Ligue 1 & 2

NAHD : Bouzidi déballe tout : «C’est mon droit de procéder aux changements car je serai le premier responsable en cas d’échec»

«La libération de Boussouf est une affaire personnelle».

Auteur : Youcef M. mardi 28 juin 2016 20:01

L’entraîneur Youcef Bouzidi a décidé de sortir de son mutisme et de tout déballer. Après un mois d’absence sur la scène médiatique, il a tenu à répondre à certaines questions qui ont fait la une des journaux et apporter ainsi les éclaircissements à l’issue de l’officialisation de son maintien à la tête de la barre technique. «Certains n’ont pas apprécié notre recrutement ou encore la purge que nous avons procédée au sein de l’équipe et du staff technique. Il faut savoir que c’est mon droit de procéder aux changements car je serai le premier responsable en cas d’échec. Donc, je dois choisir soigneusement la composante de mon staff et mon groupe de joueurs. Je suis convaincu de mes choix car il fallait effectuer une révolution au sein de l’équipe afin de réussir une saison meilleure que la précédente. Les ambitions du NAHD ont grandi et les supporters ont le droit de rêver d’une bonne équipe en mesure de renverser la hiérarchie et leur donner le sourire. Le bilan de la saison passée nous a incité à procéder à ces changements qui seront en mesure de booster encore le Nasria », dira d’emblée Bouzidi. 

«La libération de Boussouf est une affaire personnelle»
L’une des décisions qui a fait couler beaucoup d’encre à l’intersaison est la libération inattendue du gardien titulaire, Kheireddine Boussouf. Selon Bouzidi, le courant ne passait pas entre les deux hommes et le joueur ne pouvait pas continuer à travailler sous sa coupe. «L’affaire Boussouf est personnelle puisque je ne pouvais plus communiquer avec lui en dehors du volet sportif. En tant que gardien, je ne remets pas en question ses compétences et ses qualités mais sur le plan personnel, les choses ne sont pas meilleures. Il faut souligner que Boussouf ne devrait pas être ingrat envers moi puisque j’étais à ses côtés lors de son début raté en championnat. Je l’ai soutenu et aider à remonter la pente et retrouver ainsi son niveau et ses moyens. Tout le monde demandait sa mise sur le banc des remplaçants mais j’ai continué à lui faire confiance jusqu’à ce qu’il a reprenne confiance en lui. D’autres ont demandé carrément son expulsion du groupe mais j’ai cru en lui. Si nous avons décidé de le libérer, c’est pour ramener un portier de haut niveau. Doukha n’est pas un gardien quelconque et l’équipe a réussi trois bons coups à ce niveau. Le NAHD possède trois gardiens internationaux qui se connaissent entre eux. Désormais, il n’y aura pas de souci au niveau des bois », ajoute l’entraîneur des Sang et Or. 

«C’est Herida qui a demandé à partir»
Concernant ce secteur défensif entièrement chamboulé, Bouzidi répond : «Notre défense est classée 3e mauvaise défense après celles de l’ASMO et du RCA. Au départ, je ne voulais pas la chambouler mais après mon bilan, je ne pouvais pas rester les bras croisés. En plus, certains éléments ont insisté pour avoir leurs papiers, à l’image de Slimane Allali et Mohamed Herida. J’aurais aimé garder Allali mais sa relation avec les supporters l’a poussé à quitter le club. Idem pour Herida qui a accompli une saison honorable mais il n’a pas trouvé de compromis avec les dirigeants », relate le coach husseindéen.

«Je n’ai aucun problème avec Seddiki»
Le coach du NAHD insiste qu’il n’a aucun problème avec qui que ce soit, y compris le milieu Liès Seddiki. «Seddiki veut partir et il semble avoir ses raisons. Actuellement, il songe sérieusement à résilier son contrat et veut avoir sa lettre de libération. Maintenant si le joueur ne trouve pas un terrain d’entente qui lui permettra de changer d’air, je continuerai à travailler avec lui normalement et sans le moindre souci. Je n’ai aucun problème avec lui.» Clame Bouzidi.

«Le changement du staff technique a été dicté par la direction»
L’éviction de l’entraîneur adjoint, Bilel Dziri, et de l’entraîneur des gardiens, Fateh Toual, est une démarche ordinaire qui se passe dans tous les clubs, avoue Bouzidi : «Plusieurs équipes ont changé leurs staffs et c’est ainsi la vie d’un entraîneur. C’est une démarche normale et c’était logique que cela se passe au NAHD. Le changement du staff technique a été dicté par la direction après la lecture du bilan annuel. Je n’assume pas seul ce changement puisque la direction a eu son mot.»

«Satisfait du recrutement»
«Nous avons réussi un recrutement de qualité et nos cibles étaient bien étudiées. Il y a des doublures à chaque poste et les trois compartiments demeurent équilibrés. Il y a aussi les jeunes qui peuvent largement prétendre à un meilleur statut, ce qui relance la concurrence. On attend beaucoup des nouvelles recrues, notamment Bennai et Benyahia. Ce dernier peut constituer la surprise cette saison. En somme, je suis satisfait du recrutement et je suis confiant quant à l’avenir», rassure-t-il.
 

Publié dans : nahd. Boussouf Herida Bouzidi

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3910 19/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir