’est qu’on se prépare mieux à tous les niveaux, je veux dire qu’on se sent bien avec Menad, Aït Mouhoub et le préparateur physique Sayah, qui sont en train d’accomplir un travail titanesque qui aura son pesant d’or durant la saison. La saison passée, je me rappelle qu’on avait joué trois rencontres amicales durant toute la période de préparation, ce qui semble insuffisant, car les nouveaux joueurs n’arrivaient pas à trouver leurs repères rapidement, quant à cette année on a joué cinq matchs et il nous en reste trois autres, ce qui est largement suffisant pour tisser la toile à mon sens.
Justement, que pensez-vous du niveau des nouveaux joueurs ?
Que Dieu les protège du mauvais œil, ils sont tous pétris de qualités très appréciables et je m’attends à ce qu’ils apportent un plus dans l’équipe. En outre, ce n’est pas à moi de présenter Seguer, Bedbouda, Zerdab, Bougueche, Boussouf, Nekkache, Mebarakou, Djemaouni qui sont déjà connus, sans oublier les Seddiki et Mansouri qui ont montré de très bonnes dispositions et une volonté farouche pour réussir au Mouloudia, c’est de bon augure pour la saison.
Selon Menad, Boucherit est bien parti pour vous mettre la pression sur le côté droit avec ses belles prestations, d’où une féroce concurrence, n’est-ce pas ?
Je l’ai dit et je le redis aujourd’hui, les excellentes prestations de Boucherit sur le côté droit m’ont fait plaisir, je lui souhaite une grande réussite. Je souhaite avoir un concurrent direct dans ce poste pour le bien de l’équipe d’abord, et Boucherit est une des solutions dans ce registre. La concurrence va me pousser à redoubler d’efforts pour être toujours dans la forme demandée, et comme je l’ai dit, la force du MCA cette saison est son état d’esprit car on tire sur la même corde et dans le même sens.
Pour terminer, un mot sur la rencontre face à la JSK ?
C’est vrai que j’aurais voulu jouer la première rencontre de championnat devant nos supporters, mais cela ne veut pas dire qu’on n’a pas les moyens de revenir de Tizi Ouzou avec un bon résultat. Face à une grande équipe de la JSK, ce sera une belle rencontre avec du fair-play. En plus, il ne faut pas faire tout un plat par rapport à cette affiche car on prépare une saison complète, pas seulement un match.

Publié dans : mca hachoud Boucherit

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3913 22/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir