Ligue 1 & 2

ESS : Lameri renvoyé par la police des frontières, Geiger consterné

Il a échappé à une interpellation de la Gendarmerie nationale.

Auteur : K. L. mercredi 06 avril 2016 19:54

L’Entente de Sétif s’est envolée, hier en milieu d’après-midi, à destination  de Khartoum, en prévision du match de samedi prochain qui l’opposera à Al Merrikh du Soudan, pour le compte du match aller des huitièmes de finale de la Ligue des Champions Africaine. Les Sétifiens, qui voyageaient à bord d’un appareil d’une compagnie aérienne turque, devaient faire une escale hier à l’aéroport d’Istanbul avant de poursuivre leur voyage jusqu’à la capitale soudanaise. Les dirigeants de l’ESS s’étaient présentés très tôt le matin à l’aéroport Houari-Boumediène pour préparer le départ de leur équipe. Il y avait le président Hassan Hammar, le trésorier Hassan Snoussaoui et le coordinateur Farès Fellahi. Ils étaient sur place dès 9h00 du matin et ils y sont restés jusqu’au moment du décollage.
Ziaya, dernier arrivé à l’aéroport
Les joueurs de l’ESS ont commencé à arriver à l’aéroport vers 9h45. Il s’agit notamment de ceux qui ont passé la nuit à l’hôtel El Fourssane de Baraki. Les autres, ceux qui avaient passé la nuit chez eux ou chez leurs familles à Alger, sont arrivés un peu plus tard. Abdelmalek Ziaya était le dernier joueur à arriver à l’aéroport. Il est venu tout seul, il n’était pas accompagné. Il a juste eu le temps de saluer tout le monde et d’enregistrer ses bagages, avant de disparaître dans la salle d’embarquement. Il s’est attardé néanmoins quelques minutes avec le président Hassan Hammar qui a essayé de lui remonter le moral avant ce voyage.
Lameri arrêté et refoulé aux frontières
Mais au moment où tout allait bien, les responsables de la délégation sétifienne sont surpris d’apprendre que Sidal Lameri a été refoulé par la police des frontières parce qu’il n’est pas autorisé à quitter le territoire national. La raison est simple, le joueur est recherché pour n’avoir pas répondu à plusieurs convocations du Ministère de la Défense pour effectuer son service national. Lameri avait un sursis, il avait l’habitude de le renouveler, mais cette fois-ci, il ne l’a pas fait. Il est donc normal qu’il ne soit pas autorisé à quitter l’Algérie. Les différentes tentatives des dirigeants de l’ESS pour régler le problème en se portant garants ont été vaines. Le joueur n’avait qu’à se plier à la réglementation et rebrousser chemin.
Il a échappé à une interpellation de la Gendarmerie nationale
Sidali Lameri doit s’estimer même heureux. Car dans des cas pareils, il est automatiquement interpellé et remis aux services de la Gendarmerie nationale, en attendant un procès au tribunal militaire, car il est considéré comme un déserteur. C’est Hassan Hammar qui a  évité cela à son joueur en se déplaçant avec lui au siège de la Gendarmerie Nationale de Dar El Beïda pour régler le problème. Là-bas, on l’a relâché en lui demandant de se présenter en urgence et au plus tard aujourd’hui jeudi  au tribunal militaire de Constantine pour déposer un nouveau sursis. Cela étant, l’on se demande pourquoi cet incident s’est produit alors que Lameri savait qu’il avait besoin d’un sursis pour voyager en dehors du pays, du moment qu’il étudie encore à l’université de Constantine, spécialité sport. Les dirigeants de l’ESS devaient le savoir aussi et devaient s’y préparer.
Geiger a été très contrarié
Car dans tout cela, c’est encore une fois l’équipe qui est pénalisée. On apprend en effet, qu’Alain Geiger comptait sur lui pour le match de samedi prochain contre Al Merrikh. Le coach sétifien s’est montré très perturbé et très contrarié en apprenant que Lameri n’allait pas faire le voyage avec l’équipe. Car apparemment, il nous l’apprendra plus tard, il envisageait de faire jouer Lameri d’entrée contre Al Merrikh. Ce sont ses plans et il devait les revoir maintenant, comme il a l’habitude de le faire chaque week-end en championnat.
«Je devais le faire jouer samedi et je dois tout changer maintenant»
Nous nous sommes approchés en effet, de l’entraîneur suisse qui a confirmé qu’il comptait faire jouer Sidali Lameri d’entrée samedi prochain. «Je comptais l’aligner d’entrée, mais maintenant je dois changer mes plans et chercher une autre solution. Franchement, je pouvais m’attendre à tout sauf à cela. Je ne pouvais pas imaginer qu’une chose pareille pouvait arriver, mais bon, on doit faire avec», nous a-t-il déclaré avant le départ de l’équipe.
19 joueurs ont fait le voyage dont trois gardiens
Et après cette défection de dernière minute, l’effectif de l’Entente qui s’est rendu hier au Soudan a été réduit à 19 joueurs dont trois gardiens. Cela voudrait dire qu’il ne reste que seize joueurs de champs, juste ce qu’il faut. L’on imagine donc que le staff technique va enlever le troisième gardien Saadoune de la liste pour établir l’effectif de 18 joueurs qui se présenteront samedi contre Al Merrikh. Il est a rappeler en effet, que quatre joueurs qualifiés à la compétition africaine n’ont pas fait le déplacement pour diverses raisons, il s’agit d’Aroussi, Delhoum, Beanthmane et bien entendu Lameri.

Publié dans : ess Delhoum Aroussi Lameri Beanthmane

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3911 20/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir