Ligue 1 & 2

JSK : Quand l’USMB se venge de Mouassa au détriment de la JSK !

Azlef : «Bedrane a donné sa parole, c’est malheureux !»

Auteur : L.A. mardi 14 juin 2016 17:43

Comme nous l’avons révélé dans notre édition d’hier, la JSK a perdu encore une autre piste qu’elle tenait en main pendant plusieurs jours, en l’occurrence l’axial de l’USMB, Abdelkader Bedrane. Le joueur qui a été contacté, il y a plusieurs jours, a donné sa parole pour venir jouer à la JSK la saison prochaine. Il a juste expliqué au manager Zafour qu’il doit d’abord récupérer ses papiers. Les offres n’ont pas manqué pour Bedrane, mais sa décision était prise et il s’est engagé à venir à Tizi dès l’obtention du document. Jusque-là rien d’anormal. Mais tout a changé dans la soirée de lundi dernier. Le joueur a été contacté par le président de l’USMB qui l’a invité à se déplacer au siège pour récupérer sa libération, tenez-vous bien, contre la somme de 100 millions seulement. Le joueur lui-même s’en est étonné car cela fait plusieurs jours qu’il tentait de convaincre son président de lui remettre ses papiers pour bien plus que ça. Bon bref, Bedrane ne jouera pas à la JSK, ça c’est sûr, mais son transfert à Sétif soulève moult interrogations ! Selon des indiscrétions, les responsables de l’USMB, le président Zouaoui plus précisément, a catégoriquement empêché la venue de Bedrane à la JSK pour la simple raison que Mouassa en est l’entraîneur en chef. Les Blidéens n’arrivent toujours pas à digérer le départ de Mouassa qui a été plusieurs fois entraineur de l’USMB. C’est lui-même qui a réalisé l'accession la saison écoulée et qui les a battus cette saison au match retour à domicile rendant impossible leur maintien en Ligue 1 Mobilis. En exigeant du joueur de signer partout où il le désire, mais pas à la JSK, du moins pour la saison prochaine, les responsables de l’USMB se sont vengés de Mouassa, mais au détriment de la JSK qui a misé beaucoup sur la venue de ce joueur pour renforcer son compartiment défensif.
Les Kabyles scandalisés
Les dirigeants de la JSK sont frustrés et scandalisés à la fois. Le transfert de Bedrane pour l’ESS est certes un fait parmi tant d’autres, mais c’est beaucoup plus la manière qui a déplu aux dirigeants. L'un d’entre eux nous a confié que Bedrane était acquis et qu’il ne restait qu’à formaliser le transfert. Ils l’ont même attendu pour la soirée de lundi ou au plus tard hier au siège du club, pour signer.
La commission explore d’autres pistes d’axiaux
Ce n’est vraiment pas évident de mettre la main sur les deux autres joueurs que la JSK veut recruter dans les plus brefs délais sachant que l’équipe ne tardera pas à commencer sa préparation estivale. Le groupe doit se renforcer par un axial et un attaquant, indiquent les responsables. Deux joueurs que la JSK a convoités, Mebarakou et Bedrane, ne viendront pas. La commission de recrutement explore d’autres pistes de centraux disponibles, précisément le jeune Salah de l’ASO, qui est en pole position et qui ne devra pas tarder à signer son contrat.

Azlef : «Bedrane a donné sa parole, c’est malheureux !»
S’exprimant sur ce dossier, le dirigeant Malik Azlef s’est dit aussi frustré de voir un joueur qui a donné sa parole d’homme de venir à la JSK, changer de position du jour au lendemain. Il a déclaré : «Bedrane nous a donné sa parole d’honneur pour venir à la JSK, une fois qu'il aura récupéré ses papiers. C’est bien dommage de le voir partir dans un autre club, c’est malheureux !»
«On a encore besoin d’un défenseur et d'un bon attaquant»
Pour ce qui concerne les joueurs attendus à Tizi, ces prochains jours, Azlef ajoute : «On a déjà six nouveaux joueurs qui ont finalisé avec nous. On a encore besoin de deux autres éléments au minimum, un bon central et un attaquant. Nous sommes en train d’étudier toutes les propositions avant de prendre une décision. Tous les membres de la commission se concertent, chaque proposition fait l’objet d’un examen, après on tranche».
«On est aussi prêt à l’option de racheter la libération s’il y a une opportunité»
La plupart des joueurs ciblés cet été ont signé ailleurs. La JSK est contrainte de changer sa stratégie et de proposer aux joueurs qui, même s’ils ne sont pas libres, de racheter leur libération s’ils sont intéressés de venir bien sûr. «Ils ne sont pas nombreux, les joueurs libres et disponibles sur le marché. S’il y a bien sûr une bonne opportunité, on n’hésitera pas à sauter sur l’occasion même s’il faut racheter la libération».

Publié dans : JSK USMB Mouassa Azlef

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3914 23/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir